23.2 C
Kinshasa
mercredi 26/Jan/2022

- publicité -

2015, une année riche en événements

L’année 2015 qui s’est achevée hier, aura été très riche en événements en Rd-C. De la politique à la culture en passant par le sport, ce sont pratiquement tous les secteurs de la vie nationale qui ont fait parler d’eux au cours de l’année précédente.

Comme on le sait si bien, c’est avec les débats de la loi électorale au parlement qui conditionnait la tenue des élections par le recensement de la population que 2015 a réellement et véritablement annoncé ses couleurs. Cet édit suscita un grand tollé dans la population décidément opposée à cette disposition. Il y aura donc des manifestations de rue du 19 au 23 janvier à Kinshasa et dans d’autres villes du pays qui occasionneront des blessés et morts d’hommes, pillages des magasins pour la plupart tenus par les sujets chinois, saccages des divers sites dont la maison communale de Ngaba et autres faits…

Cette crise amena les autorités de la république à retirer carrément et simplement la disposition qui conditionnait la tenue des élections par le recensement de la population. Presque dans la même période, les léopards football séniors réussissent à remporter la médaille de bronze de la Coupe d’Afrique des Nations -CAN Guinée-Equatoriale 2015 devant le pays hôte de la compétition. Une performance que les rd-congolais n’ont plus réalisé dans cette compétition depuis 1998 et qui redonna encore l’espoir les amateurs du ballon-rond en R-dC. Malheureusement cette liesse nationale sera éphémère parce que la culture lui volera la vedette avec l’arrestation et l’acquittement de l’artiste comédien, Fiston Mafinga alias « Saï-Saï » sur une affaire de viol présumé. Ç’a vraiment occupé une place de choix dans l’actualité en 2015. Il suffit de se rappeler de la forte attraction du public à la chaîne de télévision « Molière TV » pour suivre l’évolution de son procès.

C’est ce moment qu’intervient la publication du calendrier électoral global par la Commission Electorale Nationale Indépendante -CENI. Ce calendrier suscita beaucoup de remous au sein de la classe politique rd-congolaise jusqu’à diviser la majorité au pouvoir et l’opposition politique qui le qualifiera d’irréaliste, non consensuel, etc. Jouant à l’harmonisation des vues des uns et des autres, la CENI organisa une tripartite entre elle, la majorité au pouvoir et l’opposition politique qui se montrera plus tard par ses moyens et pouvoirs. C’est en ce moment que tout le monde commença à parler du dialogue dont on parle encore aujourd’hui pour sortir le processus électoral du blocage et de l’impasse où il se trouve jusque maintenant. On se souvient qu’un émissaire du Chef de l’Etat fera la ronde des QG des partis de l’opposition et autres structures de la société civile pour les persuader du bien-fondé du dialogue. Le Chef de l’Etat accueillera d’ailleurs lui-même plusieurs composantes afin de recevoir leurs cahiers de charge sur le dialogue. Même des pré-dialogues auront lieu entre le pouvoir et l’UDPS à Venise, en Italie, à Ibiza en Espagne, à Bruxelles en Belgique et à La Haye au Pays-Bas pour harmoniser les vues autour du dialogue. Et une frange de l’opposition « la Dynamique » n’a cessé de dire son hostilité pour le dialogue au profit de une tripartite entre la CENI, la majorité au pouvoir et l’opposition politique. Dans ce contexte, une affaire viendra défrayer la chronique. On aurait découvert une tombe ou fosse commune à Maluku. Des nombreuses thèses seront soutenues pour expliquer cette affaire même une motion de défiance avait été collée au VPM en charge de l’Intérieur et Sécurité.

L’actualité a aussi été marquée 2015 par l’effectivité du découpage territorial de la R-dC prévoyait dans la Constitution de 2006. En effet, le pays est passé de 11 à 26 provinces dont la plupart sont dirigées par les commissaires spéciaux nommés par l’Exécutif national sur base d’un arrêt de la Cour Constitutionnelle. Aussi, la politique a encore fait parler d’elle au cours de l’année précédente avec la dénonciation du Chef de l’Etat via son conseiller spécial en matière de lutte contre la corruption et de la bonne gouvernance, Luzolo Bambi auprès du Parquet Général de la République qui est, jusqu’à ce jour, sous instruction. La vie politique rd-congolaise a connu une séquence que personne ne pouvait s’imaginer. En effet, 7 têtes des partis-politiques de la MP dit G7 dont Pierre Lumbi du MSR, Charles Muando Nsimba de l’UNAFEC, Gabriel Kyungu de l’UNADEF, Olivier Kamitatu de l’ARC, Christophe Lutundula du MSDD, José Endundu du PDC et Dany Banza de l’ACCO dénoncerons, dans une missive, la volonté inavouée du régime à violer la constitution et quitteront la famille politique du Chef de l’Etat. Les conséquences ne se sont pas faites attendre. On assistera alors tant tôt à des messages de soutien ou de désaveu de ces dernières par les membres de leurs partis. Il y aura des dédoublements de certains partis-politiques. Et, c’est dans cette atmosphère que Moïse Katumbi emboîtant les pas au G7 en jettant l’éponge de la MP.

