Post Widget 2

Dernières nouvelles

Articles populaires

Diamond Platnumz, son amour pour la musique rd-congolaise

Diamond Platnumz, son amour pour la musique rd-congolaise

Il y a quatre ans, le chanteur tanzanien de 30 ans Diamond Platnumz était méconnu de plusieurs rd-congolais, malgré son featuring avec l’icône de la musique africaine Papa Wemba dans la chanson « Chacun pour soi » sortie en 2015. C’est seulement en cette année 2019 que le clic est intervenu avec les titres « Inama » avec Fally Ipupa et « Yo pe » avec Innoss’B.

Malgré toutes les réalités qu’avait connues l’œuvre de Papa Wemba dans sa promotion, Diamond n’avait pas croisé ses bras. Il tenait à tout prix avoir une place en République Démocratique du Congo.

Après observations et concertations avec son entourage, Diamond Platnumz a participé au remix de la chanson « Rockonolo » aux côtés des deux chanteurs rd-congolais Mohombi et Lumino en 2017. Deux ans plutard, précisément en mai 2019, il a signé « Inama » avec Fally Ipupa. La même année, il a découvert la discographie du chanteur rd-congolais Innoss’B et s’est décidé de le contacter pour remixer « Yo pe » dont la sortie a eu lieu en septembre 2019 sur YouTube.

Diamond en compagnie de Innoss’B lors du tournage du clip de la chanson « Yo pe rmx ». PH. Dr Tiers

Depuis, les médias rd-congolais, si pas tous, parlent de lui. Son nom est dans la bouche de plusieurs jeunes de la Rd-Congo. Bref, il défraie la chronique.

Maintenant, son amour pour la musique rd-congolaise est une réalité. Car, il ne passe plus inaperçu. Le même public cherche, cependant, à connaître sa discographie. La question qui se pose dans le milieu musical, celui des chroniqueurs de musique, et auprès du public est celle de savoir: qui sera son prochain partenaire musicien ?

Sans featuring, Diamond a dans sa nouvelle chanson « Baba Lao », placé un extrait d’un titre de l’orchestre Empire Bakuba (Nsambukidi, nsa mama) entre la 46ème et la 52ème seconde et deux pas de danse doublés de cris du clip « Yo pe » d’Innoss’B entre 2’42 » à 3’09 ».

Selon nos sources à Dar-es-salem, ce jeune tanzanien a également grandi avec l’influence de la musique rd-congolaise en écoutant très souvent des musiciens tels que Papa Wemba, Koffi Olomide, Awilo Longomba et Général Defao.

Diamond au studio avec Papa Wemba. PH. Dr Tiers

Bio

Diamond Platnumz, né Naseeb Abdul Juma, le 2 octobre 1989 à Tandale, en Tanzanie. Chanteur, danseur et compositeur tanzanien de bongo flava, il a eu plusieurs chansons à succès dont « Number One » dans laquelle il a présenté l’artiste nigérian Davido. Diamond a remporté de nombreux prix au Channel O et aux HiPipo Music Awards.

Diamond et Fally Ipupa lors du tournage de la chanson « Inama ». PH. Dr Tiers

Il a joué au spectacle d’expulsion de Big Brother Africa 7 en mai 2012. Diamond a été considéré comme influent parmi ses fans, et est considéré comme l’artiste tanzanien le plus aimé et décoré en ce moment. Il était considéré comme l’artiste tanzanien le plus vendu de sonneries par les compagnies de téléphonie mobile en 2013, ainsi que parmi les artistes qui gagnaient le plus de revenus dans l’industrie musicale de la région des Grands Lacs africains.

Diamond a collaboré avec Mohombi et Lumino dans le morceau « Rockonolo ». PH. Dr Tiers

Ce qui reste à faire à Diamond Platnumz pour s’affirmer en République Démocratique du Congo, c’est de prester à Kinshasa, capitale de la musique africaine où est établie les quartiers généraux de tous les musiciens avec qui, il a signé des featurings. Les kinois ont soif de le vivre en live.

CINARDO KIVUILA

Contactez la Rédaction au +243810000579

Redaction Eventsrdc

Articles récents

Lire aussi x