26 C
Kinshasa
dimanche 26/Juin/2022

- publicité -

Le fils Lumbu sur les traces de son père

Le secrétaire national de l’UDPS originelle dite Kibassa, Oliver Lumbu Muyenga ne jure qu’à poursuivre sans relâche la bataille acharnée de la démocratie et de la bonne gouvernance amorcée par les 13 parlementaires dont son  père Protais Lumbu Maloba vers les années 1980. Ce licencié en Droit de l’Université de Lubumbashi (UNILU) entend tout donner pour préserver la lutte et les acquis de ses modèles politiques. Candidat à la députation provinciale à Lubumbashi, il soutient sans ambages qu’il postule pour faire mieux et rompre avec les vieilles habitudes représentants du peuple dans les institutions. L’homme se confie à eventsrdc.com dans une interview exclusive pour exprimer sa pensée.

Parlez-nous de votre parcours ?

Homme calme, très observateur et chrétien, je suis né d’une famille de 7 enfants dont je suis l’avant dernier. Licencié en Droit de l’université de Lubumbashi dans le Haut-Katanga mais la grande province du Katanga.

Assermenté comme auxiliaire de justice au tribunal de grande instance de Kalemie au mois d’Aout 2011. Dans ma vie estudiantine, j’ai été directeur général adjoint de l’ASBL club inter facultaire le kassapard en sigle CIK, une ASBL que nous avions créée ensemble avec des camarades et frères kassapards dans le souci de redorer l’image de l’étudiant qui était ternie par des antivaleurs mais aussi de faire la fierté de notre Alma mater. Directeur générale adjoint de ladite ASBL parce que l’un des plus jeunes députés nationaux de la législature actuelle en l’occurrence l’honorable Muhindo Mulemberi fut directeur générale du CIK.

Passionné de la culture, après mes études, J’ai travaillé dans des projets avec l’ASBL Events RDC et le Centre Culturel Américain sur l’organisation des ateliers de danse à Kinshasa et à Lubumbashi avec la venue pour la première fois au Congo du célèbre groupe américain Rennie Harris Pure Movement, ce qui m’a valu lors d’un bref séjour à Kinshasa en juin 2013 une séance de travail au centre culturel américain avec le consul honoraire des Etats-Unis, Austin Richardson et Madame Leonce kazumba.

Dans mon parcours professionnel, j’ai aussi travaillé comme consultant et chargé des questions juridiques et administratives dans deux sociétés affiliées spécialisées dans les transferts de données, VOIP, informatique et autre mais aussi comme compliance officer dans le secteur bancaire.

J’ai commencé la vie politique trop jeune, mon engagement pour la politique et la fidélité à ma famille politique naturelle a fait que je sois depuis le 21/05/2011 sur décision N PN PLMN/MLSA/020/0511 portant nomination des secrétaires nationaux, nommé secrétaire national chargé de la presse et communication de mon parti, mon passage en 2011 à Kongolo, mon territoire d’origine lors du scrutin de 2011, après une réunion le 13/11/2011 avec l’administrateur du territoire de Kongolo et les représentants des partis-politiques membres de la MP avaient fait de moi par la lettre N 002/MP/KONGOLO/2011, troisième vice président de la MP. Il faut ajouter qu’en rapport avec les enjeux électoraux, je suis l’un des mandataires de mon parti à la CENI pour la circonscription électorale de Lubumbashi.

C’est quoi votre parti-politique?

Mon parti c’est l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social-UDPS originelle dite Kibassa. Pour la petite histoire, l’UDPS mon parti a été créé le 15/02/1982 par un groupe de dignes fils de notre peuple composé de :

  • Monsieur Fréderic KIBASSA MALIBA, commissaire politique élu du Katanga ;
  • 12 des 13 commissaires du peuple signataires de la lettre ouverte de 52 pages dont les noms ci après : Ngalula Pandajila ; Kyungu Wa Kumwanza ; Tshisekedi Wa Mulumba ; Kapita Shabantu ; Kasala Kalamba Kabwadi ; Lumbu Maloba Ndiba ; Lusanga Ngiele ; Makanda Mpinga Shabantu ; Kanana Tshongu ; Ngoy Mukendi ; Biringanine Magaruga ; Dia Oken Ombel.
  • Plusieurs autres personnalités politiques, leurs compagnons de lutte dont les noms ci après : Vincent Mbwakiem Niaroliem ; Marcel Lihau ; Faustin Birindwa ; Donatien Kakulu ; Athanase Kengele ; Christophe Belenganayi ; Zéphirin Diayikwa ; Raymond Mukoka Mwena Kavula ; Bernard Kwedi ; Alphonse Mpasi Tshiangani ; Ferdinand Simba ; Jacques Tshilemb Kot ; Léopold Sambwe ; Gabrieline Mujinga ; Georgette Tota Laba ; Thérèse Makanda.

