Vodacom Congo – Bilan 2018 et Perspectives 2019

Mr Anwar SOUSSA, Directeur Général de Vodacom Congo, dresse un bilan exceptionnel de l’année 2018. Bien que remplie de défis, il dévoile que cette année a été fructueuse et parle de perspectives d’avenir rassurantes pour l’année 2019. Après une année et demi à la tête de Vodacom Congo, Monsieur SOUSSA reste confiant en l’avenir du premier opérateur en télécommunications en République Démocratique du Congo (RDC).

Bilan de la première année du Directeur Général de Vodacom Congo

A mon arrivée chez Vodacom il y a un an, j’ai été confronté à plusieurs défis endogènes et exogènes. Premièrement, nous évoluions dans un environnement inflationniste ne nous permettant pas de projeter la stabilité de nos prix sur le marché. Couplée à plusieurs situations complexes en interne, la tâche n’était pas mince.

Le défi consistait à améliorer notre capabilité en terme de fréquence et d’apporter une supervision régulière à la fois sur la gestion de nos sites ainsi que sur le déploiement du réseau. Nous avons mis en place une véritable stratégie de déploiement du réseau correspondant à la maturité spécifique de chaque province et région du pays. C’est ainsi que nous avons étendu nos réseaux 2G et 3G de manière considérable, offrant un service de téléphonie approprié à toutes les couches de la population autant urbaine que rurale. Ma préoccupation est toujours de fournir le meilleur réseau possible pour la satisfaction de nos clients.

Notre politique de prix a consisté à rendre nos services encore plus abordables à toutes les bourses. Nous avons développé des offres journalières et mensuelles sur-mesure pour les appels, les SMS et l’internet. La satisfaction de nos clients est au cœur de toutes les décisions des équipes de Vodacom. Ainsi, ces ajustements ont fait de nous, cette année, la marque la plus recommandée par les consommateurs des services de téléphonie mobile.

Je n’aurai pas pu accomplir toutes ces performances sans une équipe dynamique et dévouée. A ma prise de fonction, j’ai compris que la proximité et la confiance avec les employés de tout niveau est la clé du succès de toute entreprise. A commencer par mon Comité de Gestion, avec qui je prends toutes les décisions stratégiques de manière collégiale, le dialogue permanent et la transparence ont été établies en mode de gouvernance continu avec tous les employés ainsi qu’avec nos partenaires d’affaire tels que nos fournisseurs ou nos distributeurs. Nous avons aussi instauré des mesures pour l’épanouissement de nos collaborateurs : car un employé heureux, c’est des milliers de client satisfait et une meilleure expérience client. C’est pourquoi, cette année, nous sommes allés au-delà de ce qui est habituel. En effet, nous sommes la seule entreprise à offrir un congé maternité de quatre mois aux femmes. Cette nécessité à l’équilibre familiale nous l’avons aussi étendue à nos collègues hommes en leur octroyant un congé paternité de 10 jours.

Vodacom Congo, 1er investisseur dans les infrastructures réseau

Pour Monsieur SOUSSA, le pilier principal de la position de force de Vodacom sur le marché des télécommunications en RDC demeure l’investissement. Il affirme que « avec plus d’un milliard de dollars d’investissement, nous continuons, année après année, à apporter de nouvelles technologies à nos clients telle que la 4G que nous avons été les premiers à lancer dans le pays. Bien plus, Nous sommes le seul réseau qui s’efforce à pénétrer les zones rurales en RD Congo, afin de servir ceux qui sont dans les zones les plus reculées. L’expansion continuelle de notre couverture 2G et 3G dans les zones rurales du Congo profond démontre notre engagement à donner accès à toute la population, à l’image des villes de Basunga, Isiro, et Kisangani (Est du pays) où a été installé le « Backbone », décuplant de façon considérable la qualité du réseau autrefois dépendant presqu’intégralement des connexions satellitaires ».

