Post Widget 2

Dernières nouvelles

Articles populaires

Nkuela Makiele Estheleader éclaire les rd-congolais sur la fibre optique

Nkuela Makiele Estheleader éclaire les rd-congolais sur la fibre optique

Soucieux de savoir plus sur l’implantation de la fibre optique en République Démocratique du Congo, la rédaction de votre média en ligne spécialisé dans la publication des interviews a approché NkuelaMakieleEstheleader -licencié en Informatique Appliquée et employé au Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication (CSAC), et passionné de la technologie de la fibre optique. Ce jeune ingénieur rd-congolais a eu à développer dans son mémoire de fin d’Etudes en octobre 2015, le sujet suivant : «MISE EN ŒUVRE D’INTERCONNEXION DE RESEAUX INFORMATIQUES DES ETABLISSEMENTS D’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET UNIVERSITAIRE DE LA RD CONGO VIA LE BACKBONE DE LA SCPT » (CAS DE L’ISTA, L’ISPT, L’UPN ET L’UNIKIN). A cœur ouvert, le spécialiste nous a parlé du fonctionnement de cette nouvelle technologie qui boostera positivement l’économie rd-congolaise. Il est aussi prêt à partager ses connaissances avec toutes les personnes morales qui exploitent les NTIC.

Qu’attendez-vous par la fibre optique ?

La fibre optique est un fil en verre ou en plastique très fin qui a la propriété de conduire la lumière et sert dans les transmissions terrestre et océanique de données.

Quel est l’impact de la fibre optique dans tous les secteurs de la vie quotidienne?

Elle impacte le débit d’informations nettement supérieur à celui des câbles coaxiaux et supporte un réseau large bande par lequel peuvent transiter aussi bien la télévision, le téléphone, la visioconférence ou les données informatiques, même dans le secteur de la médecine. 

Quelssont les avantagesqu’offre la fibre optique à la population et au Gouvernement du pays qui la désire ?

Les avantages qu’offre la fibre optique sont :

  • Atténuation plus faible que les signaux électrique ;
  • Débit d’information plus grand ;
  • Vitesse de propagation élevée ;
  • Immunité aux parasites ;
  • Diaphonie quasi-nulle ;
  • Amplification régénération à tous 90km à 130km ;
  • Rayon de courbure plus faible ;
  • Possibilité de multiplexage de plusieurs signaux et utilisateurs.

Que comptez-vous faire pour l’application de la fibre optique en République Démocratique du Congo où vous résidez ?

Je compte écrire des articles dans ce sens pour attirer l’attention des autorités comme ce que je proposais dans mon mémoire. Par exemple, l’interconnexion des institutions d’enseignement supérieur pour que les différentes facultés qui disposent d’importantes ressources puissent les partager et les mutualiser ou encore de montrer comment nous pouvons combler la fracture numérique qui existe dans nos institutions d’une manière générale. Grâce à l’avènement de la Nouvelle Technologie de l’Information et de la Communication (NTIC) avec le déploiement de la fibre optique, elle présente une opportunité de nos institutions de se communiquer entre elles. Y égard la nécessité de la technique offrant ce support de transmission par signal optique.

Actuellement, y-a-t-il des sociétés des télécoms qui ont déjà cette technologie ?

Oui. Presque toutes les sociétés congolaises de télécoms ont cette technologie pour n’est pas faire leur publicité. Le problème est qu’elles ne bénéficient pas de tous les services qu’offre la fibre optique.

Quel est le principe de fonctionnement de la fibre optique ?

La fibre optique est un guide d’onde qui exploite les propriétés réfractrices de la lumière. Lorsqu’un faisceau lumineux heurte obliquement la surface qui sépare deux milieux plus ou moins transparents, il se divise en deux : une partie est réfléchie tandis que l’autre est réfractée. C’est-à-dire qu’elle transmise dans le second milieu en changeant de direction. L’indice de réfraction est une grandeur caractéristique des propriétés optiques d’un matériau.Lorsqu’un rayon lumineux entre dans une fibre optique à l’une de ses extrémités avec un angle adéquat, il subit de multiples réflexions totales internes. Ce rayon se propage alors jusqu’à l’autre extrémité de la fibre optique sans perte, en empruntant un parcours en zigzag. La propagation de la lumière dans la fibre optique peut se faire avec très peu de pertes même lorsque la fibre est courbée.

Combien de type de fibres, avons-nous à travers le monde et différenciez-les ?

Avant de réaliser une liaison par fibre optique, il faut connaitre en premier lieu la quantité de l’information à transmettre et la distance à parcourir pour faire un choix minutieux sur le type de fibre à utiliser ainsi que ses caractéristiques.

Suivant les modes de propagation qu’elles utilisent, les fibres optiques peuvent être classées en deux grandes catégories :

  • fibres multimodes : dans lequel il existe différents modes de propagation de la lumière au sein du cœur de la fibre.
  • Monomode : dans lequel il existe un seul mode de propagation de la lumière, le mode en ligne droite.

