Cinéaste rd-congolais, Ecclésiaste Lemba veut mettre en vedette la culture Kongo dans un film

Sur la route d’apprentissage de sa généalogie, l’acteur et scénariste rd-congolais Ecclésiaste Lemba rédige et peaufine son troisième projet cinématographique. Celui-ci veut valoriser la culture Kongo. Entretien.


Dans le passé, un membre de votre famille a-t-il déjà exercé le métier d’acteur et/ou scénariste ?
Le métier d’acteur de cinéma ou de scénariste au sein de la généalogie familiale du côté paternel comme maternel, aucun membre de notre famille ne l’a exercé. Je suis le premier. Mon petit frère, Will Lemba, pour avoir suivi mon exemple, est le deuxième.

Les aînés de ma famille -oncles, tantes, cousins, cousines- qui vivent en Rd-Congo ont tendance à me comparer à mon grand-cousin -oncle maternel- Muyombe Gauche bien que nous ne faisons pas tout à fait la même chose. Lui, il est dans le 6ème Art, c’est-à-dire les arts de la scène -théâtre et mime-, et moi dans le 7ème Art, le Cinéma.
Votre famille compte-t-elle d’autres artistes?
Les artistes reconnus sur la scène artistique du côté maternel de ma famille sont mes oncles Muyombe Gauche, Saakoul Nkongo, mon cousin Gyrophare Mvubu -rappeur. Du côté paternel, il y a mon oncle paternel Christian Lemba. Il est chanteur et producteur de musique chrétienne, fondateur du groupe musical «La Mano Di Dio» et est marié à la célèbre chanteuse L’Or Mbongo Lemba.

Contactez-nous au +243 808500059


Pensez-vous les réunir un jour pour un quelconque projet artistique ?
J’y songe de plus en plus. Mais, ça sera plutôt dans un cadre cinématographique pour mettre en avant la culture Yombé. Nous sommes issus d’une descendance de chefferie Muyombe (Bakongo) et mes deux arrières grand-pères du côté maternel furent des Chefs.


A quand ce projet ?
Aucune date n’est définie. J’envisage réaliser ce projet dans les horizons 2022 en avant mes 30 ans.


Gangrené par des maux de divers ordres, le secteur des arts en Rd-Congo peine à décoller. Envisagez-vous quelque chose pour votre pays ?
Je pense pouvoir venir à la rescousse des artistes locaux. Je veux apporter mon expérience, acquise au Canada depuis 2011 dans le 7ème Art, à la disposition des cinéastes rd-congolais. Depuis 2017, je suis fréquemment en communication avec des cinéastes de la ville de Goma qui apprécient mon travail.

Je suis sûr qu’ensemble, nous allons faire avancer le cinéma rd-congolais comme les Nigérians l’on fait avec Nollywood qui a pris une très grosse avance sur nous… Il est temps que nous puissions nous réveiller. Je pense qu’à travers ce futur projet de film que je souhaite réaliser sur les valeurs du Royaume Kongo, plus particulièrement mes ancêtres, notre cinéma va être boosté.


Qu’attendre de ce projet de film sur le Royaume Kongo ?
Avec ce projet, les Rd-Congolais vont réaliser que le Royaume Kongo fut l’un des empires les plus importants du continent africain. Je sais déjà que cela va créer un véritable succès, car jamais un film n’a traité du Royaume Kongo (Nzinga Nkuvu, Muanda Luvungu).Ces grands hommes qui furent mes ancêtres et ont eu à jouer des rôles face aux Portugais. C’est le cas de mon ancêtre Manikongo Nzinga Nkuvu et de mon arrière-grand-père maternel Muanda Luvungu qui s’étaient opposés aux tout-puissants missionnaires Belges du début du XXème siècle dans la région du Mayombe (Kongo Central).


Combien de temps doivent encore patienter les cinéphiles pour vous accueillir en Rd-Congo ?
Mon premier voyage en Rd-Congo est prévu pour octobre 2019. Je vais effectuer un séjour d’au moins trois semaines que je vais débuter à Kinshasa en vue de la la première projection kinoise de mon film « Welcome to Montreal ». Ensuite, je vais sillonner la terre de mes ancêtres, particulièrement les provinces du Kwilu -côté paternel-, et de Kongo Central -côté maternel. Objectif: approfondir les recherches qui me permettront d’avoir de bonnes pistes pour établir un scénario solide de ce futur projet cinématographique.


Si tout va bien, ce sera le 3ème film de ma carrière artistique, mais mon tout premier film sur le sol de la Rd-Congo. Je ferai un petit passage à Goma pour promouvoir mon deuxième film « Welcome to Montreal » qui est très attendu là-bas. Je tiens à vous signaler qu’un fan club de mon film existe déjà à Goma. Pour ce futur projet de film, j’espère que je pourrai avoir l’appui de grosse maisons de production, car, un tel film demande d’un certain budget.


Pourriez-vous nous rappeler votre filmographie ?
Mon premier film est « Le Prince du Ghetto », un film gangster produit en 2012 au Canada et dont je suis le scénariste, producteur, acteur principal et directeur de casting. Mon deuxième film est « Welcome to Montreal », un film du genre comédie policière produit en 2017. Là, je suis scénariste, producteur, directeur de casting et parmi, les acteurs principaux du film.


Votre mot de la fin.
Je l’adresse particulièrement à mes compatriotes de la Rd-Congo. Chers internautes de la Rd-Congo, notre richesse culturelle est ancrée dans la tradition Kongo depuis des générations, raison pour laquelle je souhaite que chaque citoyen puisse en prendre conscience sérieusement et valoriser les valeurs Kongo où que nous soyons dans le monde. Ne jamais oublier que nos Ancêtres, nous ont laissé une terre bénie, mais aussi une culture incontournable dans les 7 Arts. Merci à la rédaction du média en ligne Eventsrdc.com pour ce privilège.
CINARDO KIVUILA

Related posts