35.8 C
Kinshasa
lundi 27/Juin/2022

- publicité -

Kinshasa : des jeunes font de Moise Katumbi leur choix et modèle

Association sans but lucratif, « Katumbi C’est lui Mon choix » (KCM) est composée des jeunes rd-congolais, issus des différentes couches socio-professionnelles. Elle a été créée à partir de Kinshasa, en 2015, au lendemain de la démission de l’ancien Gouverneur du Katanga, sieur Moïse Katumbi Chapwe. Dont le choix pour ces jeunes est fondé sur « l’honnêteté et volonté politique, le respect des droits de l’hommeainsi que la bonne gouvernance » qui a caractérisé cet homme durant son mandat. «Sans compter, son côté humain », soutient Me Papy Mbaki, Coordonnateur de cette structure, qui prépare sa sortie officielle.

Ils sont déjà plus de 5.000 jeunes (chiffres appuyés par les fiches d’adhésion) à Kinshasa, réunis dans une association qu’ils dénomment Katumbi C’est lui Mon choix (KCM). Ils ont pour mission de capitaliser, promouvoir les acquis et atouts de Moïse Katumbi à la tête de la province du Katanga, en ce qui concerne sa gestion de la chose publique. Ils ont choisi Katumbi pour leur modèle. Mieux, ils l’ont proclamé modèle de la jeunesse rd-congolaise en politique pour sa gestion de la chose publique.

Le logo officiel de l'Asbl Katumbi C'est Mon choix. Ph.Dr.Tiers
Le logo officiel de l’Asbl Katumbi C’est Mon choix. Ph.Dr.Tiers

« Les motivations profondes de la création de cette structure, explique Me Papy Mbaki, sont la promotion des valeurs démocratiques, de la bonne gouvernance, de l’honnêteté et de la volonté politique dans le chef de la jeunesse rd-congolaise, appelée à diriger ce pays ». « Depuis longtemps, cette jeunesse n’a plus de modèle en politique surtout en ce qui concerne la manière de gérer de la chose publique. Elle avait toujours une perception négative des politiciens rd-congolais. Cependant, la gestion par Moise Katumbi du Gouvernorat du Katanga a cassé ce stéréotype. Les jeunes ont retrouvé en lui, des valeurs patriotiques sur lesquelles, ils se sont décidés de fonder les objectifs de leur association ».

« Ces valeurs doivent être capitalisées pour toutes les générations. D’où, notre choix de Moise Katumbi comme notre modèle, notre repère dans la gestion de la chose publique », renseigne le coordonnateur du KCM. Avant d’ajouter que: « Vous savez que ce ne sont pas des compétences qui font défaut dans notre pays. Par contre, nous avons un problème sérieux de manque de volonté politique, nous n’avons pas assez des personnes qui acceptent de servir le pays pour l’intérêt général, des personnes qui ont la conscience de l’intérêt général ». Pour ces jeunes, l’honorable Katumbi a compris qu’une autorité politico-administrative, est un serviteur du peuple, il a servi durant tout son mandat pour le peuple katangais et non pour son ventre.

« Je vais un peu vous faire rire. Observez un peu l’aspect physionomique de Katumbi, il est resté égal avant, pendant et après ses fonctions. Contrairement à d’autres politiciens, une fois devenus aux affaires, ils deviennent gras, avoir un ventre bedonnant, ils font de la politique pour leur vendre, femmes et enfants », se désole Me Mbaki.

A la question de savoir si ce n’est pas Katumbi qui est derrière leur association, le coordonnateur de KCM réponds : « C’est le mal pour notre pays, lorsqu’il y a manifestation de la conscience collective, l’on a toujours pensé que c’est de l’instrumentalisation. Non. Tu sais moi j’ai personnellement rencontré l’honorable Katumbi, une seule fois dans ma vie, en 2006. Alors que j’étais encore journaliste au Journal Le Soft International pour le compte duquel, il m’avait accordé une interview exclusive. Depuis lors, je ne l’ai plus jamais rencontré. C’est un problème de conviction personnelle avec les amis, loin d’être contacté par quiconque », a-t-il dit.

« Mais ce qui est vrai, moi personnellement, j’ai commencé à croire à cet homme à partir de son argumentaire dans l’interview qu’il m’avait accordée. Je me rappelle qu’il m’avait confié textuellement en ces termes : « Outre cette générosité que les gens voient en moi, j’ai toujours le souci de servir le peuple congolais en général et les Katangais en particulier…Le Congo a besoin d’hommes capables de relancer son développement…Je me prépare à cette perspective avec un plan».

« J’ai très vite été notamment, avec ces propos, convaincu que cet homme avait la volonté politique et qu’il pouvait faire quelque chose pour sa province, pour son pays. Je suis heureux que l’aveniraitréconforté ma conviction, l’homme a bien dirigé la province du Katanga. Je n’ai pas besoin de prouver cela, c’est de notoriété publique. C’est vrai, qu’il n’a pas pu réaliser tout ce dont il avait besoin pour sa province, compte tenue des plusieurs réalités, à savoir la non-rétrocession des recettes mais aussi certains blocages par le gouvernement central ».

