Post Widget 2

Dernières nouvelles

Articles populaires

Dieumerci Makorobondo: « Le gouvernement doit songer à offrir au pays sa première médaille olympique »

Dieumerci Makorobondo: « Le gouvernement doit songer à offrir au pays sa première médaille olympique »

Athlète rd-congolais vivant aux Etats-Unis d’Amérique, Dieumerci Makorobondo Salukombo Kamongwa nourri de grandes et nobles ambitions pour la promotion de l’athlétisme deson pays natal qu’il porte à cœur. Il l’a fait savoir à la faveur d’un entretien avec Eventsrdc.com au cours de laquelle il a sollicité l’aide du gouvernement pour pouvoir matérialiser sa vision et pour assurer la préparation des rd-congolais en perspective des JO de Tokyo. Entretien.

 

La Rd-Congo va participer aux 32èmes Jeux olympiques de Tokyo en 2020. Les préparatifs du côté congolais n’ont pas encore commencé. Avez-vous un message à lancer aux autorités à ce sujet ?

Le gouvernement doit arrêter de rêver. Il faut un bon plan pour réaliser un bon parcours. L’objectif n’est pas seulement de participer mais aussi de briller lors des JO. Le gouvernement doit songer à offrir au pays sa première médaille olympique. Nous, athlètes, sommes prêts et confiants pour disputer les Jeux de Tokyo mais il faut que nous soyons sur une même lignée de compétitivité.

 

A Rio, vous avez terminé 113ème sur 155 coureurs. A quoi était dû cette contre-performance ?

Je ne pense qu’à Rio j’ai réalisé une mauvaise performance. Pour finir 113ème, j’ai dû battre 40 athlètes. Au marathon, on n’évalue pas un athlète seulement par rapport à la position qu’il occupe mais aussi et surtout en fonction de la qualité de ses concurrents. C’était ma première participation aux Jeux olympiques et nous avons fait une mauvaise préparation. L’objectif en 2016 était de participer tout simplement. Aux Jeux de la Francophonie, la compétition n’était pas de si haut niveau comme les Jeux de Rio. Le secret à Abidjan a été une très bonne préparation. Par conséquent, avec une bonne préparation, nous allons faire mieux aux Jeux de Tokyo.

 

Dieumerci Makorobondo aux Jeux Olympiques de Rio en 2014. Ph.Dr.Tiers

 

Pourquoi avez-vous choisi les Etats-Unis d’Amérique comme pays de résidence ? 

Je suis arrivé aux Etats-Unis d’Amérique en 2004 avec le statut des réfugiés en compagnie de mes parents. Ce n’est vraiment pas mon choix de vivre ici. Tout ce que j’apprends aux Etats-Unis d’Amérique, je me sens obligé de le mettre au profit de la Rd-Congo et de l’y transporter.

 

A ce jour, quelle est votre principale occupation ?

Aux Etats-Unis d’Amérique, je fais beaucoup de choses. Pour le moment, je travaille dans l’administration de l’Université Belle Marieta College. Je suis l’entraineur de l’équipe d’athlétisme de l’Université.

 

C’est quoi « Kirotshe Foundation » ?

Kirotshe Foundation est une organisation que nous avons mise en place en 2011. Au terme de mes études universitaires en 2012, j’ai couru presque 200 km. En contrepartie, j’ai bénéficié d’une enveloppe de 9.000 USD. J’ai envoyé cette somme à Kirotshe au Nord-Kivu pour la construction d’une bibliothèque.

Kirotshe Foundation poursuit deux objectifs. Le premier est d’apporter notre aide à la jeunesse de Kirotshe dans le secteur de l’éducation. Nous prenons en charge les frais scolaires des 64 élèves dont certains habitent Kirotshe, d’autres Goma et d’autres encore Bukavu. Le second objectif est de contribuer au rayonnement de l’athlétisme en Rd-Congo. L’athlétisme m’a ouvert beaucoup de portes aux USA. Voilà pourquoi je tiens à ramener cette expérience chez moi en Rd-Congo afin d’aider la jeunesse de chez moi. Nous voulons amener l’athlétisme au haut niveau au Congo. Cela prendra du temps mais nous sommes persévérants.

 

Dieumerci Makorobondo avec les membres de Kirotshe Foundation à Goma. Ph.Dr.Tiers

 

Qui est Dieumerci Makorobondo ?

Dieumerci Makorobondo est né à Kirotshe en 1988. J’ai vécu à Goma jusqu’en 6ème année primaire avant de me rendre en Ouganda avec mes parents. Nous y sommes restés trois années durant.

Depuis 2004, je vis aux Etats-Unis d’Amérique. En 2012, j’étais en Rd-Congo pour la préparation des Jeux Olympiques de Rio. J’ai participé aux Jeux de la Francophonie où j’ai offert à mon pays sa première médaille en or. A présent, je travaille d’arrache-pied pour les prochaines compétitions continentales. J’ai nourris d’énormes ambitions et je suis prêt à tout pour aider la jeunesse de mon pays et la promouvoir.

 

Quelles sont vos perspectives pour l’avenir ?

Je vais participer aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2020. Il est aussi temps pour moi de décliner ma vision pour l’athlétisme de mon pays, la Rd-Congo. Ma vision est de voir la Rd-Congo titiller le Kenya ou l’Ethiopie en athlétisme. J’aimerais tant voir un fils du pays arracher des médailles olympiques ou lors des compétitions mondiales d’athlétisme. De cette manière, j’ai réuni plus de 100 jeunes dans un centre d’athlétisme à Kirotshe où ils sont formés. D’ici deux semaines, nous allons sélectionner cinq à sept athlètes pour commencer la préparation des JO de Tokyo.

 

Que faire pour intégrer votre centre d’athlétisme ?

Tout athlète rd-congolais qui desire rejoinder notre centre est prié de me contacter via Facebook ou entrer en contact avec la redaction d’Eventsrdc.com. Ensemble, on verra comment évoluer. Mon souhait est d’avoir un grand centre national d’athlétisme où les athlètes Rd-congolais peuvent travailler ensemble pour un seul objectif: les médailles. J’implore l’aide et l’assistance du gouvernement rd-congolais pour la matérialisation de ce souhait.

 

Un mot de la fin.

Je dis à tous les rd-congolais de se réveiller. Il est de notre devoir de faire pression sur le gouvernement et les fédérations afin de réunir les conditions pour une bonne préparation des JO de Tokyo. N’attendons pas 2020 pour lancer notre cri d’alarme. Certains pays parviennent à remporter des médailles parce qu’ils alignent plusieurs athlètes. C’est un exemple à suivre. C’est cela l’ambition de notre centre d’athlétisme.

ETIENNE KAMBALA

 

 

Eventsrdc.com

Articles récents

Lire aussi x