25.9 C
Kinshasa
dimanche 02/Oct/2022

- publicité -

A Kinshasa, Barthélémy Toguo partage son expérience avec les artistes de Master Art 2018

Après quatre ans de trêve, le programme Master Art de Kin Art Studio ouvre à nouveau ses portes, le vendredi 25 mai 2018 à Kinshasa. L’annonce a été faite le samedi 26 mai, au cours d’une conférence de presse organisée à son siège à la concession Utexafrica. 

Comme dans le passé, cette activité rassemble les jeunes artistes visuels vivant en République Démocratique du Congo afin de renforcer leurs connaissances pour une amélioration de la qualité de leur travail artistique et pour qu’ils se jettent dans le marché artistique mondial sans soucis. Après les deux dernières éditions de 2013 et 2014, cette édition se tient avec dix jeunes artistes visuels de disciplines ci-après : peinture, sculpture, vidéo, performance, photo et installation. Ils sont venus de Kinshasa, Lubumbashi et Goma. « La sélection de ces artistes a été rendue possible par un jury international et anonyme après un appel à candidature qui a été posté sur notre page Facebook et sur plusieurs sites internet partenaires. Avec notre partenaire, l’Institut Français de Kinshasa, nous avons retenu les noms qui étaient repris à plusieurs reprises par les membres de jury dissimulés à travers le monde », a dit Vitshois Mwilambwe Bondo –directeur artistique et exécutif de Kin Art Studio.   Les participants à cette session de Master Art sont : Martin Masudi Lukongo (Goma), Nathan Mutelezi Maza (Kinshasa), Falonne Mambu (Kinshasa), Anastasie Langu (Kinshasa), Luvie Luyeye (Kinshasa),Romaria Lukau (Kinshasa), Ley Uwera (Goma), Rita Mukebo (Lubumbashi), Hadassa Ngamba (Lubumbashi) et  Ghislain Disekedi (Lubumbashi).

Les jeunes artistes rd-congolais participants à la 3ième édition de Master Art. Ph.Eventsrdc

Pour Vitshois Mwilambwe Bondo, avec une vision personnelle, les participants vont, au finish, construire un vrai discours sur leur travail artistique, mais aussi, ils vont apprendre à bien faire leur portfolio (dossier d’artiste), une exigence à tout artiste professionnel. Cette troisième édition de Master Art est animée par Barthélémy Toguo, artiste visuel français d’origine camerounaise. « Je suis à Kinshasa pour partager mon expérience avec les jeunes artistes congolais qui demain, feront la fierté de ce grand pays dans les galeries et autres places mondiales avec leurs œuvres. Je suis là pour répondre à toutes les questions qui les aideront à affronter l’international, car, j’ai plus de 30 ans de carrière professionnelle », a déclaré Barthélémy Toguo.   Selon Vitshois, ce programme a été mis en place pour permettre aux artistes sélectionnés d’avoir des conversations avec ceux qui ont une implication directe avec le monde de l’art au Congo et à l’étranger, mais aussi pour la facilité de production de l’art original.

Vitshois Mwilambwe Bondo –directeur artistique et exécutif de Kin Art Studio. Ph.Eventsrdc

Pour rendre effectif cet atelier d’une semaine, Kin ArtStudio a bénéficié du soutien de ses différents partenaires notamment l’Institut Français de Kinshasa et Pro Helvetia.   Qui est Barthélémy Toguo ?

Né en 1967 au Cameroun, Barthélémy Toguo vit et travaille aujourd’hui entre Paris, Bandjoun au Cameroun et New-York. Il a débuté ses études spécialisées à l’école des beaux-arts d’Abidjan en Côte d’Ivoire. Après, il suit les cours de l’école supérieure d’art de Grenoble avant de s’inscrire ensuite, dans l’atelier de Klaus Rinke à la Kunstakademie de Düsseldorf. Toguo se définit comme étant artiste visuel, d’autant, plus qu’il touche à plusieurs médiums entre autres la peinture, l’installation, la performance, la vidéo, la photographie, le collage, le dessin et la céramique. La polyvalence dans l’art trouve essentiellement sa place dans le travail et la carrière professionnelle de Barthélémy Toguo. Il a participé à plusieurs expositions collectives et individuelles, foires, biennales, galeries, musées et autres grands rendez-vous et lieux prestigieux de l’art contemporain à travers le monde. A ce jour, Barthélémy est considéré somme un véritable artiste globe-trotter.  

