33 C
Kinshasa
dimanche 17/Jan/2021

Guy Mafuta: « l’AC Dibumba est une ambition… nous visons les play-offs »

Depuis un moment, l’AC Dibumba de Tshikapa affûte ses armes à Kinshasa en prévision de la 23èmeédition du championnat national de football. Sur place, le club de Tshikapa multiplie les rencontres amicales. La dernière en date est celle disputée  face au  FC Renaissance, jeudi 19 octobre 2017 au Centre Kurara Mpova dans la commune de la N’sele. Devant les Renais, les Scorpions ont courbé l’échine sur la plus petite des marques, 1-0. En dépit de la défaite, le président de l’AC Dibumba, Guy Mafuta Kabongo, s’est entretenu avec Eventsrdc.com avec une attitude joviale. 

L’équipe des scorpions s’est incliné ce jeudi 19 octobre face aux oranges de FC Renaissance (1-0), au centre Kurara Mpova dans la commune de la N’sele. En interview sur Eventsrdc.com, Guy Mafuta Kabongo président de l’AC Dibumba a expliqué qu’être un manageur et donateur d’un club est une lourde charge malgré cela l’équipe vise la deuxième phase de la prochaine saison de la compétition d’élite du football congolais.

 

Pourquoi  le club a  installé son camp de préparation à Kinshasa alors qu’il va recevoir ses hôtes à Mbuji-Mayi ?

C’est un problème d’infrastructures et aussi d’adversaires pour les préparations. A Lubumbashi, les stades TP Mazembe et Kibasa Maliba sont occupés par les clubs qui y livrent régulièrement les matchs du  championnat provincial.  Dans un seul stade avec dix ou quinze clubs, ce n’est pas évident. Par contre, à Kinshasa, le club peut jouer dans plusieurs stades et trouver facilement trouver des adversaires de haut niveau pour une meilleure préparation.

 

Pourquoi recruter à Kinshasa alors que le  Kasaï  regorge des  footballeurs talentueux ?

Le recrutement a été fait en deux phases. La première  a consisté en l’organisation d’un tournoi à Tshikapa pour détecter  les bons éléments. Nous avons recruté trois joueurs. Puis, dans  l’effectif de la saison passée, il y avait quelques éléments de Tshikapa qui sont maintenus. Ils sont associés avec ceux recrutés à Kinshasa. Nous nous battons pour que tout marche bien. La saison dernière, Dibumba a évolué avec un système de deux équipes: une à Tshikapa et une autre à Lubumbashi.

 

A quoi était dû ce système ? Allez-vous continuer avec ce système ?

Nous avons eu d’énormes difficultés en termes d’argent pour le titre des voyages. Le gouvernement provincial ne donne rien à Dibumba. C’est pourquoi quand on avait un seul match à disputer dans une ville, on  voyageait avec un groupe très réduit. Pour l’instant, on se bat. Nous avons écrit à la FECOFA et à la LINAFOOT pour l’examen de notre cas. Mbuji-Mayi -Kananga- vers Lubumbashi, c’est un vol par semaine. Il nous est difficile de respecter le calendrier.

 

Dibumba a refusé de disputer le championnat national la saison prochaine. Maintenez-vous cette position ?

C’est la volonté de 19 clubs. Pas de Dibumba seul. 19 clubs s’étaient réunis et ont fait une déclaration commune à laquelle  la Fédération a réagi. Nous entendons dire que nous serons invités pour discuter. La position qui en sortira sera celle du groupe et non de Dibumba d’autant plus que les questions abordées concernent tous les clubs. C’est un problème collectif. Nous trouverons des solutions collectives. Je suis conscient des difficultés qui sont celles de la Fédération et celles de la LINAFOOT eu égard au contexte du Congo. La solution doit être concertée.

 

Quel est l’objectif du club cette saison ?

L’équipe évolue pas à pas. Hier, Dibumba a joué le maintien. Aujourd’hui, nous visons les play-offs. Après, on verra. L’appétit vient en mangeant. Si les résultats sont bons, nous irons  jusqu’au bout. On est confiant. Voilà pourquoi nous nous préparons pour être à la hauteur.

 

Dibumba se prépare et veut changer de zone. Est-ce par manque de niveau dans votre coin ?