Quelques membres fondateurs de l'UDPS autour d'un verre vers les années 80 à Kinshasa. Ph.Dr.Tiers
Quelques membres fondateurs de l’UDPS autour d’un verre vers les années 80 à Kinshasa. Ph.Dr.Tiers

Il est important de souligner que dans la vie de l’UDPS, après la libéralisation en 1990, l’intolérance ainsi que la guerre de leadership avaient vu le jour au sein du parti ce qui avait conduit petit a petit à l’éclatement du parti après le conclave de «Bondeko» en 1994 (UDPS/Kibassa et UDPS/Tshisekedi).

Une vraie photo de famille composée des membres fondateurs de l'UDPS et de leurs familles. Ph.Dr.Tiers
Une vraie photo de famille composée des membres fondateurs de l’UDPS et de leurs familles. Ph.Dr.Tiers

L’UDPS ayant son siège a la 12ème Rue/Limete, siège historique et emblématique de l’UDPS avait quant a elle soutenu l’entrée de l’AFDL en 1997 parce que l’UDPS cherchait à chasser Mobutu et que cette séparation entre les fondateurs ne l’avait pas permis. L’alternance au pouvoir Mobutu c’était l’UDPS mais cette séparation a permis aux belligérants prendre le pouvoir à cause des nos divergences dialectiques.

Mon parti tire ses idées forces de la démarche salutaire des treize parlementaires avec la célèbre lettre ouverte adressé au président Mobutu le 1ier novembre 1980, ce grand parti a été créé avec l’objectif de prendre le pouvoir et d’appliquer son projet de société qui est un programme potable pour le peuple congolais. Actuellement, nous parlons de réunification, réunification de la grande famille UDPS et le processus de réunification est déjà en marche.

Pour la petite histoire, à l’occasion du 33ème anniversaire de l’UDPS, l’heure était venue pour ceux qui l’ont créé ou qui sont montés dans le train à la première heure de faire le point (où sommes-nous ? où allons-nous ?), ils ont suscité beaucoup d’adhésions aux quatre coins de notre pays et gagné une sympathie sur le plan international.

Le 20 et 21 février 2015, il a été organisé un conclave qui avait réuni les membres du groupe des treize, des fondateurs et cofondateurs de l’UDPS, des membres du G8, des membres de la DPR, des pionniers de l’intérieur du pays et de la diaspora. Parmis les résolutions du conclave figurent : LA REUNIFICATION DE L’UDPS.

Pour matérialiser cette réunification, l’UDPS ayant son siège à la 12ème Rue Limete a commencé par se retirer de la majorité présidentielle en date du 26/05/2015 ;

Le 28/06/2015, un accord sur la réunification de l’UDPS a été signé entre la direction politique de l’UDPS ayant son siège à la 12ème Rue Limete et des personnalités de l’UDPS et autres parties en tant que représentant des fondateurs, cofondateurs, avant-gardistes, cadres et combattants désireux de la réunification de l’UDPS.

Il s’en est suivi, le Memo des combattants de l’UDPS Europe et Amérique sur le désir de voir ce grand parti être réunifié afin de le mettre en ordre de bataille pour mieux gagner les élections mais aussi, la réunion de l’interfédéral UDPS extérieure du 20/06/2015 qui s’est soldée par un vote à l’unanimité sur la réunification prononcée lors du conclave du 20 et 21 février.

Au stade actuel, nous préparons la tenue du congrès extraordinaire du parti, le congrès de refondation, lequel nous permettra aussi de définir le leadership du parti pour le présidentiel prochain.

J’ai eu à fréquenter les pères fondateurs de l’UDPS comme des parents, ils étaient unis et solidaires, parler de réunification aujourd’hui nous redonne de l’énergie et du courage parce qu’il s’agit de notre famille naturelle, nous devons reprendre le flambeau de la lutte historique du parti afin de prendre le pouvoir et d’appliquer notre programme.

C’est qui votre modèle ?

En politique, je m’inspire des philosophies basées sur des luttes justes comme celles des pionniers de l’indépendance de notre pays, des 13 parlementaires, de Nelson Mandela, de Martin Luther King et la liste n’est pas exhaustive. Mais, il faut aussi dire que c’est mon père qui m’a donné le goût de faire la politique.

Les élections approchent. Etes-vous tenté de postuler à une forme d’élections ?

Le but d’un parti-politique étant aussi de conquérir le pouvoir, je me vois donc obligé de me présenter au législatif provincial.