Sur le plan culturel, 2015 a également vu l’artiste belgo-rwandais, Stromae venir prester au Pullman du GHK après une production musicale annulée au Théâtre de Verdure. La démission d’Héritier Watanabe du Wenge Musica Maison Mère de Werrason, la création d’une nouvelle association des musiciens « Bomoko » sans Koffi Olomide, l’assemblée générale de la SOCODA qui élèvera Verckys Kiamuangana au poste de PCA, la guerre entre Paulin Mukendi et Me Alfred Liyolo sur la paternité du trophée « Muana Mboka », la tenue des 1ères éditions des Francofolies de Kinshasa avec La Fouine, du Festival « Nuits de Chœurs », la sortie de 13ième apôtre- dernier album des chansons inédites de Koffi qui a atteint 2 millions de vue sur Youtube en un temps record et la remise du prix national de mérite de la culture et des arts à 92 artistes ainsi que autres événements et concerts des stars internationales dont Gradur sont des faits qui méritent d’être épinglés aussi dans l’actualité culturelle 2015 en Rd-C. En sport, 2015 a vu également le TP Mazembe revenir sur la tête du podium africain en remportant la ligue des champions des clubs d’Afrique. Une victoire qui prire les allures d’une affaire politique avec la démission de Moïse Katumbi du PPRD et du gouvernorat du Katanga. Malheureusement, les « Badianguena baseka » ont fait piètre-figure au mondial 2015 des clubs au Japon avec 2 défaites. L’année 2015 s’est clôturée certes mais son ombre continue à planer en 2016 surtout en politique.

DEO KOKOLO

 

Articles Récents

Dossier RAM : Coincé, le tribunal de commerce revient sur son embargo

Le tribunal du commerce de Kinshasa a donné un deadline le lundi 24 janvier 2022 dans la soirée aux sociétés de télécommunications suite aux...

États généraux de la communication et médias : Patrick Muyaya déterminé à refonder l’écosystème médiatique et plaide pour une adaptation numérique du secteur

« Les médias congolais : quelles perspectives à l'ère du numérique et des enjeux et défis du développement durable », c'est le thème retenu...

RDC : Qui d’Adios Alemba et Adricha Tipotipo dit la vérité sur les fonds destinés aux obsèques de Defao ?

Les langues se délient sur les frais funéraires de l'artiste musicien rd-congolais François Lulendo Matumona dit Général Defao inhumé le samedi 22 janvier 2022...

Restez connecter

51,700FansLike
29,237FollowersFollow
180FollowersFollow
30,346FollowersFollow
1,106SubscribersSubscribe
- Publicité -

à la une

Dossier RAM : Coincé, le tribunal de commerce revient sur son embargo

Le tribunal du commerce de Kinshasa a donné un deadline le lundi 24 janvier 2022 dans la soirée aux sociétés de télécommunications suite aux...

États généraux de la communication et médias : Patrick Muyaya déterminé à refonder l’écosystème médiatique et plaide pour une adaptation numérique du secteur

« Les médias congolais : quelles perspectives à l'ère du numérique et des enjeux et défis du développement durable », c'est le thème retenu...

RDC : Qui d’Adios Alemba et Adricha Tipotipo dit la vérité sur les fonds destinés aux obsèques de Defao ?

Les langues se délient sur les frais funéraires de l'artiste musicien rd-congolais François Lulendo Matumona dit Général Defao inhumé le samedi 22 janvier 2022...

Gims : Sa nouvelle demande de nationalité française en danger

Nous l’avons dit dans nos récentes publications. Le rappeur rd-congolais Gims ne cesse de supplier la France pour obtenir la nationalité après le refus...

Médias : Grande figure de la presse rd-congolaise, Barick Buema ne jure que par son travail

Journaliste à la radio Top Congo, Barick Buema appelé « Parole écrite » a été l'invité de la rédaction. Avec une expérience accrue de la télévision...