RDC – Covid-19: Observance stricte des mesures barrières dans certains hôtels de Kinshasa, laxisme dans d’autres

La pandémie de covid-19 continue à sévir sur le territoire rd-congolais surtout après la résurgence de sa seconde vague.

En dépit de cette crise sanitaire, les autorités rd-congolaises ne cessent d’imposer des mesures drastiques pour essayer d’enrayer cette pandémie qui a fait actuellement plus de 23.000 contaminations.

Si dans les administrations publiques de la Rd-Congo, ces mesures restrictives sont respectées sur instruction, certains hôtels dits 5, 4 ou 3 étoiles de Kinshasa ne sont pas restés indifférents face à cette crise sanitaire mondiale. Cependant, tous les établissements hôteliers de la commune de la Gombe les respectent. Tandis que dans les 23 autres communes, le respect de ces règles sanitaires est facultatif.

Notre rédaction a pu faire une ronde de quelques hôtels à Kinshasa pour faire un constat physique des mesures sanitaires édictées par le ministère rd-congolais de la santé publique en accord avec le secrétariat technique à la riposte de cette pandémie.

Contactez la Rédaction au +243810000579

Au Fleuve Congo Hôtel, les mesures barrières sont respectées à la lettre dès la façade du bâtiment de l’hôtel jusqu’à l’intérieur. Le port du masque est obligatoire, et chaque arrivée est soumise à un nettoyage des mains ainsi qu’à un prélèvement de température. Ajouter à cela la distanciation physique qui est également observée de façon rigoureuse.

Au Pullman Hôtel, jadis Grand Hôtel de Kinshasa, la propagation de la covid-19, cet établissement assure désormais un service minimum. Cette situation a dû d’ailleurs occasionner la fermeture de l’ancienne entrée principale.

Port du masque, lavage des mains avec un désinfectant ou prélèvement de température sont de rigueur et n’échappent à aucun laxisme. Des cas suspects sont tout de suite mis à l’écart et suivi de très près par les experts en virologie qui ont érigé leur quartier général vers son parking.

À Béatrice Hôtel, les mesures barrières sont également observées de manière stricte. À partir de son entrée principale vers la Gare Centrale, les systèmes de lavage des mains sont installés pour une première désinfection.

Une fois franchi le seuil de l’intérieur de l’hôtel, une deuxième désinfection vous est soumise à l’aide d’un appareil de nettoyage de corps contenant l’alcool dénaturé. Cette manière de faire suffit pour accéder à l’hôtel même si le prélèvement de température n’a pas été observé.

Les hôtels Entre nous Hôtel et Teniva Hôtel, situés dans la commune modeste de Bumbu brillent par le non-respect des règles sanitaires. Aucun masque n’est exigé à l’entrée principale, pas de lavage des mains, moins encore de prélèvement de température. Ici, les gestes barrières ne sont tout simplement pas observés à la lettre. Quelle image pour le tourisme kinois ?

Notons que dans l’ensemble, les gestes barrières dans les hôtels de Kinshasa sont respectés conformément aux mesures prises par les autorités rd-congolaises. En dehors de la Gombe, les hôtels ayant une certaine vision ou une certaine notoriété se donnent la peine de placer un kit de lavage de mains à son entrée principale pour présenter une bonne image à l’opinion, singulièrement à sa clientèle.

CHADRACK MPERENG

Read Previous

RDC – Médias : « Les chaînes commerciales rd-congolaises peuvent se référer aux chaînes étrangères, en donnant une place considérable à la jeunesse » (Didier Ogobani)

Read Next

LDC – CAF / TP Mazembe vs CR Belouizdad : « Nous allons donner le maximum pour être victorieux » (Pamphile Mihayo)

Most Popular