Post Widget 1

Heath Tips

  • In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a
  • Fringilla vel, aliquet nec, vulputateDonec pede justo,  eget, arcu. In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a, venenatis vitae, justo.Nullam dictum felis eu pede mollis pretium.

Post Widget 2

Avec « Fac’Arts », les étudiants mettront en place des stratégies pour l’émergence de l’industrie culturelle rd-congolaise

Avec « Fac’Arts », les étudiants mettront en place des stratégies pour l’émergence de l’industrie culturelle rd-congolaise

La plateforme contemporaine a lancé un nouveau projet, dénommé : « Fac’Arts », le mercredi 20 novembre 2019, dans la salle de promotion de l’Académie des Beaux-arts-arts à Kinshasa.

Pilotée par la rd-congolaise, Dada Kahindo, Fac’Arts vise à proposer une offre culturelle dans les milieux universitaires par un programme qui consiste à former des étudiants au métier d’opérateur culturel en organisant des ateliers et à réfléchir aux moyens de faire émerger une industrie culturelle en République Démocratique du Congo, en créant des ponts entre différents interlocuteurs, notamment, les décideurs économiques, les étudiants, les chercheurs, les artistes et les professionnels de la culture.

Dada Kahindo lors de son allocution. PH. Eventsrdc

« Investir dans la jeunesse revient à construire le pays de demain. La RDC regorge des talents artistiques, académiques, entreprenants, engagés, portant en eux, la promesse du progrès auxquels ils inspirent de contribuer. Nous souhaitons développer à travers ce programme un cadre d’échanges et de sensibilisation, de collaboration et de coopération pour permettre à la culture de trouver sa place au sein des facultés universitaires et aux futurs leaders de ce pays de contribuer à la mise en œuvre des arts comme instrument de plaidoyer et de développement économique », a déclaré Dada dans son speech devant les opérateurs culturels et la presse.

Et de rajouter : « Pour y arriver, nous devons mettre en place des clubs proposant une offre culturelle dans les universités, assurer la redynamisation de la vie culturelle dans les universités et établir un cahier des charges visant à faire une série de proposition afin de créer l’industrie culturelle viable et pérenne en Rd-Congo ».

Quelques opérateurs culturels. PH. Eventsrdc

Fac’Arts a aussi pour but d’amener l’art à l’université tant sur le plan de la programmation, de la formation que dans les discussions entre les étudiants. « Je souhaite que ce projet crée des espaces d’échanges universitaires autour de l’art et la culture pour permettre à nos cultures de s’épanouir et d’interagir librement de manière à s’enrichir mutuellement et à se renouveler continuellement », a souligné le Directeur général de l’Académie de beaux arts -Henri Kalama.

Augustin Bikale de l’UNESCO. PH. Eventsrdc

Pour le représentant de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture – UNESCO – en Rd-Congo, Augustin Bikale, c’est dans les milieux universitaires que l’on peut trouver des potentiels pour l’émergence de la culture rd-congolaise. « C’est un projet très important pour le développement de la créativité, mais aussi pour l’amélioration de la qualité de prestation des artistes. C’est dans les universités qu’on peut trouver les potentiels créateurs qui sont truffés d’imagination et de créativité. Les étudiants ont le droit d’accéder à la culture et comprendre comment se passe les choses dans leur domaine sur le plan économique et humain », a-t-il dit dans un entretien avec Eventsrdc.com.

La première promotion des participants à l’atelier organisé par Fac’Arts. PH. Eventsrdc

Cette journée de lancement a été sanctionnée par la remise des brevets aux étudiants de l’Université William Booth, de l’Institut Facultaire de Développement – IFAD -, de l’Institut nationale des arts, de l’Académie des beaux-arts et de l’Université pédagogique nationale qui ont pris part au premier forum organisé par la Fac’Arts.

ETIENNE KAMBALA

Contactez la Rédaction au +243998321400

Redaction Eventsrdc

Related Posts

Read also x