 

Ses différentes fresques et dessins ont habillé plusieurs coins de Paris où l’artiste est principalement basé. La dernière en date est la réalisation d’une fresque géante en grès peint en bleu ayant pour titre « Célébrations », avec le concours de la Manufacture de Sèvres. Il donne une autre forme à la station de métro Château Rouge (ligne 4), rouverte dernièrement après 14 mois de travaux. L’artiste a voulu donc présenter une autre image qu’il rêvait de Paris. Cela s’est finalement concrétisé.   Partant de son savoir-faire, Barthélémy Toguo est classé aujourd’hui parmi les artistes d’origine africaine qui ont une côte très élevée au marché de l’art. Cette réputation ne l’empêche pas à creuser davantage pour surprendre positivement les admirateurs de l’art du beau.  

Barthélémy Toguo, Chevalier des Arts et Lettres de la République française, s’intéresse également à la présence de l’art en Afrique, et particulièrement dans son pays d’origine le Cameroun. D’où la création de l’Institute of Visual Arts à Bandjoun baptisé « Bandjoun Station ». Ce lieu consacré à l’art dans toutes ses disciplines, participe à l’éclosion des talents africains à travers des programmes de rencontres, workshops, résidences d’artistes ou encore des expositions.

CINARDO KIVUILA      

Articles Récents

Stone Komo se confie sans filtre sur son maxi-single “Nina” : « J’ai essayé de montrer mon côté dansant » (AUDIO)

Stone Komo a dévoilé le vendredi 16 septembre 2022, « Nina », son nouveau maxi-single de 3 titres. Dans une interview exclusive accordée à Eventsrdc...

Congo – YouTube : Tidiane Mario réintègre le top 10 des artistes les plus vus en sept !

Alors que le top 10 des artistes les plus vus sur YouTube au Congo-Brazzaville en septembre a été dominé par les étrangers, Tidiane Mario...

RDC – YouTube : « Science-fiction » de Fally Ipupa en tête des clips les plus regardés en septembre

Sorti depuis plus d'un mois et cumulant actuellement plus de 2 millions de vues, « Science-fiction » de Fally Ipupa occupe la tête des...

Restez connecter

77,280FansLike
39,000FollowersFollow
207FollowersFollow
37,700FollowersFollow
2,000SubscribersSubscribe
- Publicité -

à la une

Stone Komo se confie sans filtre sur son maxi-single “Nina” : « J’ai essayé de montrer mon côté dansant » (AUDIO)

Stone Komo a dévoilé le vendredi 16 septembre 2022, « Nina », son nouveau maxi-single de 3 titres. Dans une interview exclusive accordée à Eventsrdc...

Congo – YouTube : Tidiane Mario réintègre le top 10 des artistes les plus vus en sept !

Alors que le top 10 des artistes les plus vus sur YouTube au Congo-Brazzaville en septembre a été dominé par les étrangers, Tidiane Mario...

RDC – YouTube : « Science-fiction » de Fally Ipupa en tête des clips les plus regardés en septembre

Sorti depuis plus d'un mois et cumulant actuellement plus de 2 millions de vues, « Science-fiction » de Fally Ipupa occupe la tête des...

CHAN 2022 : La Rd-Congo tombe sur le chemin de la Côte d’Ivoire, le Sénégal et l’Ouganda !

La Confédération africaine de football – CAF – a procédé ce samedi 1er octobre 2022 à l’Opéra Boualem Bessaih, au tirage au sort de...

CEEAC : Kinshasa abritera du 10 au 18 octobre 2022 la 1ère Biennale de l’Afrique centrale sur la Culture de la Paix

Si la construction des routes inter-États, la concrétisation du marché commun et la libre-circulation des personnes et des biens demeurent parmi les priorités de...