La finale: Jour J- …

Après dix semaines de rush musical, l’avion Vodacom Best of the Best est sur le point d’atterrir pour que l’opinion internationale connaisse le Meilleur artiste musicien rd-congolais. La finale aura lieu ce dimanche 2 août 2015, à 19 heures, au Théâtre de Verdure. Les billets sont en vente dans tous les shops Vodacom, dans les locaux de Pygma Communication et sur le lieu de l’événement. Les P.A.F sont très bien mentionnées sur l’affiche.

Finalement, seuls cinq d’entre eux pourront vraiment y prétendre, pour avoir convaincu public et jury. En effet, ils ne sont que cinq à avoir atteint la finale d’une compétition qui aura intense et riche en émotions.

Les 5 finalistes de la télé réalité musicale Vodacom Best Of the Best classe 2015. Ph.Pygma
Les 5 finalistes de la télé réalité musicale Vodacom Best Of the Best classe 2015. Ph.Pygma

Anita Mwarabu est la candidate n° 2. Elle est née le 30 octobre 1986, à Lubumbashi, mais représente la ville-province de Kinshasa. Elle hante les scènes depuis son enfance, dans le cadre de différents festivals, en Italie, où elle a vécu de nombreuses années. Elle rêve de remporter le concours pour avoir la possibilité de créer des emplois au profit de ses compatriotes. Pourra-t-elle se servir de sa voix pleine et charmante pour avoir les moyens de réaliser ce rêve ?

Christian Moyoli, le candidat n° 4, nous vient du Bandundu. Il est né le 26 juin 1989. C’est un fan du ndombolo dont la voix suave et aiguë nous rappelle son idole Ferre Gola. C’est un artiste expérimenté qui a déjà à son actif un album. Ses principaux atouts est sa capacité d’électriser le public et sa technique vocale irréprochable ; lui sera-t-elle utile pour remporter le concours et réaliser son projet de devenir un jour producteur ?

Hemays Ndeke, candidat n° 12, de la province du Bandundu. Le Grand H est né le 08 janvier 1994. Natif de Kinshasa, c’est dans la ville province qu’il a fait ses premiers pas dans la musique. C’est un fin produit de l’INA dont l’immense talent parle de lui-même. Entré au maquis de JS8 Vodacom Best of the Best avec de nombreux projets, aussi bien musicaux qu’humanitaires, Hemays compte en ressortir avec les 100.000 $ promis pour être à mesure de les réaliser. Sa voix de velours et son déchainement sur scène l’y aideront-ils ?

Kapita Useni Papy Kero est le doyen du maquis mais pas le moins dynamique. Le représentant du Sud-Kivu, natif d’Isongo, dans la même province, est venu au monde le 26 octobre 1984. Une parfaite maitrise du chant etune longue expérience musicale ponctuée par deux albums, la direction d’un orchestre, couronnée par des distinctions personnelles et avec son orchestre sont-elles un gage de victoire pour cet adepte de la rumba et du ndombolo et, en passant, fan de J-B Mpiana ?

Nadia Mwamba est la candidate n° 19. Elle défend les couleurs de la province du Sud-Kivu, où elle est née, plus précisément dans la ville de Bukavu. C’est depuis l’âge de six ans que Nadiakas chante sur scène, à l’église puis lors de véritables concerts. Qu’est-ce qui pourrait empêcher cette cantatrice en herbe de triompher à la finale du show, avec sa voix imposante et son habileté à conquérir la scène ?

L’aventure a commencé avec 9.000 candidats à la présélection, vingt-six parmi eux, venus de tous les coins de la République Démocratique du Congo, étaient présents à l’ultime casting final au studio Maman Angebi, dix-huit ont démarré la course sur le starting-block, observés attentivement par un jury pointilleux et un public à la fois passionné et exigent. Ces candidats ont déployé un savoir-faire musical inouï pour arracher les 100.000$ et le contrat de production promis.

EVNETSRDC

Read Previous

Kinshasa Fashion Week 2015, un pari gagné

Read Next

Nathalie Makoma, ce 1er août à la FIKIN

Most Popular