Post Widget 2

Dernières nouvelles

Articles populaires

Levée de l’état d’urgence sanitaire en RDC : L’église catholique romaine viole les décisions

Levée de l’état d’urgence sanitaire en RDC : L’église catholique romaine viole les décisions

Ce n’est pas un rêve. Avant et après que le Président de la République Démocratique du Congo, Félix-Antoine Tshisekedi prononce son discours, le mardi 21 juillet 2020 dans la soirée, à Kinshasa sur la levée progressive et stratégique de l’état d’urgence sanitaire dans son pays, l’église catholique romaine célèbre clandestinement les messes.

Elle ne craint rien et n’est pas non plus interpellées par les autorités rd-congolaises. Chose bizarre. La même église a rapidement réagi contre le discours de Tshisekedi, le mercredi 22 juillet dans la matinée pour s’opposer et demander la levée totale de cet État d’urgence.

Lire aussi :

RDC : Églises encore fermées, catholiques en colère

Qui a mal compris le message du Chef de l’État rd-congolais ?

 

Dans son adresse à ses compatriotes, il était très clair. Il a insisté sur la date du samedi 15 août 2020 pour la reprise des activités des églises et des lieux de culte, des discothèques, des stades et salles de spectacles ainsi que l’ouverture des ports, aéroports et frontières tout en respectant les mesures barrières d’hygiène édictées par le ministère rd-congolais de la santé publique et le secrétariat national à la riposte à la pandémie à coronavirus.

Le non-respect des décisions prises par Félix Tshisekedi expose les responsables de cette église qui pour plusieurs questions de la ville quotidienne ne tardent pas d’interpeller le gouvernement rd-congolais et les tirent à boulets rouges s’il le faut. Malheureusement, ils sont tranquilles comme si cette pandémie existait ailleurs, sauf chez eux. Et pourtant, plusieurs églises respectent les décisions de Tshisekedi et attendent la date du 15 août 2020.

Respecte-t-elle les gestes barrières ?

À Kinshasa comme dans plusieurs coins de la République Démocratique du Congo, les messes sont célébrées quotidiennement. D’où, ce discours souffre déjà d’application par les citoyens rd-congolais.

Or, nous les savons très bien que plusieurs étapes des messes de cette église exigent l’utilisation des mains entre autres, la transmission de la paix (Que la paix soit avec vous) et la prise du corps du Christ (communion).

Quid de la propreté des mains du célébrant (prêtre) et des participants ? Ces messes appliquent-elles ou respectent-elles les gestes barrières (lavage des mains, distanciation sociale, le port des masques et autres) ?

Contactez la Rédaction au +243810000579

Le virus à covid-19 est là et circule encore

 

Il est important que les gouverneurs et responsables provinciaux de la police de ce pays continent accompagnent et fassent appliquer les décisions prises par le gouvernement rd-congolais par Félix Tshisekedi pour limiter la propagation de cette pandémie qui ravage le monde.

L’indifférence des autorités rd-congolaises face à cet agissement de l’église catholique romaine inquiète plusieurs responsables des églises et chrétiens de la Rd-Congo qui depuis le 24 mars 2020 prient loin de leurs temples et utilisent des nouvelles technologies de l’information et de la communication pour garder contact entre eux.

Pour une fois, l’église catholique romaine de la République Démocratique du Congo a failli.

MYRIAM NZEKE

Redaction Eventsrdc

Articles récents

Lire aussi x