Bientôt, Jenovic Sivi en méga concert à Kinshasa

Une année après le lancement officiel de sa carrière musicale, Jenovic ne cesse de franchir des paliers et brûle davantage d’ambitions. Elle annonce un grand concert à Kinshasa dans un avenir proche. Pour baliser le chemin de cet événement, l’artiste lance une série des show-cases en ce début mars, question de se familiariser avec son public. Interview.

Quelles sont les retombées de toutes les actions musicales entreprises en 2018 ?

Il y a beaucoup des retombées. En décembre 2018, j’étais invitée au Cameroun à la 8ème édition du Festival Hip-hop de Douala. J’ai fait la fierté de la nation rd-congolaise. Avant d’aller à Douala, j’ai presté à la Halle de la Gombe, à Kwilu bar et dans bien d’autres endroits de Kinshasa. Pour l’instant, nous envisageons démarrer avec les show-cases pour mars, mois de la femme. C’est le cadeau à nos fans.

Comment se présente votre agenda pour le mois de mars ?

Du 1er au 3 mars, nous aurons des lives pour permettre à nos fans de s’amuser. Le 1er mars, je serai à Olive Verte à Gombe, le 2 mars à Wembley à Mont-Ngafula et le 3 mars à Planète J à N’djii.

Jenovic sur le podium de la 8ème édition du Festival Hip-hop de Douala au Cameroun en 2018. Ph. Dr Tiers

Qu’est-ce qui motive pour organiser toutes ces productions ?

Bientôt, j’annonce mon grand concert à Kinshasa. Voilà pourquoi je suis entrain de baliser le terrain avec ces productions. Nous voulons être plus proches de nos fans. Mon souhait est de mieux me faire connaitre auprès du public. Certes, il faut larguer des chansons, mais il faut aussi être en contact avec ses admirateurs en live.

A quand un album de Jenovic?

Je me prépare petit à petit. Mon album sera dans les bacs en 2020. Je prépare un opus qui bougera non seulement Kinshasa mais toute la Rd-Congo, l’Afrique et le monde. Pour y arriver, je suis obligée de prendre le temps qu’il faut et de produire quelque chose de propre.

Quels sont vos rapports avec les autres artistes musiciens ?

Bien que je ne suis pas amie a tout le monde, Majoos, Innos’b, Annita Mwarabu, Gaz Mawete, Nadia Mwamba, El Georges et les autres, sont des artistes que je côtoie régulièrement lors des conférences ou ateliers. J’apprécie leur travail.

Les projets d’avenir de Jenovic.

Je ne suis pas dans la musique uniquement pour chanter. J’ai plein de projets qui peuvent permettre de construire l’avenir de la musique rd-congolaise. La musique fait partie de notre culture. Si nous arrivons à mieux l’exploiter, nous allons avoir une précieuse place dans le monde. Aujourd’hui, mon combat est de batailler pour redorer l’image de la culture rd-congolaise. Je projette l’Olympia de Paris, Zénith et d’autres salles mythiques par où sont passées les grandes stars.

Quel est votre parcours professionnel ?

J’ai commencé la musique à l’âge de 3 ans. J’ai grandi avec la musique, parce qu’au sein de la famille, tout le monde chante. Puis, j’en ai fait une profession en prenant une inscription à l’INA pour apprendre la musique. Après mon bac, j’ai officiellement lancé ma carrière le 13 janvier 2018 avec la chanson « Shida ». par la suite, j’ai largué des chansons comme « Vraie femme », « Capitale du cauchemar », « Vitesse », etc.

Un message à vos fans

Merci à Eventsrdc.com pour son dévouement au profit de la culture rd-congolaise. Mon équipe et moi continuons de bosser afin de servir à vous, nos fans, de la bonne musique. Accrochez-vous.

ETIENNE KAMBALA

Contactez nous au +243808500059

Related posts