Contactez nous au +243808900059

Vodacom Congo, 1er partenaire de l’inclusion financière

Abordant le sujet de l’inclusion financière, Monsieur SOUSSA établi que, grâce aux multiples solutions offertes par la révolution M-Pesa, Vodacom a répondu tout au long de cette année aux besoins de bancarisation et de transactions financières de la population congolaise. Cette « banque dans son téléphone », a pu véhiculer en RDC, la culture de M-Pesa, la monnaie digitale à l’instar d’autres pays de la région tels que la Tanzanie ou le Kenya. A ce jour, nous comptons plus de 5 millions d’abonnés qui se sont appropriés des services M-Pesa et l’utilisent au quotidien pour leurs transactions et paiement à distance grâce à la facilité d’utilisation, la sécurité des transactions et l’accessibilité aux services. Les commerces et les institutions ont aussi pris le train de l’inclusion financière. Grâce à M-Pesa, l’économie congolaise migre de plus en plus de l’informel au formel. C’est donc une nouvelle économie qui se crée, avec un champ de possibilités infini au regard du potentiel du marché. » conclut-il.

Vodacom Congo, 1er partenaire social privé

Au-dessus de l’assistance, notre investissement vise à transformer des vies de manière durable et à rendre aux communautés ou nous opérons. Nous changeons des vies par ce que nous sommes et par ce que nous faisons. 2018 a été une année très active. La Fondation Vodacom a entrepris de mettre en œuvre de nombreuses initiatives au bénéfice des populations, particulièrement dans les domaines de l’éducation et de la santé. Je pourrai citer, à titre illustratif, des programmes tels que la « Bourse Vodacom Exetat », « Vodaeduc » ou la lutte contre la fistule obstétricale. Cette différenciation par l’investissement social est une marque de fabrique dont Vodacom Congo et ses agents sont fiers. De même, le sponsoring inédit du championnat national de football, la Vodacom Ligue1, a démontré la volonté de Vodacom Congo de demeurer au cœur de la passion de ses abonnés.

Perspectives 2019 : une année de la digitalisation des communautés

Sur la question des perspectives de Vodacom Congo, Monsieur SOUSSA y répond avec enthousiasme et assurance. Il affirme, qu’après une année 2018 exceptionnelle à plus d’un titre, 2019 sera l’année de la conquête de la digitalisation des communautés afin de garantir leur coexistence dans un monde désormais ultra connecté.

Ayant connecté la RD Congo de bout en bout avec une technologie essentiellement basée sur la voix, les données et la messagerie, Vodacom accorde dorénavant une importance particulière à la digitalisation considérée à ce jour comme un puissant levier de croissance tant pour les communautés, les institutions publiques et les entreprises.

Pour 2019, Vodacom souhaite remodeler en profondeur son mode de fonctionnement afin d’être l’entreprise numérique par excellence en RDC. L’opérateur qui renforce l’expérience digitale de ses abonnés et les accompagne dans la transition de l’ère de la voix à celle de la data, tout en créant un écosystème de méga données contenant une gamme encore plus variée de services digitaux de qualité et accessibles à tous.

Parler de la digitalisation, c’est surtout penser à la protection des données. Voici encore un autre domaine où Vodacom Congo demeure l’un des rares acteurs économiques à s’y investir sans compromis. L’observation du Traité instituant le respect de la confidentialité des données est une priorité essentielle dans la réalisation de la satisfaction client.

Mr Soussa conclut en confirmant que : « Vodacom Congo a plusieurs projets majeurs à mettre en œuvre dans les mois et années à venir. La transition vers le digital, le développement de l’internet, le passage d’un modèle centré sur la voix à un modèle centré sur les données, l’inclusion financière sont devant nous. Ces transformations, nous allons les vivre et réussir ensemble avec nos abonnés. A tous les congolais et congolaises, ensemble avec Vodacom, je vous demande tout simplement d’être Ready ! » conclut-il en souriant.

Le Corporate Affairs

Contact Presse : Anaiah Bewa/Responsable des Relations Publiques
Email : CorporateAffairs@vodacom.cd

Contactez nous au +243808900059

Related posts