Ce n’est pas ça. Honnêtement, il y a des bons clubs dans la Zone Centre-sud tout comme dans la zone Ouest. En amical, nous n’avons remporté aucun duel face aux gros poissons de Kinshasa mais cela ne nous effraie pas pour rejoindre cette zone. C’est pour nous, l’occasion de détecter nos failles, de les corriger et d’évaluer le staff technique.

 

Je suis consommateur du football. Je suis à l’extérieur et je vois la capacité du staff à réagir quand l’équipe est malmenée, à mobiliser les jeunes gens lorsqu’ils sont acculés. Tout cela me permet d’avoir une équipe compétitive avant le démarrage du championnat.

 

Après  la défaite face  au  DCMP,  vous avez posté  sur  Facebook  « On  ne  se fatigue pas ». Est-ce une manière d’exprimer votre peur des grands clubs ?

Cela veut simplement dire que Dibumba est une ambition. Nous sommes des battants. Ce n’est pas une défaite (3-0) contre un grand club comme DCMP qui peut freiner notre élan. Moins encore, la défaite contre le FC Renaissance. Nous voulons jouer contre des grands clubs pour voir comment Dibumba peut réagir face à une pression technique et tactique.

 

Etes-vous satisfait de l’ossature du club ?

C’est bon. Les individualités, les bons éléments, nous les avons. Mais, pour faire une équipe, la plus grande responsabilité repose sur le staff technique. Les matchs amicaux permettent d’évaluer le travail du staff. Il est vrai que nous aimons bien gagner mais quand nous perdons il faut voir la manière de perdre. En tant que manager et gestionnaire de l’équipe,  j’observe. Je vais me décider s’il faut renforcer le staff technique.

ETIENNE KAMBALA

 

Articles Récents

Musique : De la Slovaquie à l’Afrique du Sud en passant par la France, « Praefatio » de Céline Banza réalise des remarquables prouesses...

La jeune chanteuse rd-congolaise Céline Banza a dévoilé son album « Praefatio », le tout premier projet produit par la branche Afrique de Bomaye...

CHAN 2020 : Cinq joueurs et un membre du staff technique des Léopards de la RDC testés positifs au covid-19

Alors que les Léopards de la Rd-Congo affrontent les Diables rouges du Congo-Brazzaville, ce dimanche 17 janvier 2021 sous le coup de 20h00’ dans...

Musique : Au Zénith de Paris, Werrason se fera accompagner d’une colonie d’artistes de la nouvelle génération et urbains

Dix ans plus tard, Werrason signera son come-back au Zénith de Paris. Le phénomène de la chanson rd-congolaise fêtera ce retour de la musique...

Restez connecter

43,028FansLike
9,652FollowersFollow
96FollowersFollow
17,795FollowersFollow
530SubscribersSubscribe
- Publicité -

à la une

Musique : De la Slovaquie à l’Afrique du Sud en passant par la France, « Praefatio » de Céline Banza réalise des remarquables prouesses...

La jeune chanteuse rd-congolaise Céline Banza a dévoilé son album « Praefatio », le tout premier projet produit par la branche Afrique de Bomaye...

CHAN 2020 : Cinq joueurs et un membre du staff technique des Léopards de la RDC testés positifs au covid-19

Alors que les Léopards de la Rd-Congo affrontent les Diables rouges du Congo-Brazzaville, ce dimanche 17 janvier 2021 sous le coup de 20h00’ dans...

Musique : Au Zénith de Paris, Werrason se fera accompagner d’une colonie d’artistes de la nouvelle génération et urbains

Dix ans plus tard, Werrason signera son come-back au Zénith de Paris. Le phénomène de la chanson rd-congolaise fêtera ce retour de la musique...

Débrief du CHAN 2020 #1 : Le Cameroun et le Mali victorieux, les Léopards très attendus (AUDIO)

Dans ce premier numéro, les analystes débattent sur l'entame avec force du Cameroun et le Mali ainsi que les chances des Léopards de la...

RDC – Médias : EliteMag.net lance officiellement ses activités

Un nouveau né dans l'espace médiatique rd-congolais. Il s'agit du média en ligne EliteMag.net Son lancement officiel a eu lieu ce vendredi 15 janvier...