Quelle est votre circonscription ?

Si lors des législatives nationales de 2011, j’étais dans mon territoire d’origine, cette fois-ci, je suis aligné au législatif provincial pour la circonscription électorale de Lubumbashi.

Depuis 2006, les candidats aux élections promettent les électeurs et ne réalisent pas. Que garantissez-vous à ces décideurs ?

Le député n’est qu’un représentant du peuple, un défenseur des intérêts de la population dans le respect des intérêts supérieurs de la nation. Je garantis donc à mes électeurs de défendre leurs intérêts afin que triomphe aussi le progrès social, la bonne gouvernance et un Etat de droit démocratique.

Quel sera votre combat ?

Notre combat est orienté vers les intérêts du peuple afin que ma circonscription électorale et le Congo en général se transforme en une oasis de bonheur et de paix durable.

Oliver Lumbu -Secrétaire national de l'Udps Kibassa au cours de l'interview qu'il nous a accordée. Ph.Eventsrdc
Oliver Lumbu -Secrétaire national de l’Udps Kibassa au cours de l’interview qu’il nous a accordée. Ph.Eventsrdc

Serez-vous aussi manipulé comme vos prédécesseurs ?

Il est vrai qu’il existe des faiseurs de roi, des vuvuzelistes, mais moi je crois aux valeurs et aux idéaux de l’UDPS. J’ai même porté le nom UDPS durant toute ma jeunesse. Je porte l’âme de ce grand parti qui a une expérience de 33 ans maintenant. Je m’accroche à ces valeurs et idéaux. Ils sont mon héritage. Je suis prêt à payer le prix et je suis disposé à consentir des sacrifices afin de les mettre en œuvre.

Un message à vos électeurs et à tous les rd-congolais ?

La raison d’être de l’Etat congolais, c’est l’épanouissement et le bonheur non pas d’une poignée d’hommes (oligarchie) mais de tous les congolais. Le Congo appartient aux millions des congolais et chacun de nous doit avoir la foi et l’espérance dans un avenir meilleur grâce d’abord à l’investissement de son PROPRE EFFORT.

Face aux élections, le peuple va s’engager à donner la responsabilité d’une partie de la vie de l’Etat a ses représentants et cela pour une période de 5 ans. J’appelle donc ma base ainsi que tout le peuple congolais à faire des choix judicieux en âme et conscience parce qu’il s’agit de la république. Votons utile !

CINARDO KIVUILA

Articles Récents

Report du voyage du Pape en RDC : Le souverain pontife a-t-il posé un lapin à Kinshasa ?

Le Pape François a-t-il fait faux bond à Kinshasa ? Depuis le report sine die de son voyage en Afrique notamment en Rd-Congo suite...

Fabregas le Métis Noir nous emmène devant le célèbre panneau Hollywood dans le nouveau clip torride de « Moellon »

Attendu au tournant par sa large communauté des fans, Fabregas le Métis Noir revient avec un nouveau clip rythmé et dansant. Le Maestro nous...

Vodacom Best Of the Best, le concours musical refait surface

Après trois ans d'absence, le célèbre télé-crochet rd-congolais Vodacom Best Of the Best signe son grand retour pour une édition 2022 "Class" avec la...

Restez connecter

51,700FansLike
29,237FollowersFollow
180FollowersFollow
30,346FollowersFollow
1,106SubscribersSubscribe
- Publicité -

à la une

Report du voyage du Pape en RDC : Le souverain pontife a-t-il posé un lapin à Kinshasa ?

Le Pape François a-t-il fait faux bond à Kinshasa ? Depuis le report sine die de son voyage en Afrique notamment en Rd-Congo suite...

Fabregas le Métis Noir nous emmène devant le célèbre panneau Hollywood dans le nouveau clip torride de « Moellon »

Attendu au tournant par sa large communauté des fans, Fabregas le Métis Noir revient avec un nouveau clip rythmé et dansant. Le Maestro nous...

Vodacom Best Of the Best, le concours musical refait surface

Après trois ans d'absence, le célèbre télé-crochet rd-congolais Vodacom Best Of the Best signe son grand retour pour une édition 2022 "Class" avec la...

Nécro – Médias : Hélène Kalume de B-one a tiré sa révérence

Le groupe de presse B-one en deuil. Il vient de perdre son Administratrice directrice générale Hélène Kalume, ce samedi 25 juin 2022 en Afrique...

« Mbele », le nouveau clip tropical et entraînant de F’Victeam

Le collectif F'Victeam envoie des étincelles dans l'air pour son grand retour sur le devant de la scène avec le très tropical « Mbele...