Post Widget 2

Dernières nouvelles

Articles populaires

20 ans après, revivez les premiers instants de la dislocation du clan Wenge

20 ans après, revivez les premiers instants de la dislocation du clan Wenge

Décembre 1997 – décembre 2017. Il y a 20 ans, une fissure a séparé Wenge Musica BCBG 4X4 Tout Terrain en deux grands ensembles. D’une part, JB Mpiana qui a hérité du morceau le plus important en prenant avec lui presque tous les gros maroquins du groupe. De l’autre, Werrason, accompagné de Didier Masela et d’Adolphe Dominguez. Replongez au cœur des premiers instants de l’après dislocation du Grand Wenge avec Eventsrdc.com.

 

1997. Alors que la Rd-Congo vient de traverser une zone de turbulence en politique suite au renversement du pouvoir de Mobutu, le 17 mai, par Laurent Désiré Kabila, la sphère musicale du pays ne tarde pas, elle aussi, à s’agiter. 7 mois ont suffi et le Wenge Musica BCBG 4X4 Tout Terrain s’éclate en deux ailes le 7 décembre. La première est composée de JB Mpiana, Alain Prince Makaba et Blaise Bula qui emmènent avec eux 80% de la formation originelle.

 

Ils appellent leur nouveau groupe Wenge  BCBG les Anges  adorables. La deuxième aile, moins costaud que la première, est formée par Werrason, Didier Masela et Adolphe Dominguez. Puisque montée par deux des membres fondateurs du Grand Wenge, Werrason et Masela, cette aile se fait appeler Wenge Musica Maison Mère.

 

Joie chez les uns, déception chez les autres

De l’autre côté, JB Mpiana, outre Makaba et Bula, s’entoure d’Alain Mpela, Aimélia Lias, Nana Sukali, Micheline, Fi-Carré, Kusangila, Titina Al Capone, Fils (Papy) Zamuangana, Théo Bidens, Burkina Mboka Liya, Robert Ekokota, Tutu Caludji et Mignon Séguin. Avec toute cette bande, le désormais Seigneur de la terre s’envole pour l’Europe. A Bruxelles et à Paris, le Wenge BCBG livre une série de concerts notamment au Bataclan. La bande à JB Mpiana profite de leur séjour au vieux continent pour enregistrer un nouvel album intitulé « Titanic ».

L’affiche du 1er album de Wenge BCBG. Ph.Dr.Tiers

 

Resté à Kinshasa, Werrason songe à jeter l’éponge et à poser définitivement ses valises au Canada voyant son avenir sombre dans la musique. Didier Masela croit encore que le groupe peut continuer à œuvrer mais est buté aux difficultés d’ordre financier. La démotivation gagne du terrain et le bateau semble prendre l’eau. Alors que les questions taraudent l’esprit de Werra, Masela et Dominguez, un groupe d’enfants de la rue, appelés « Schegués » à Kinshasa, témoignent  tout leur soutien à la bande au Roi de la forêt. En ce même mois de  décembre, Sankara Dekunta, un d’entre ces « Schegués », est à la tête d’une marche de centaines de jeunes à laquelle participe Werrason.

 

Objectif: impressionner JB Mpiana en pleine répétition au siège de la formation originelle, la « Samba Playa ». Cette marche est une source de motivation hors norme qui, du coup, gonfle le mental de Werrason qui, sans tarder, va livrer un concert au bar Vis-à-vis de Matonge pour présenter officiellement  son groupe. Dernière étape de la présentation, l’émission Variétés Samedi Soir sur la RTNC, chaîne nationale en Rd-Congo.

 

Maison Mère se consolide

Peu de temps après la sortie officielle, le Roi de la forêt et ses premiers collaborateurs  lancent  l’opération de recrutement. Pour y arriver, les yeux sont dans un premier temps tournés vers les rejetés du désormais  camp rival. Ali Mbonda, le percussionniste, et Christian Mwepu Mabanga, bassiste, sont enrôlés. Ce dernier est même désigné chef d’orchestre.

 

Pourtant, à l’instar de Ferré Gola, Christian Mabanga a songé de rejoindre la bande de JB Mpiana. Les deux n’ont pas été acceptés. Après hésitations, Gola est finalement recruté grâce notamment à sa présence dans le groupe de départ. Contrairement à Ferré Gola, le batteur du Wenge 4X4, Maradona, n’est pas engagé. C’est un natif de Kintambo, Papy Kakol, batteur au sein du groupe phare de sa commune, Kibinda Nkoy, qui le remplace. Par la suite, JDT Mulopwe, alors résidant à Bruxelles et transfuge de Wenge aile Paris de Marie-Paul, Baby Ndombe,  fils de Ndombe Opetum de Bana OK, Serge Mabiala, Adjani Sesele  et  Didier Lacoste -recruté par Adolphe Dominguez, intègrent l’effectif qui semble être bien au point.

 

Afin de combler le trou laissé par Alain Makaba, Flamme Kapaya, jeune guitariste bourré de talents, alors inconnu du public, est engagé. Deux autres guitaristes sont retenus pour jouer l’accompagnement: Guylain Mpungi et Aridjana. Ce dernier, par le passé, a évolué quelques mois dans Wenge 4X4 comme doublure. En février 1998, Japonais Maladi, atterri à Kinshasa et rejoint l’équipe de Werrason. Il revient d’un séjour à Paris où il a participé à l’album « Succès fou » de King Kester Emeneya. La partie folklorique et  l’animation, si chère à Werrason, est confiée à un énergique adolescent Didier Kalonji, baptisé « Bill Clinton », car, lors du test, il a porté un t-shirt à l’effigie de l’ancien président des USA. Dans ce département, il va collaborer avec un Serge Mazami dit « Céléo Schram ». Les assises ayant été consolidées, les opérations peuvent être lancées. Sous les ordres de Werrason, ils préparent l’album « Forces d’Intervention rapide ».

L’affiche du 1er album de Wenge Musica Maison Mère. Ph.Dr.Tiers

 

En 2000, ils vont se produire à Bercy, une des plus grandes salles de spectacle de Paris en réponse aux anciens compagnons qui viennent de jouer au Zénith et à l’Olympia.

DANY KABANGA

 

Eventsrdc.com

Articles récents

Lire aussi x