34.6 C
Kinshasa
jeudi 18/Août/2022

- publicité -

Le divorce entre les sociétés brassicoles et les musiciens ont absorbé les concerts en plein air

Ce n’est plus un secret pour personne. Les concerts en plein air se font de plus en plus rares à Kinshasa contrairement à une certaine époque où ils culminaient. Une situation provoquée par le divorce consommé entre les sociétés brassicoles et les artistes musiciens.

Kinshasa est sans doute l’une des villes les plus musicales du monde. Dans la capitale rd-congolaise, la musique est plus qu’un art. Elle est devenue une religion. Dans une époque où l’obligation d’adaptation vaut son pesant, les artistes du pays veulent désormais être en harmonie avec ce qui plairait bien à leur public. D’ailleurs, beaucoup ont tissé de grands liens grâce aux plateformes digitales sans pouvoir ostensiblement donner un concert physique.

À une certaine période où adversité rimait avec démonstration, les concerts en plein air avaient encore de la place au sein de la musique rd-congolaise. C’était un âge d’or où les différentes sociétés brassicoles comme les deux mastodontes la Bralima et la Bracongo sponsorisaient les artistes musiciens. Une façon pour elles de les soutenir face au manque à gagner du marché pollué par le piratage, mais également la gestion subjective des droits d’auteur leur destinés. Stade des Martyrs, terrains municipaux, Foire Internationale de Kinshasa, tournées communales… Kinshasa a visiblement perdu le goût des concerts en plein air depuis la fin des contrats liant les sociétés brassicoles aux artistes musiciens.

Pourtant, les années 2000 sont celles qui ont marqué pile-poil les concerts populaires au dehors avec des clefs de voûte telles que Werrason, JB Mpiana, Koffi Olomide, Félix Wazekwa…qui faisaient des tournées communales gratuites.

Avec un public enthousiaste, Kinshasa devra reprendre le goût des concerts populaires au-dehors pour des démonstrations encore plus électriques devant permettre aux fans n’ayant pas un porte-monnaie garni, d’en profiter. Les sponsors devront faire preuve d’innovation de l’autre côté; c’est-à-dire ne plus encourager la gratuite, mais fixer un prix abordable dans les lieux publics pour permettre à tous de prendre part aux concerts en consommant leurs produits.

CHADRACK MPERENG

Articles Récents

Fally Ipupa : « Je préfère passer tout mon temps en studio que d’aller en boîte de nuit »

À 44 ans, Fally Ipupa ne cesse de voler encore plus haut. La star rd-congolaise a d'ailleurs affirmé lors de son passage à l'émission...

Fally Ipupa encense la danseuse Jeny Bosenge : « Elle honore le Congo »

La danseuse, chorégraphe et professeur belge d'origine rd-congolaise, Jennifer Mboyo Bosenge alias Jeny Bosenge a le vent en poupe depuis 2019. Elle est insaisissable. Après...

Foot : Ibenge se dit “fier” d’avoir rejoint Al Hilal Omdurman

Le technicien rd-congolais Florent Ibenge a officiellement démarré ses travaux au sein de la formation soudanaise d'Al Hilal Omdurman. Présenté à la presse locale le...

Restez connecter

51,700FansLike
29,237FollowersFollow
180FollowersFollow
30,346FollowersFollow
1,106SubscribersSubscribe
- Publicité -

à la une

Fally Ipupa : « Je préfère passer tout mon temps en studio que d’aller en boîte de nuit »

À 44 ans, Fally Ipupa ne cesse de voler encore plus haut. La star rd-congolaise a d'ailleurs affirmé lors de son passage à l'émission...

Fally Ipupa encense la danseuse Jeny Bosenge : « Elle honore le Congo »

La danseuse, chorégraphe et professeur belge d'origine rd-congolaise, Jennifer Mboyo Bosenge alias Jeny Bosenge a le vent en poupe depuis 2019. Elle est insaisissable. Après...

Foot : Ibenge se dit “fier” d’avoir rejoint Al Hilal Omdurman

Le technicien rd-congolais Florent Ibenge a officiellement démarré ses travaux au sein de la formation soudanaise d'Al Hilal Omdurman. Présenté à la presse locale le...

Sur un air de Kora, Lydol et Gaz Mawete en peine de coeur dans « Je ne savais pas » (SON)

« Je ne savais pas », c'est le titre de la slameuse, chanteuse et auteure camerounaise, Lydol qui le réunit avec le rd-congolais Gaz...

RDC – Foot : DCMP, une ribambelle de dettes !

Pendant que le nouveau président du comité de direction du Daring Club Motema Pembe de Kinshasa, Paul Kasembele, se bat pour redorer l'image de...