22.2 C
Kinshasa
samedi 28/Mai/2022

- publicité -

RDC : Mbanza-Ngungu, un potentiel touristique sous-exploité (André Vangu)

Troisième ville de la province du Kongo Central, Mbanza-Ngungu regorge d’énormes atouts touristiques qui puissent diversifier son économie et contribuer à son développement. 

Ce secteur pilier de la ville reste pourtant sous-exploité. Chef du bureau du tourisme de Mbanza-Ngungu, André Vangu Nkaza Lumanisa se livre à Eventsrdc.com sur le fonctionnement actuel du tourisme dans cette ville montagneuse. Il demande à tous de venir y investir pour encore développer ce secteur prisé.

Pouvez-vous nous parler du fonctionnement du tourisme à Mbanza-Ngungu ?

Je suis chef du bureau du tourisme, je coordonne trois territoires : Mbanza-Ngungu, Songololo et Luozi qui sont dans mes attributions. Pour le tourisme, je peux parler de ma juridiction administrative. Le tourisme marche lentement et sûrement sur les actions que nous sommes en train de mener pour sa promotion.

 

Parlant de Mbanza-Ngungu, combien d’hôtels, de restaurants et autres sites touristiques sont sous votre tutelle ?

Actuellement, Mbanza-Ngungu est florissante. Il y a des hôtels qui naissent. Dans mon répertoire, je peux avoir 24 qui sont classés dans la catégorie des hôtels 1 étoile. Donc, nous n’avons pas des hôtels 2 étoiles. Et pour les restaurants, nous n’avons que ceux à 0 fourchette et 1 fourchette. J’ai mon rapport annuel, si je peux citer chaque hôtel dans sa classification et chaque restaurant dans sa classification. Les autres comme les grottes, nous en parlerons au cours de notre interview.

Hôtel DOM la référence de Mbanza-Ngungu et ses environs. Ph.GD

Ses hôtels sont-ils tous privés ou il y a également ceux de l’État rd-congolais ?

Nous n’avons pas d’hébergement pour l’État. Il n’y a pas des guest house appartenant à l’État. Ce sont des particuliers qui se sont investis pour exploiter les établissements hôteliers.

 

Qu’est-ce qui selon vous, attire les particuliers à investir dans cette affaire à Mbanza-Ngungu ?

Ce qui attire les particuliers à investir ici c’est parce que Mbanza-Ngungu est une ville historique. Simon Kimbangu y fut arrêté et emprisonné. Donc, c’est une ville historique. Le climat de Mbanza-Ngungu est propice quand vous venez vous reposer. Mbanza-Ngungu a été créée depuis 1905. À l’époque, l’atelier de la SCTP, ex-OTRACO résidait vers Tumba Mission. C’est Albert Thys qui a créé la ville de Mbanza-Ngungu. Quand il fut arrivé, il était à la recherche de l’eau de source. En y arrivant, il a trouvé un climat propice, comme l’hiver en Europe. C’est ainsi qu’il eut déplacé l’atelier de l’OTRACO de Tumba à Mbanza-Ngungu.

Et quand on y a installé cet atelier, c’est ce qui a donné souffle à la ville de Mbanza-Ngungu. Avant sa création, Mbanza-Ngungu était comme un petit village, il y avait un marché commercial, là où justement se trouve la gare de l’OTRACO. Ce marché a été déplacé vers Cosmopolite, ensuite à la place Cobil. Ensuite à Nsona Nkulu où se trouve l’hôpital général de Nsona Nkulu ex-hôpital Prince Charles. Les habitants des villages environnants Mbamba, Kinungu, Mbanza, Kiazi, Loma se disputèrent la ville de Mbanza-Ngungu. Mais le clan Nzinga a dû remporter la bataille et s’en est approprié. Les Nzinga sont les propriétaires de Mbanza-Ngungu. Du moins, Mbanza-Ngungu a 5 quartiers : Sengomoka, Révolution, Noki, Ngungu, camp militaire.

