Post Widget 2

Dernières nouvelles

Articles populaires

Les supporters du DCMP chantent FC Renaissance

Les supporters du DCMP chantent FC Renaissance

Les supporters du DCMP ont donné raison au FC Renaissance de les avoir quittés. C’était, le 11 mars 2015, au stade Tata Raphaël face à l’équipe du Katanga, Groupe Bazano qui menait DCMP au marquoir par deux buts à zéro. Les supporters se sont acharnés sur leur équipe qui talonne le classement. Ils ne contestaient pas les buts encaissés par leur équipe. Avec un seul point au compteur, les Verts et Blancs de Kinshasa sont en très mauvaise posture dans cette compétition. Ils ont perdu deux des trois matches qu’ils ont livrés depuis le début de ce play-off et ont fait un match nul.

Le match de la quatrième journée de la phase de Play-off du championnat national de football (Division I) qui a opposé mercredi 11 mars au stade Tata Raphaël de Kinshasa entre DCMP et  Bazano a été interrompu à la 43e minute de jeu à cause des heurts dans les gradins. Après le deuxième but de Bazano, les supporters du DCMP sont descendus sur l’aire de jeu et jeté des projectiles, occasionnant l’arrêt de la partie. Un secouriste de la Croix-Rouge fait état de 10 personnes blessées dont deux grièvement.Ce sont les joueurs de Bazano qui ont ouvert la marque à la 25e minute de jeu. Après cette ouverture du score, les supporteurs du DCMP ont manifesté des mouvements d’humeur. 

Mais ils ont été rappelés à l’ordre par les forces de police.C’est après le deuxième but de Bazano à la 43e minute de jeu que la situation a dégénéré. Ce second but a été marqué par le portier de Bazano qui a lancé le jeu et le ballon a bondi avant de retrouver dans le filet du poteau adverse.Ce but a fait monter la colère des Immaculés qui ont fini par descendre sur le terrain, en jetant des projectiles.Les joueurs de Bazano et les officiels du match ont ensuite quitté le terrain et se sont réfugiés dans les vestiaires.

Après trente minutes de cohue, d’autres policiers venus en renfort sont intervenus en jetant des gaz lacrymogènes pour disperser les supporters qui ont envahi l’aire de jeu.Le calme est finalement revenu une cinquantaine de minutes après l’arrêt du match.le départ des dirigeants qui ont fondé Renaissance n’a pas résolu le problème dans DCMP, il y faut autre solution pour éviter le pire.

FIDELE KASOLE

 

Eventsrdc.com

Articles récents

Lire aussi x