Filip Kabeya souhaite vivement la création du CNIN pour l’essor de la Rd-Congo

Ecosystem Architect – IT Expert et Président de Lumumba Lab, Filip Kabeya a de très bonnes idées pour son pays. Il veut qu’à l’horizon 2022, la République Démocratique du Congo rejoigne le top 5 des nations africaines les plus avancées dans le numérique et dans l’intelligence artificielle. Pour avoir travaillé dans plusieurs projets en Rd-Congo comme à l’étranger, Filip Kabeya pense que la création d’un Centre National d’Innovation Numérique – CNIN – contribuera de manière multilatérale au développement de la Rd-Congo.

Contactez-nous au +243 808500059

Pour matérialiser son idée, il suggère huit points au Président de la RDC, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, à savoir:

1) prendre un des immeubles à Gombe dans le quartier Royal et l’affecter entièrement à ce centre;

2) nommer une équipe de suivi de projet qui rend compte à la présidence;

3) tous les sites web, applications, médias sociaux et autres besoins techniques du gouvernement ne seront exécutés que par ce centre (l’Etat va ainsi encourager la main d’œuvre locale tout en ne dépensant plus des sommes non justifiées pour souvent un travail qui n’est pas pérenne);

4) une équipe se chargera spécialement de tester, de penser l’infrastructure technique de nos institutions et proposera les meilleurs solutions;

5) ce centre se chargera aussi d’accompagner la vision du Chef de l’Etat pour un Congo Smart avec un numérique qui vient appuyer la gestion;

6) ce centre sera aussi le laboratoire pour tester et proposer des solutions aux différents challenges de notre société, mais surtout pour appuyer l’action du gouvernement;

7) tout projet innovant est admis dans cet espace et le porteur ou les porteurs de projet a droit à 3 mois pour démontrer la viabilité de son projet ou alors, il est éjecté des lieux;

8 ) les solutions pour améliorer notre quotidien y seront testées et validées.

« Si nous mettions ce centre en place avec une bonne gestion, je vous promets que la RDC sera avant 2022 dans le top 5 des pays africains des indices de développement technologique », a-t-il avancé.
CINARDO KIVUILA

Related posts