 

Quels sont les sites historiques et touristiques que les autres peuples du monde peuvent visiter à Mbanza-Ngungu ?

À Mbanza-Ngungu, les sites sont quand même nombreux. Il y a le monument Maman Mvati Mpatu situé au centre de Mbanza-Ngungu. Vous pouvez également visiter la prison où fût casé Simon Kimbangu et Patrice Emery Lumumba. Et puis, nous avons les grottes. Nous en avons trois reconnues mondialement sur recensement de l’UNESCO. Il y a la grotte Lukatu située à 2 Km 0,63 m au sud de la ville de Mbanza-Ngungu. La deuxième et plus grande de Mbanza-Ngungu c’est la grotte Finzolua Ndombolozi, ex-Tordeur et la troisième grotte située à 13 Km de la ville de Mbanza-Ngungu, c’est la grotte de Ngovo. Les espèces rares sont à trouver dans notre pays et particulièrement à Mbanza-Ngungu dans les périphériques du village de Bangu. Il y a des bâtiments coloniaux, qui font partie aussi de l’historique étant donné que beaucoup de gens les visitent, les maisons construites par Monsieur Thys etc.

L’une des grottes de Mbanza-Ngungu. Ph Benjamin Umba

Tous ces sites sont-ils pris en charge par l’État et y-a-t-il un personnel qui en prend soin ?

Le site comme celui de Simon Kimbangu est un site politico-religieux. Donc, ce sont les Kimbanguistes qui en assurent la surveillance etc. Quant aux grottes de Mbanza-Ngungu, c’est l’État qui en assure la garde parce que ce sont des patrimoines touristiques mondiaux qui sont reconnus sur le recensement de l’UNESCO. Et les services du tourisme veillent à leur aménagement.

Vue extérieure de la prison de Mbanza-Ngungu. Ph.Dr.Tiers

Pour aller à la grotte, il faut passer d’abord par ici, chez moi. Cependant, nous n’avons pas un service de garde en permanence au niveau des grottes. Il y a des individus à travers la cité qui y emmènent des touristes en profitant des commissions en complicité avec la communauté locale. Mais en 2020, le ministre national du tourisme était venu ici et avait donné le coup d’envoi pour l’aménagement de ces sites.

 

Dans ce cas précis, avez-vous besoin de l’appui institutionnel et financier pour que ces grottes soient bien entretenues et qu’elles génèrent de l’argent à l’État rd-congolais ?

Même quand on a emménagé les grottes, les experts sont venus de Kinshasa. Après l’exécution des travaux, ils ont remis la clé aux villageois au lieu de la laisser par mes soins. Parmi les villageois, certains sont allés casser la porte de la grotte d’autant plus qu’une partie seulement de ces villageois profitait de ces grottes. Or, les grottes devaient rester nnaturells et ne devaient subir aucune transformation humaine. Face à tout cela, la piste doit être d’abord aménagée. La route n’est pas bonne surtout en cette saison de pluie, c’est difficile d’y arriver en véhicule. Mais si vous avez une jeep avec traction, vous pouvez quand même y arriver. C’est très important. Si on avait un bailleur de fonds qui puisse s’impliquer, il y aurait quand même un feu-vert à partir du ministère pour aménager plusieurs infrastructures.

 

Êtes-vous prêts de voir le tourisme de Mbanza-Ngungu conclure des marchés avec les bailleurs de fonds ?

Le dossier doit commencer à la base, et moi, je vais transmettre à l’échelon supérieur afin d’examiner si nous pourrions donner à tel ou tel autre d’exécuter les travaux. Nous avons beaucoup de difficultés, mais nous continuons de garder espoir. J’ai fait promouvoir le tourisme ici, j’organise plusieurs excursions et ce, depuis plusieurs années.

D’ailleurs, j’ai exploré l’année dernière, un site touristique vers le territoire de Songololo. J’y ai été d’ailleurs célébrer la journée internationale du tourisme l’année passée (2021) avec les professionnels du tourisme notamment les chefs des bureaux de l’administration publique, les hôteliers, les restaurateurs et les amateurs touristiques du monde. Nous étions une cinquantaine de personnes.

