Post Widget 1

Post Widget 2

Vodacom Congo: Les allégations de fraude de la Radio Okapi sont sans fondement

Vodacom Congo: Les allégations de fraude de la Radio Okapi sont sans fondement

C’est avec consternation que Vodacom Congo  a appris la diffusion par Radio Okapi d’une information l’accusant de fraude. Cet organe de presse à qui l’entreprise accorde beaucoup de respect pour son traitement impartial des faits et pour son professionnalisme, n’a cependant  pas pris le temps de vérifier les informations en sa possession, ni chercher à mettre à jour cette information datant de 2016, encore moins obtenir le droit de réponse ou l’avis de Vodacom Congo, des autres opérateurs ni même du Ministère des PTNTIC avant diffusion.

Se basant sur une correspondance du Ministre de tutelle écrite depuis le mois de mars 2017, la Radio Okapi a fait preuve de lourde négligence dans le traitement de l’information,  probablement poussée par la recherche de l’audimat. En effet, en date du  25 Avril 2017, cette situation avait déjà trouvé son dénouement après des travaux intenses de réconciliation des chiffres ;  le Ministère des PTNTIC avait adressé une lettre à Vodacom Congo le félicitant pour la qualité de ses déclarations et sa collaboration qui a démontré un alignement des deux parties. Cette correspondance était consécutive aux  entretiens entre le Ministère des PTNTIC, Vodacom Congo et la société Business Company Consulting (BCC), ils en étaient arrivés à s’accorder sur la méthode de calcul qui convenait pour le contrôle et réaliser un écart insignifiant de moins de 0,5% acceptable dans ces genres de travaux. L’affaire était close.

A propos de Vodacom RDC :

  • Vodacom RDC a un palmarès de 15 ans comme investisseur, employeur et acteur du développement socioéconomique en République Démocratique du Congo, faisant de lui l’une des entreprises leader en RDC jouissant de la plus grande confiance.
  • Vodacom RDC a investi plus de 1 trillion CDF (1 milliard USD) pour déployer un réseau offrant la plus grande couverture du pays et connectant les populations des zones rurales les plus isolées.
  • Au cours des deux dernières années fiscales, Vodacom a investi plus de 200 milliards CDF (200 millions USD) en vue de moderniser son réseau et le rendre encore plus performant. Juste l’année dernière, Vodacom a remarquablement augmenté le nombre de ses sites 2G et 3G afin de fournir des services à plus de 10 millions d’abonnés.
  • La confiance du Groupe Vodacom à l’égard de la RDC se prouve par le renouvellement de notre licence 2G allant jusqu’à 2028 ainsi que dans l’acquisition des fréquences supplémentaires, afin d’assurer que nous donnions accès à des services de téléphonie et d’internet fiables et abordables.
  • Nous restons engagés à une conduite intègre et transparente sur toute matière fiscale. Ceci est d’une importance particulière vue que notre contribution aux finances publiques représente une partie majeure de notre impact positif en RDC.
  • Sur les deux dernières années seulement, l’importante contribution économique de Vodacom à la fiscalité de la RDC s’élève à plus de 300 milliards CDF (soit 300 millions USD), constituée de paiement d’impôts directs et indirects ainsi que les contributions d’accises et domaniales directs.
  • Grâce à des innovations des services financiers tel que M-Pesa, qui compte plus d’un million d’utilisateurs actifs, nous avons contribué à l’inclusion financière et à l’élargissement de l’activité économique.
  • Vodacom est l’un des plus grands employeurs dans le pays, avec un effectif constitué d’environ 2000 emplois directs et des dizaines de milliers d’emplois indirects créés au cours des 15 années d’opérations.
  • En tant qu’entreprise citoyenne, la valeur sociale de Vodacom est accrue par l’œuvre de la Fondation Vodacom qui se concentre principalement sur les domaines de l’éducation et de la santé.
  • Ce palmarès d’impacts obtenu au fil des années confirme notre engagement soutenu à  contribuer au développement socioéconomique de la RDC.

Eventsrdc.com

Related Posts

Read also x