21.2 C
Kinshasa
Friday 18/Jun/2021

RDC – TIC : Découvrez la « Cybersécurité », un métier d’avenir qui offre plusieurs avantages

Devenir expert du numérique offre de nombreux avantages. Étant un véritable vivier de l’emploi, ce secteur permet d’embrasser une carrière professionnelle excellente. Domaine en constante évolution, les métiers du digital connaissent un perpétuel changement.

Face à une demande croissante et une pénurie de profils qualifiés, les rémunérations sont de plus en plus alléchantes. Le numérique s’est aujourd’hui, largement démocratisé. Il touche des populations de plus en plus nombreuses et variées. Voilà qui donne déjà de bonnes raisons de faire le choix d’une profession dans ce secteur.

Renato. Ph. Dr Tiers

Pour vous aider à mieux saisir les opportunités qu’offre le secteur du secteur du numérique, Eventsrdc.com s’est donné la tâche d’aborder chaque métier du numérique, en expliquer les contours.

Pour ce premier numéro, notre média a rencontré Renato Nsumbu -expert en réseau et sécurité informatique avec qui nous allons discuter du métier de cybersécurité. « J’aime bien préciser dans les infrastructures numériques. C’est-à-dire lorsque l’on parle des infrastructures numériques, on voit tout ce qui est réseau, tout ce qui est data center, système, la vidéo conférence, la téléphonie sur IP et la cybersécurité », a-t-il dit. Entretien.

Évoluez-vous en freelance ou au sein d’une entreprise ?

Aujourd’hui, j’ai 2 entreprises dont une en France et une, ici en Rd-Congo et nous montons une troisième au Rwanda. Je suis aussi enseignant à l’université où j’enseigne le réseau et la cybersécurité.

Multiple casquette, J’ai aussi une ONG où je fais de la philanthropie « Akilimali » qui fait justement la promotion des infrastructures numérique dans le milieu académique parce qu’on a trop enfermé le numérique dans le marketing et la communication digital, donc notre combat est de remettre le numérique à sa place.

Renato sur le lieu du travail. Ph. Dr Tiers

C’est quoi la cybersécurité ?

Quand on parle de la cybersécurité, les gens oublient que l’objectif c’est la sécurité de l’information d’abord, mais à la base l’information n’est pas toujours numérisée donc on parle de la cybersécurité que quand l’information est numérisée.

Si, j’ai une information sur un support papier n’y a pas lieu de parler de cybersécurité pour ce cas. L’objectif de la cybersécurité repose sur ce qu’on appelle CIA, rien avoir avec l’agence de sécurité américaine mais cet acronyme veut dire Confidentialité, Intégrité et Availability donc la disponibilité de l’information.

Aujourd’hui beaucoup de gens pensent que quand on parle de la sécurité informatique, c’est pour hacker alors ce n’est pas que ça.

Qu’est-ce qui vous a motivé à faire des études en cybersécurité ?

Je suis entré un peu par hasard dans le numérique. Aux humanités, j’ai étudié la bio-chimie et j’avais commencé les études en médecine à l’université de Kinshasa que j’ai dû arrêter parce que je ne me retrouvais pas.

Un jour, au détour d’une conversation, un ami me conseillera vers les années 2000 de suivre une formation en bureautique et comme je n’avais pas les moyens pour m’offrir un ordinateur, j’ai travaillé comme opérateur de saisi dans un cyber café.

Après, je suis allé suivre des formations en programmation. J’étudiais le soir pendant que je travaillais pour préparer un diplôme de graduat en tant qu’analyste programmeur en 2004.

En 2006, avec beaucoup de chance, je suis recruté par De Beers, au début je m’occupais de la base des données, mais par la suite, je m’occupais un peu de tout l’IT et de tout ce qui est informatique.

C’est de là que je suis tombé amoureux du réseau informatique que le système et j’avais aussi découvert que je ne connaissais pas beaucoup. Du coup, j’ai économisé et investi cet argent pour aller faire des études en systèmes et réseaux informatiques entre Paris, Londres et Montréal.

Qu’est -ce qu’un expert en cybersécurité ?

J’ai toujours un peu du mal avec ce qualificatif d’expert parce que l’expertise est ce que nous développons avec le temps. Un expert pour moi, est vraiment quelqu’un qui a pratiqué pendant longtemps, qui a commis beaucoup d’erreurs. Le problème est que comme j’ai dit que le numérique est écosystème et la cybersécurité en est un des composants.

La cybersécurité en elle-même aussi est un écosystème. Il y a plusieurs métiers liés à cette science. C’est un peu comme si je disais que je suis expert en médecine ça n’a pas de sens.  Donc, un expert en cybersécurité est vague. Moi, par exemple, je sais sécuriser un réseau informatique, mais je n’ai pas le niveau pour sécuriser un site web par exemple.

Certes, nous le disons de manière générale pour ne pas se compliquer la vie. Il faut donc partir de cette conception d’écosystème. Pour moi, l’expert en cyber sécurité en tout, n’existe pas.

Quelles sont les branches de la cybersécurité ?

C’est comme je viens de dire moi par exemple, j’ai des connaissances en réseaux informatique, je sais comment fonctionne un réseau informatique, j’en connais les failles.

Je sais sécuriser un réseau informatique, mais il y en a d’autres dont le métier c’est l’analyse des risques et d’autres font les audits de systèmes informatiques. En fait, il y a plusieurs métiers.