 

À vous entendre parler, quotidiennement, vous êtes très engagé dans cette cause. Êtes-vous aussi primé par les autorités provinciales et les structures privées ?

Oui. Je suis déjà sacré 3 fois champion du Kongo Central pour mon dévouement et mes initiatives.

Quels sont les réels problèmes que vous rencontrez dans votre administration ?

Mes partenaires hôteliers ont de lourdes charges. L’électricité et l’eau font également défaut. Il y a des hôtels qui n’ont pas du courant électrique. La Snel a coupé du courant et la Regideso a coupé l’eau. Il y a la tracasserie aussi de nos partenaires, les occupations intempestives des chambres d’hôtels, séjours prolongés par les tiers… Ce sont des difficultés que rencontrent mon service.

 

Quel message lancez-vous à tous ceux (congolais ou étrangers) qui veulent investir dans le secteur hôtelier à Mbanza-Ngungu ?

Mbanza-Ngungu est une ville touristique. Si vous venez y investir, vous serez les bienvenus. Nous allons vous encadrer de façon particulière. Les grottes de Mbanza-Ngungu sont là. Elles nécessitent la visite des touristes du Congo et du monde entier qui peuvent venir visiter la ville de Mbanza-Ngungu.

 

RÉDACTION

 

Articles Récents

RDC – Musique : Bana Viva, un nouvel orchestre pour perpétuer l’œuvre de Papa Wemba

Un nouveau né dans la sphère musicale rd-congolaise. Six ans après le décès de Jules Shungu Wembadio Pene Kekumba dit Papa Wemba, un orchestre...

Gradur : Une compilation réunissant les artistes de deux Congo va voir le jour !

Depuis des années, le rappeur français d'origine rd-congolaise, Gradur émet toujours le vœu de liguer les artistes issus du Pool Malebo (Congo-Kinshasa et Congo-Brazzaville)...

Locko, Tenor, KO-C…quand Innoss’B devient le chouchou des artistes camerounais

Innoss'B enchaîne des sollicitations. À 25 ans, il met déjà sur un piédestal. S'il a déjà été hôte du tanzanien Rayvanny, de l'ivoirien Shado...

Restez connecter

51,700FansLike
29,237FollowersFollow
180FollowersFollow
30,346FollowersFollow
1,106SubscribersSubscribe
- Publicité -

à la une

RDC – Musique : Bana Viva, un nouvel orchestre pour perpétuer l’œuvre de Papa Wemba

Un nouveau né dans la sphère musicale rd-congolaise. Six ans après le décès de Jules Shungu Wembadio Pene Kekumba dit Papa Wemba, un orchestre...

Gradur : Une compilation réunissant les artistes de deux Congo va voir le jour !

Depuis des années, le rappeur français d'origine rd-congolaise, Gradur émet toujours le vœu de liguer les artistes issus du Pool Malebo (Congo-Kinshasa et Congo-Brazzaville)...

Locko, Tenor, KO-C…quand Innoss’B devient le chouchou des artistes camerounais

Innoss'B enchaîne des sollicitations. À 25 ans, il met déjà sur un piédestal. S'il a déjà été hôte du tanzanien Rayvanny, de l'ivoirien Shado...

“Kinshasa étudie la possibilité de décorer les artistes de Wenge Musica BCBG 4×4 Tout Terrain, symbole de la 4ème génération de la rumba” (Catherine...

La réconciliation de Wenge Musica BCBG 4×4 Tout Terrain 25 ans depuis sa dislocation a ravi le monde. Ce groupe mythique est vivement attendu...

Elim – CHAN 2022 : « Nous devons montrer que nous sommes une grande nation du foot » (Otis Ngoma)

L'équipe nationale des Léopards A' de la Rd-Congo est fixée sur son adversaire durant la phase qualificative pour le Championnat d'Afrique des nations -...