26.2 C
Kinshasa
mardi 31/Jan/2023

- publicité -

Musique : Gloria Bashige, la jeune pépite de Goma à la voix cristalline

Elle a du talent à revendre. Gloria Bashige, jeune chanteuse de la ville de Goma au Nord-Kivu impressionne par sa voix cristalline qui frissonne. La jeune pépite qui est à ses débuts, a dû concocter un medley qui reprend les titres de l’album « Tokooos Il » de Fally Ipupa, son véritable modèle. Gloria Bashige nourrit plusieurs ambitions pour l’avenir.

Comment vous présentez-vous ?

Je suis Néhéma Bashige Gloria, je suis congolaise, je vis dans la ville de Goma. Je suis artiste, mes deux activités principales sont  notamment la musique et le théâtre. Mais à part ces deux-là, dans ma vie j’ai fait de la danse, du hip-hop, j’ai aussi fait la mode quand j’étais en 4ème année secondaire. Et après j’ai fait de la poésie en 5ème année secondaire, et présentement j’évolue dans un groupe théâtral et je chante.

Parlez-nous de vos débuts en musique

D’une façon brève, j’ai commencé à chanter dans la chorale Chœur de petits chanteurs de la paroisse bienheureuse Anuarite de Goma quand j’étais toute petite depuis la 3è année primaire. Ce qui m’a toujours passionnée ce sont les opéras, les chansons classiques…en tout cas c’est la genèse de la musique pour moi. Après ça, les temps sont passés, j’ai appris à chanter. Il n’y a pas un mois que je me suis vraiment lancée dans la musique. C’est vrai qu’avant je chantais dans la chorale, après j’ai appris à jouer de la guitare je crois en première année secondaire.

Le fait que je chantais à la chorale et sachant jouer à la guitare, j’étais souvent invitée dans des manifestations mais je n’avais jamais rêvé avoir une carrière musicale. Après ça, un pote m’a exhortée à faire carrière et m’a présentée à un autre de ses potes, et c’est avec lui qu’on a commencé le projet de la musique. Donc c’est avec l’ami de mon ami qu’on a commencé le projet de la musique avec le medley de Fally Ipupa et c’est grâce à lui qu’aujourd’hui je suis un peu connue.

Donc, mes débuts d’une façon brève, je dirai que j’ai commencé avec le classique dans une chorale chrétienne catholique, après j’y ai quitté, j’ai commencé à chanter en solo. Mais il n’y a pas un mois que je me suis vraiment lancée dans la musique proprement parlée.

Évoluez-vous en solo ou dans un orchestre (chorale)?

Comme je l’ai dit tantôt, avant je chantais mais pour le moment je ne chante plus dans la chorale parce que ce que je cherchais dans la chorale je l’ai trouvé. Je voulais apprendre la musique on m’a apprise à chanter, je voulais perfectionner mon style de musique et c’est fait. Tout ce que je voulais je les ai déjà. Qu’est-ce que je vais encore aller chercher dans la chorale et pourtant tout ce que je cherchais, je les ai déjà. Donc pour le moment, je mène une carrière solo carrément.

C’est qui votre modèle en musique

J’ai plein de modèles en musique. Ça dépend de style, ça dépend de la manière, mais en tout cas parlant de modèle, je dirai que mon modèle c’est Fally Ipupa. C’est pourquoi j’ai voulu que le monde puisse me connaître à partir de l’album de Fally Ipupa parce que c’est quelqu’un pour qui j’ai du respect, pour son art et pour sa façon de faire les choses. C’est vrai que j’ai plein de modèles mais le top one c’est Fally Ipupa.

Comment êtes-vous arrivée à revisiter l’album « Tokooos II » du célèbre Fally Ipupa sous divers styles de musique ?

Je dirai le projet a toujours été là, j’ai toujours voulu révisé cet album parce que quand il était sorti, j’ai gravement kiffé, c’était quelque chose qui était toujours en moi. Mais la personne qui m’a aidée dans les conseils, c’est mon manager. Avec cette chanson-là, on a voulu réalisé ce rêve. Je ne pensais pas que les gens allaient kiffer ça. Je voulais que les gens me connaissent dans un style différent. Le but était que je me lance dans la musique, il y avait quelque chose qui allait faire bouger les lignes. Et je voulais commencer avec mon artiste préféré bien sûr c’est pourquoi j’ai révisé son album « Tokooos II ».

Pourquoi seulement le choix de Fally Ipupa ?

Pour moi Fally Ipupa c’est la crème de la crème parce que que ça soit ses chansons d’avant ou récentes, elles me bercent tous les jours, elles sont toujours des chansons coup de cœur, celles que tu peux écouter aujourd’hui, demain et ça ne va pas te lasser. Pour moi c’est un modèle, Fally ce n’est pas qu’un musicien, c’est un artiste parce qu’il ne donne pas que de la musique, il donne de petits termes comme « Tokooos », il crée ses petites chorégraphies dans « École »…il y a plein de trucs qu’on peut rencontrer chez Fally outre le fait qu’il soit musicien mais il donne aussi beaucoup de choses notamment des termes, des danses, dans la mode, dans le style. En tout cas pour moi, c’est un artiste complet. Outre le fait que c’est un musicien, il se lève à un niveau artistique voilà pourquoi je valide grave.

Dans quel style musical sentez-vous à l’aise au quotidien ?

