Post Widget 2

Dernières nouvelles

Articles populaires

Flagus Kabamba : « Imani Group Entrepreneuriat est le simplificateur des affaires en RDC »

Flagus Kabamba : « Imani Group Entrepreneuriat est le simplificateur des affaires en RDC »

Jeune entrepreneur rd-congolais, Flagus Kabamba est un passionné des technologies innovantes et de son impact dans la vie socio-économique de ses compatriotes. Avec sa micro entreprise, Imani Group Entrepreneuriat, Flagus tient à révolutionner le monde des affaires en République Démocratique du Congo en simplifiant tous les petits travaux ou services qui, jusqu’en ce 21ème siècle, paraissent luxueux dans son pays. Avec ses collaborateurs, ils ont développé des solutions simples, rapides et moins couteuses pour toutes les couches sociales. « Ça fait plus de 3 ans que j’ai travaillé dans la mise œuvre des différents projets avec des startups qui évoluent dans plusieurs domaines de la communication basée à Kinshasa. Maintenant, j’ai décidé de mettre mon expertise à la disposition de mon peuple », a déclaré Flagus. Entretien.

 

Le logo d’Imani Group Entreprenariat. Ph.Dr.Tiers

Quels sont les différents services organisés par votre agence ?

Imani Group est une agence multiservices. Nous proposons à notre clientèle plusieurs services regroupés selon les catégories ci-après:

Internet: Création des sites web et application Mobile; Studio graphique; Evénementiel; Design et Imprimerie.

Enumérez-nous vos grandes réalisations ?

Notre plus grande réalisation se résume en la confiance dont nous jouissons auprès de nos partenaires et client ainsi qu’en nos différents parrainages des événements culturels et notre modeste contribution à l’épanouissement de la jeunesse dans la concrétisation des projets du secteur des Petites et moyennes entreprises.

 

Qui sont vos partenaires ?

Nous avons plusieurs catégories des partenaires dont: les médias (presse écrite), les églises, les entreprises privées, l’Imprimerie, les Agences de Communication, de publicité, les agences Web, les associations coopératives, les artistes musiciens, les groupes scolaires.

Depuis combien d’années existez-vous juridiquement ?

Juridiquement, nous existons depuis le 18 mai 2017.

 

Le monde se métamorphose au quotidien. Qu’est-ce qui vous différencie de vos concurrents ?

Les leaders ne forcent personne à les suivre. Ils les invitent à adhérer dans une vision. La différence entre nous et nos concurrents est simple: Imani Group Entrepreneuriat est une agence qui apporte l’innovation dans ce qui existe et dans ce qui n’est pas encore exploité. Car, le meilleur moyen de prévoir le futur, c’est de le créer.

 

Quelle lecture faites-vous du secteur de la communication événementielle en République Démocratique du Congo ?

La communication événementielle en RD Congo est un domaine qui commence à être découvert au grand public, mais malheureusement, il n’y a qu’une minorité qui cherche à se professionnaliser. Personnellement, l’événementiel est un secteur dont la plupart vise toujours les gains. C’est pourquoi, il est dominé par une seule agence dont je tais le nom. Il faut que nous améliorions notre façon de voir les choses en apportant l’esprit de partenariat pour mieux valoriser l’image de notre RDC sur le plan international.

Citez-nous 5 événements qui ont retenu votre attention ces 5 dernières années ?

Le festival TOSEKA et celui du film europée de l’Institut français, la Marche académia, la 7è édition du forum Accès sur le Financement des PME entre entrepreneurs et banques, Makomi, prix européen de la littérature congolaise.

 

Que représente l’entreprenariat pour vous ?

Pour moi, l’entrepreneuriat, c’est avoir l’audace d’investir sans avoir peur d’échouer. Comme l’a dis Peter Drucker, « l’innovation systématique requiert la volonté de considérer le changement comme une opportunité». L’entrepreneuriat doit être un style de vie, un domaine riche d’expériences et de découvertes. Car jamais les mots ne manquent aux idées.

 

Que conseillez-vous aux étudiants et diplômés rd-congolais ou africains qui croupissent encore dans le chômage ?

Je fais un constat que chaque année les universités et instituts supérieurs déversent des diplômés sur le marché de l’emploi, mais qui trouvent difficilement le travail. L’un des moyens pour remédier au chômage est l’entrepreneuriat. Avec cette option, la jeunesse congolaise et africaine orientera ses créations par rapport à ses problèmes et prendra leur destin en mains avec des micros entreprises ou PME sérieuses, innovantes et compétitives. C’est la seule issue possible pour palier au chômage qui sévit dans les états d’Afrique.

CINARDO KIVUILA

 

Eventsrdc.com

Articles récents

Lire aussi x