Basketball sur fauteuil: les athlètes ont marché pour revendiquer leur prise en charge par le gouvernement

Les athlètes de la Fédération congolaise de Basketball sur fauteuil -FECOBAF-, ont été sur les rues de Kinshasa, ce lundi 20 mai 2019, pour marcher en signe de réclamation de leurs droits.

Ces athlètes vivant avec handicap sont partis de la Place Mandela (croisement Boulevard 30 juin et Libération/ Kisangani) jusqu’à la Place des Evolués.

Ils réclament l’application de l’article 49 de la Constitution qui consacre la protection et la promotion des PVH.

A Eventsrdc.com, quelques athlètes se sont confiés. « La PVH est déconsidérée dans ce pays. Les sportifs valident sont pris en charge mais pas nous. Voilà pourquoi nous revendiquons notre droit. Nous voulons qu’il y ait égalité entre les sportifs vivant avec handicap et les valides », a sollicité le technicien Claude Wechanga.

Basketteur, Ronel Dimbu, pour son compte, a déploré: « Le gouvernement ne s’intéresse pas à nous. Nous constatons une discrimination au mouvement sportif.  Nous revendiquons nos droits. Le gouvernement doit nous considérer comme il le fait pour les valides ».

Se référant à l’article 49 de la Constitution, Paulin Mayombo invite le gouvernement à prendre en charge les athlètes vivant avec handicap. « Nous revenons de Goma pour l’inauguration d’un stade omnisports, construit par une entreprise privée. Les partenaires privés viennent parce que, le gouvernement nous a abandonné. Imaginez-vous, il n’y a pas un stade pour les personnes handicapées à Kinshasa », a-t-il fustigé, tout en annonçant l’organisation d’une nouvelle marche dans un avenir très proche.

ETIENNE KAMBALA

Related posts