Post Widget 2

Dernières nouvelles

Articles populaires

Le manager Dauphin Zangani appelle les producteurs au respect des contrats

Le manager Dauphin Zangani appelle les producteurs au respect des contrats

Manager des artistes musiciens et humoristes, organisateur d’événements, avec de bonnes années d’expérience dans le milieu, Dauphin Zangani sort de son silence, il décrie à la dévalorisation des artistes RD-Congolais.

Il déplore également le non-respect des contrats par les producteurs. En effet, Zangani se fait l’avocat de la cause des artistes qu’il gère dans une certaine mesure.

Dans une interview exclusive accordée à AfricaNews, il a appelé les producteurs à respecter les artistes et les clauses des contrats. « Tous les producteurs, particulièrement d’événements, doivent savoir traiter les artistes de mon pays et s’en tenir au respect strict des clauses du contrat pour leur permettre de survivre de leur métier », a-t-il laissé entendre.
Au regard de mauvais traitements que subissent certains artistes RD-Congolais et le non-respect des contrats par des producteurs nationaux, Dauphin Zangani, manager et événementiel, est inquiet.

Durant ses 10 ans d’expérience dans le métier, Zangani a participé dans l’organisation de plusieurs grands événements culturels à Kinshasa, dont le concert du groupe Sexion d’assaut et les trois éditions du Festival international d’humour de Kinshasa -Toseka. A l’en croire, la souffrance de nombreux artistes kinois a été sa plus grande  motivation pour embrasser cette carrière.

« Il y a deux choses majeures qui m’ont certainement motivé, notamment le manque de respect d’engagement de beaucoup de promoteurs et producteurs vis-à-vis des artistes et les conditions de vie des artistes de mon pays. Quand j’ai constaté cela, étant un grand passionné de la culture, je me suis directement engagé pour essayer de bouger les lignes», a-t-il expliqué.

Et de poursuivre: « c’est pourquoi, aujourd’hui je conseille aux producteurs de bien traiter les artistes et surtout de respecter les contrats qui les lient. Ils doivent comprendre que personne ne peut exister sans la présence de l’autre. Chacun de deux se doit de rester dans son secteur de prédilection, surtout pour éviter le chevauchement. Pour qu’un boulanger existe, il faut de la farine et je crois que ça veut tout dire ».
Selon Dauphin Zangani, les artistes RD-congolais sont souvent mal entourés. Cela facilite parfois leur défaite. « Au-delà de tout, il est à remarquer que souvent certains de nos artistes sont mal entourés. A leur tour, les artistes doivent d’abord chercher à être très bien entourés, surtout beaucoup plus des professionnels et non des profiteurs. Et Quand ils sont bien entourés, ils doivent aussi se laisser guider par leurs agents ou managers », a-t-il souligné. Zangani a eu comme premier artiste à manager dans sa carrière, DJ Abdoul. Il est actuellement le manager du RD-Congolais d’origine Nigériane, David Junior.

RENE KANZUKU / AFRIQUE NEWS

 

Eventsrdc.com

Articles récents

Lire aussi x