Post Widget 2

Dernières nouvelles

Articles populaires

RDC – Médias : Sur le décodeur TNT, un déséquilibre s’observe dans le contenu

RDC – Médias : Sur le décodeur TNT, un déséquilibre s’observe dans le contenu

La date limite accordée par l’Union internationale des télécommunications – UIT – aux chaines des télévisions rd-congolaises pour migrer vers la Télévision numérique terrestre – TNT- est largement dépassée. Les chaînes dont les signaux étaient déjà en UHF, ont déjà basculées en diffusion numérique (Télévision numérique terrestre) – TNT -, qui constitue en effet, une nouvelle technologie dédiée à l’audiovisuel en République Démocratique du Congo.

 

À en croire Hugo Ntumba, un expert rd-congolais en médias, le système de diffusion TNT est à la fois gérée par l’État rd-congolais via le Réseau national de télécommunications par satellite – Renatelsat -, quand il s’agit du système public gratuit et par les diffuseurs privés dans le cas d’un système commercial et payant. Pour qu’une chaîne soit alignée dans le décodeur TNT, l’expert affirme qu’il faut introduire une demande d’obtention du canal TNT et remplir un formulaire accompagné des pièces détaillées auprès de l’organe étatique chargé de l’octroi de la licence et du canal, la Commission nationale de la migration de la télévision numérique terrestre – CNM/TNT-,  après études.

« Après l’obtention de l’avis favorable de la commission, les chaînes en règle sont alignées sur un multiplexeur qui transmet les signaux de télévision à l’émetteur numérique multicast qui est un système de diffusion de plusieurs chaînes de TV (programmes) regroupés dans un même signal sur une seule fréquence analogique », explique-t-il.

 

Nous pouvons encore bien nous rappeler du lancement officiel de la TNT en 2015 par le ministre de la communication et des médias de l’époque Lambert Mende, ce dernier laissait entendre que cette nouvelle technologie modifierait la qualité du fond et de la forme. C’est-à-dire que l’image et les contenus seraient différents de ceux qu’offraient le signal analogique. L’on remarquera également des chaînes de télévision avec des programmes diversifiés au profit des rd-congolais et de la République Démocratique du Congo.

 

À ce jour, il s’observe un déséquilibre remarquable dans les contenus qu’offrent ce nouveau système de diffusion qui était censé prôner la diversité et la promotion de la culture rd-congolaise. Sur une centaine de chaînes que l’on retrouve sur la TNT publique, peu sont celles qui offrent un programme basé sur un seul domaine de la vie courante, soit des chaînes dites thématiques. Peu sont ces chaînes dont le programme fait la promotion de l’image ou de la culture rd-congolaise. La majorité de chaînes présentes dans cette offre sont plus généralistes du point de vue contenu.

Et parmi les chaînes thématiques, un grand nombre est à caractère religieux, peu à caractère sportif, culturel et divertissement, et une seule chaîne à caractère éducatif.  Il s’agit de : DRC Sport, C2TV Sport, Amen TV, Cascade TV, Backstage TV, Canal CVV, Parole TV, Délivrance TV, Ça marche TV, Ratelki, Studio Sango Malamu, Cinarc TV, Alauchristal et Educ TV.

 

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication – CSAC – a-t-il les grilles de programmes de toutes ces chaînes présentes sur le décodeur TNT géré par la CNM / TNT et commercialisé à travers toute la Rd-Congo ? Son centre de monitoring prend-il le temps de monitorer toutes les chaînes qui arrosent le territoire rd-congolais ? Quid de la signalétique pour la protection du public jeune ?

 

GLODY NDAYA

Contactez la Rédaction au +243810000579

Redaction Eventsrdc

Articles récents

Lire aussi x