Quelles formations suivre pour devenir expert en cybersécurité ?

Ça c’est une très bonne question. C’est un peu comme je disais au début, le métier du numérique souvent à la base, on n’a pas besoin d’un diplôme dans le modèle académique. Mais c’est toujours important dans notre société d’en avoir pour monter en grade et tout.

Prenons-moi par exemple, je fais un master mais dans notre domaine, on parle plus des certifications par exemple avec Cisco, qui est la grande entreprise en termes d’équipements en réseau informatique. Vous allez suivre une formation et Cisco va vous certifier.

Il faut se dire que nous sommes dans un métier qui évolue chaque jour ce qui était peut-être vrai aujourd’hui ne le sera peut-être plus demain d’où il faut se mettre constamment à jour.

Contactez la Rédaction au +243810000579

Quels sont les avantages qu’offre le métier de cybersécurité ?

Ce qui est bien dans ce métier ce que ça recrute énormément et contrairement à ce que je vais appeler le métier traditionnel et règlementé comme la médecine ou le droit par exemple.

L’avantage de notre métier est que la cybersécurité est la même partout au monde. Y’a le plein emploi et chaque jour on recherche des nouvelles compétences et vous pouvez aller travailler partout à travers le monde. Le salaire est aussi pas mal.

Quelles sont les aptitudes ou qualités requises pour devenir expert en cybersécurité ?

La passion d’abord. Pourquoi est-ce que je dis que la passion est importante ? Parce que vous devez d’abord aimer ce que vous faites.  Ensuite, il faut avoir beaucoup d’humilité pour apprendre.

Pour la Rd-Congo, que peuvent être les apports de la maîtrise en cybersécurité ?

Notre pays a connu beaucoup de retard en terme de l’avancement du numérique, mais nous pouvons aller apprendre des autres comment ils font. Le souci chez nous, est que ceux qui ont des postes politiques se croient plus intelligents que les autres, alors que nous devons laissés les experts exercer leurs métiers. Il y a de ces postes qui ne peuvent être pilotés que par une personne ayant expertise mais hélas les choses sont telles qu’elles sont chez nous.

Combien peut gagner un expert en cybersécurité en rd-Congo ?

Cela dépend d’un consultant à un autre. Ailleurs, il peut facturer journalièrement 1000 USD, mais chez nous, ce n’est pas le cas sauf ; si vous tombiez sur une grande entreprise. Sinon, dans l’ensemble, cela paie pas mal ce métier.

Avez-vous un mot à adresser à tous ceux-là qui voudront suivre une formation pour devenir expert en cybersécurité ?

J’encourage les jeunes, surtout les filles à s’intéresser au numérique. C’est vraiment un secteur qui recrute. C’est un métier d’avenir, mais c’est même cela qui m’a poussé à créer la fondation Akilimali pour susciter cette passion chez les jeunes.

GRATIEN KINDUKU

Articles Récents

RDC – Musique : Le Karmapa soutient l’IGF et met en garde l’opinion contre le détournement des fonds publics dans son nouveau clip (VIDÉO)

Le Karmapa est de retour avec un nouveau clip interpellateur. L'artiste rd-congolais a loué les prouesses de l'Inspection générale des finances et mis en...

RDC – Foot : Oscar Maritu sur la liste des Léopards U23 convoqués pour le Tournoi du CECAFA 2021

En prélude du tournoi de la Coupe du Conseil des associations de football d'Afrique de l'Est et Centrale - CECAFA -, le nouveau sélectionneur...

RDC : Fally Ipupa dévoile l’année probable de sa retraite musicale (Exclu)

L'infatigable Fally Ipupa rêve un jour prendre une pause dans sa carrière musicale, mais cela n'arrivera pas pour l'instant. L'artiste rd-congolais qui dit prendre du...

Restez connecter

44,377FansLike
16,600FollowersFollow
149FollowersFollow
22,700FollowersFollow
530SubscribersSubscribe
- Publicité -

à la une

RDC – Musique : Le Karmapa soutient l’IGF et met en garde l’opinion contre le détournement des fonds publics dans son nouveau clip (VIDÉO)

Le Karmapa est de retour avec un nouveau clip interpellateur. L'artiste rd-congolais a loué les prouesses de l'Inspection générale des finances et mis en...

RDC – Foot : Oscar Maritu sur la liste des Léopards U23 convoqués pour le Tournoi du CECAFA 2021

En prélude du tournoi de la Coupe du Conseil des associations de football d'Afrique de l'Est et Centrale - CECAFA -, le nouveau sélectionneur...

RDC : Fally Ipupa dévoile l’année probable de sa retraite musicale (Exclu)

L'infatigable Fally Ipupa rêve un jour prendre une pause dans sa carrière musicale, mais cela n'arrivera pas pour l'instant. L'artiste rd-congolais qui dit prendre du...

Dénonciation d’arrestation et de détention arbitraire d’un haut cadre de Vodacom Congo dans le dossier RAM

Le socle de la vision de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence Monsieur Félix Antoine Tshisekedi, ainsi...

Médias : La RTNC lance le grand concours pour la création de son logo jusqu’au 25 juin prochain

La radio télévision nationale congolaise - RTNC - veut reverdir. En vue de sa redynamisation, la chaîne publique a besoin des initiatives novatrices. Le...
LIVE OFFLINE
track image
Loading...