RDC : La FIKIN en état de délabrement très avancé

Le plus grand parc événementiel de la République Démocratique du Congo se détériore au quotidien. La Foire internationale de Kinshasa – FIKIN – perd de plus en plus son éclat depuis la fin du régime de Joseph Mobutu en mai 1997, après avoir été pillée en 1991 et 1992.

La FIKIN est à l’heure actuelle un lieu infréquentable et difficile à décrire. Après l’avoir observé durant plusieurs heures au cours de cette semaine. Nous avons énuméré des lacs artificiels, des bus de la Société de transports du Congo –TRANSCO – abandonnés, quelques familles l’ont squatté et utilisent librement l’eau de la Régie de distribution d’eau –REGIDESO-, une multitude de terrains de football en sable, des terrasses, des restaurants, des bureaux d’affaires et autres locataires. Les installations sanitaires ?

Où vont tous les loyers que perçoivent mensuellement le comité de gestion ? Qu’attend le ministère du commerce extérieur pour la réhabilitation de cette entreprise publique ? Pourquoi cette insalubrité accrue ? Le partenariat public-privé peut-il ressusciter cette foire ?

Jadis, un bijou pour la Rd-Congo et l’Afrique centrale pour les commerces, le divertissement, la promotion culturelle et l’innovation, la FIKIN a même été spoliée durant le régime de Joseph Kabila Kabange. Plusieurs mètres carrés font désormais office d’un super marché « Kin Marché » et deux tours jumelles pour habitation.

Qui pour réhabiliter ce parc d’attraction ? Jean-Lucien Bussa a-t-il des idées pour reconstruire cette foire ? Doit-on inviter les anges ?

DANNY KABANGA

Contactez la rédaction au +243 810000579

Read Previous

Musique : Niska, le grand retour ?

Read Next

Musique : MHD signe son retour et déclare qu’il est « King Kong » (Vidéoclip)

Most Popular