Comment se présente la structure du réseau optique?

L’architecture d’un réseau est déterminée à partir d’un certain nombre de considérations fondamentales telles que :

  • Respect du débit et du synchronisme ;
  • Assurer le transport dans un temps minimum ;
  • Capacité du réseau à pallier automatiquement ses défaillances au moins partiellement pour assurer le transport des données vitales.

L’architecture en anneau est celle qui répond le mieux à ces considérations. Cependant, on constate, dans la pratique qu’un mélange de topologies, anneau, étoile est utilisé dans le déploiement du réseau de desserte.

Combien de mode de distribution de la fibre optique, avons-nous actuellement dans le monde ?

Deux architectures sont principalement déployées dans le monde. Si elles s’appuient toutes les deux sur la fibre optique pour la majeure partie du réseau, Ces architectures sont désignées par l’acronyme FTTx (pour Fiber to the …), la lettre x désignant la localisation du point terminal de la fibre optique) qui sont :

  • FTTH (fiber to the home):La fibre optique est déployée de bout en bout du réseau, jusqu’au domicile même de l’usager final.
  • L’architecture mixte (FTTB, FTTC…) :A l’ opposé des structures précédentes où la fibre optique était déployée d’un bout à l’autre de la chaîne, ici on ne déroule la fibre optique que jusqu’à proximité du domicile du client final.

Quels sont les applications de la fibre optique ?

Elles sont nombreuses et les plus connues concernent :

  • Les télécommunications, pour la réalisation des réseaux haut débit des opérateurs en technologie WDM, SDH, ATM. 
  • L’audiovisuel, pour la réalisation des réseaux câblés de télévision en association avec le câble coaxial utilisé pour le raccordement de l’abonné.
  • La médecine, où la fibre optique est notamment utilisée :

 

En chirurgie associée à un faisceau laser qui permet de pulvériser un calcul rénal, découper une tumeur, réparer une rétine.

  • En endoscopie, pour éclairer l’intérieur du corps et transmettre les images jusqu’au médecin.
  • L’éclairage (muséographique, architectural, espaces d’agrément publics ou domestiques) ;
  • Le balisage, le surlignage de bâtiments, le silhouettagé ;
  • La décoration/illumination de piscines, bassins, fontaines ;
  • La signalétique d’orientation et d’information (panneaux de signalisation et enseignes) ;
  • La signalisation routière (ronds-points, séparation de voies de circulation).

 

Combien de projets avons-nous en République Démocratique du Congopour utiliser la fibre optique en bon escient?

Cette question concerne les autorités de notre pays.L’Afrique connait un véritable boom de la téléphonie mobile. La République Démocratique du Congon’y fait pas exception avec les opérateurs privés dans ce secteur. Cette embellie du « portable » va de pair avec la croissance économique du continent, toujours plus forte. Pour répondre à la demande des consommateurs, l’Afrique est entrée dans la course au haut débit avec le moyen technologique qui s’y prête le mieux, la fibre optique. Dans ce domaine la République Démocratique du Congo accuse un grand retard, qu’elle s’efforce aujourd’hui tant bien que mal de rattraper. Quant à moi, c’est limiter en faisant des études et de souhaiter que cette technologie soit effectivement utilisée afin que notre pays bénéficie de ses services.

Quelle est la distance et le débit du projet Wacs (West AfricanCableSubmarin)?

En fait, il y a plusieurs projets dans le monde, mais le projet que nous avons développé tout au long de cette interview concerne celui du projet Wacs (West AffricanCableSubmarin), projet câble sous-marin de l’Afriquede l’ouest comme il vient de là.Sa distance est 14.500Km et son débit est de 5,12Terabit/seconde qui relient des pays d’Afrique méridionale, d’Afrique de l’Ouest et des pays d’Afrique centrale associant plusieurs opérateurs de Télécom.

Ce projet est réalisé par un consortium de 12 sociétés de télécommunications (Angola Cables, Broadband Infraco, Cable& Wireless, MTN, Portugal Telecom, Congo Telecom, Tata Communications &Neotel, Telecom Namibia, Telkom SA, Togo Telecom et Vodacom et la Société Congolaise des Postes et Télécommunications SCPT). Il devrait permettre d’augmenter de 23% la capacité d’accès Internet en Afrique.

Il est régi par le droit privé (accord de construction et de maintenance avec Alcatel Lucent) et qui est entré en vigueur le 25 mai 2009.

En République Démocratique du Congo, le projet est sous financement exclusif de l’Etat Congolais, agissant pour le compte de la Société Congolaise des Postes et Télécommunications (SCPT), opérateur public, sous double tutelle technique et administrative respectivement des Ministères des Postes, des Télécommunications et des nouvelles technologies de la Communication, du Portefeuille.

CINARDO KIVUILA

Eventsrdc.com

Articles récents

Lire aussi x