« Je vais te donner un exemple, nulle part, vous avez entendu que Moise Katumbi pendant qu’il était Gouverneur du Katanga a fait arrêter un journaliste alors qu’il était souvent méchamment critiqué par les médias de mauvaise foi. Nulle part, vous avez entendu que Katumbi a été cité dans une affaire d’assassinat ou d’autres violations des droits de l’homme…C’est un Gouverneur qui est sorti tête haute à la tête de cette province ».

Pour Me Mbaki, cette association devrait être créée depuis 2011. « Mais nous continuons à observer la manière de faire de l’homme et nous n’avions pas voulu tomber dans des conclusions hâtives dans la mesure où, il était encore aux affaires. Alors qu’il n’est plus, nous avons opportun qu’il était temps pour nous de faire son bilan et tirer nos conclusions définitives quand à son passage à la tête de la province du Katanga. Lesquelles conclusions ont donné lieu à notre structure Katumbi C’est lui Mon choix-KCM », a-t-il soutenu.

Moïse Katumbi Chapwe saluant la foule au Katanga. Ph.Dr.tiers
Moïse Katumbi Chapwe saluant la foule au Katanga. Ph.Dr.tiers

Coïncidence des Couleurs avec Mazembe

Quant à l’effectif réel des membres, Me Mbaki précise qu’à ce jour, il y a plus de 5.000 membres physiques et des adhésions en masse qui continuent…« Quand je parle des membres physiques, c’est à différencier à ceux virtuels, ceux qui ont adhéré via les réseaux sociaux qui sont soit à l’intérieur du pays, soit à l’étranger », précise-t-il.

En ce qui concerne la nature de leurs activités, il souligne qu’ils ne sont pas entrain de faire la politique. « Mais nous sommes entrain de promouvoir les valeurs démocratiques entre autres la bonne gouvernance, le respect des droits de l’homme. La jeunesse doit comprendre que pour accéder au pouvoir, il faut user des voies démocratiques, elle ne doit pas s’accrocher au pouvoir. Et une fois au pouvoir, elle doit travailler pour l’intérêt général, elle doit respecter les droits de l’homme. En plus, elle doit en tant que dirigeants avoir le sens de l’humain. Telles sont ces valeurs que nous allons commencer à inculquer la jeunesse congolaise à travers des séminaires, conférences et autres activités », a-t-il fait savoir.

S’agissant du logo du KCM, le coordonnateur indique que la couleur noire sur le fond de la carte du pays symbolise l’état dans lequel, la RDC a sombré pendant bien des années. Tandis que, ajoute-t-il, celle blanche sur les écrits signifie simplement, le jour que verra la RDC avec les valeurs qu’incarnent Katumbi. C’est une pure coïncidence que les deux couleurs soient celles de l’équipe Mazembe que dirige Moise Katumbi.

LEON PAMBA / RDC-NEWS.COM

 

 

Articles Récents

Sortie bientôt de la chanson « Elongo na FARDC » du chanteur Fred Kabeya

Le chanteur Fred Kabeya a annoncé, mercredi, au cours d’un entretien avec ACP, la sortie bientôt de sa nouvelle chanson intitulée « Elongo na...

BET Awards 2022 : Et à la fin, c’est encore les anglophones qui gagnent

Les BET Awards 2022 ont rendu leur verdict le dimanche 27 juin 2022 au Microsoft Theater à Los Angeles (USA). Sans surprise, les artistes...

Foot : Souleymane Kahuka donne le go du Tournoi du Fleuve !

Le go du Tournoi du Fleuve a été donné le dimanche 26 juin 2022 par le président de la Fondation du Fleuve Congo, Souleymane...

Restez connecter

51,700FansLike
29,237FollowersFollow
180FollowersFollow
30,346FollowersFollow
1,106SubscribersSubscribe
- Publicité -

à la une

Sortie bientôt de la chanson « Elongo na FARDC » du chanteur Fred Kabeya

Le chanteur Fred Kabeya a annoncé, mercredi, au cours d’un entretien avec ACP, la sortie bientôt de sa nouvelle chanson intitulée « Elongo na...

BET Awards 2022 : Et à la fin, c’est encore les anglophones qui gagnent

Les BET Awards 2022 ont rendu leur verdict le dimanche 27 juin 2022 au Microsoft Theater à Los Angeles (USA). Sans surprise, les artistes...

Foot : Souleymane Kahuka donne le go du Tournoi du Fleuve !

Le go du Tournoi du Fleuve a été donné le dimanche 26 juin 2022 par le président de la Fondation du Fleuve Congo, Souleymane...

BET Awards 2022 : Encore raté pour Fally Ipupa

Nominé dans la catégorie Meilleur artiste international aux BET Awards 2022, Fally Ipupa est une nouvelle fois reparti bredouille. Les BET Awards 2022 se tenaient...

Report du voyage du Pape en RDC : Le souverain pontife a-t-il posé un lapin à Kinshasa ?

Le Pape François a-t-il fait faux bond à Kinshasa ? Depuis le report sine die de son voyage en Afrique notamment en Rd-Congo suite...