Ça dépend en tout cas. Je me sens à l’aise dans beaucoup de styles musicaux mais je dirai que j’aime des musiques qui quand c’est fort c’est fort, quand c’est doux c’est doux. Les styles musicaux qui ne sont pas forts ni doux mais je veux un truc quand c’est fort c’est fort, et quand c’est slow c’est slow. Je n’ai pas vraiment un style préféré, tous les styles me vont à merveille. Seulement, moi j’aime quand c’est fort c’est fort, quand c’est doux c’est doux.

Au-delà de la reprise de « Tokooos II », avez-vous déjà enregistré et sorti quelques chansons ?

Non. Enregistré oui mais je n’ai jamais sorti d’autres chansons. La seule musique que vous retrouvez chez Gloria Bashige c’est uniquement le medley de Fally Ipupa « Tokooos II ».

Envisagez-vous aussi signer un featuring avec Fally Ipupa ?

Je dirai pourquoi pas, si l’opportunité se présente je vais sauter dessus, c’est mon artiste préféré.

Vous êtes très jeune, êtes-vous encore aux études ou faites-vous de la musique comme votre profession ?

J’étudie encore. Et pour le moment la musique pour moi ce n’est pas encore une profession, c’est encore une passion parce que j’étudie. Mais j’espère que dans quelques années, la musique sera pour moi une profession, c’est mon rêve.

Quelle lecture faites-vous de la musique rd-congolaise, surtout de la gente féminine ?

Je dirai que la musique congolaise c’est encore un chantier particulièrement dans ma ville de Goma. Il y a beaucoup d’artistes qui savent chanter mais qui n’ont pas cette chance d’avoir les gens qui vont soutenir leur musique. C’est vraiment un chantier qu’il faut construire parce qu’au Congo il y a plein de talents, mais ces talents que ça soit dans la musique, que ça soit dans l’art, ces talents ne sont pas valorisés, et franchement je ne sais pas trop pourquoi.

Concernant la gente féminine, je dis qu’en tant que femme, on doit s’imposer. Je vais prendre mon expérience, je n’imagine pas la pression que j’ai eue quand je faisais ce medley. Déjà quand on parle du reggae c’est plus un truc mec, drill…ce n’est pas vraiment un truc pour meuf. Du coup, il fallait vraiment que je puisse donner le meilleur de moi-même, il fallait vraiment que je puisse tout donner au vrai sens du terme. En tant que femme, on doit tout donner.

Que représente la ville de Goma dans votre carrière musicale ?

C’est ma ville. Pour moi elle représente tout. C’est à Goma que j’ai appris à chanter, c’est à Goma qu’on m’a tout apprise. Pour moi c’est ma ville, et si je dois avancer, je dois avancer avec elle.

Quels sont vos projets ?

J’ai plein de projets mais pour l’instant, je ne saurais vous les étaler parceque pour le moment c’est encore un essai. Je me lance dans un truc je ne sais pas trop où est-ce que ça va m’emmener, du coup c’est difficile pour moi de vous parler de mes projets. Mais ce qui est sûr c’est que je vais toujours continuer à vous surprendre parce que dans ma tête il y a plein d’idées. Déjà que je sais qu’il y a des gens qui kiffent ce que je suis en train de faire. Suivez-moi, parce que les meilleures choses sont à venir.

(Ré) écoutez en podcast le récent passage de Gloria Bash sur Eventsrdc FM : ITW – #139 : Gloria Bashige, des premiers pas en chanson sur les traces de Fally Ipupa

RÉDACTION

Pour tous vos voyages à l’étranger. Ph.Dr.Tiers

Articles Récents

AFD Digital Challenge : L’appel à candidatures de la 6ème édition lancé

L'Agence française de développement - ADF - lance la 6ème édition de AFD Digital Challenge, un concours destiné aux startups et associations du numérique...

Formation professionnelle : Benoîte Muyaya inaugure le centre “Elikya ya Mwasi” pour l’autonomisation de la femme

Encadrer la femme, lui redonner confiance en la rendant capable de se prendre en charge, tel est le but primordial du Centre de formation...

Tidiane Mario valorise les mets africains dans « Plat préféré »

En plus d'être un artiste musicien talentueux, Tidiane Mario est surtout un véritable amateur de la cuisine africaine. Il nous le prouve dans son...

Restez connecter

81,500FansLike
39,200FollowersFollow
207FollowersFollow
38,200FollowersFollow
2,000SubscribersSubscribe
- Publicité -

à la une

AFD Digital Challenge : L’appel à candidatures de la 6ème édition lancé

L'Agence française de développement - ADF - lance la 6ème édition de AFD Digital Challenge, un concours destiné aux startups et associations du numérique...

Formation professionnelle : Benoîte Muyaya inaugure le centre “Elikya ya Mwasi” pour l’autonomisation de la femme

Encadrer la femme, lui redonner confiance en la rendant capable de se prendre en charge, tel est le but primordial du Centre de formation...

Tidiane Mario valorise les mets africains dans « Plat préféré »

En plus d'être un artiste musicien talentueux, Tidiane Mario est surtout un véritable amateur de la cuisine africaine. Il nous le prouve dans son...

Guerre dans l’Est de la RDC : Chancel Mbemba s’adresse à Paul Kagame !

Footballeur rd-congolais évoluant au sein de la formation française de l’Olympique de Marseille, le défenseur Chancel Mbemba a manifesté son choc vis-à-vis des massacres...

Stavo nous présente Kinshasa dans « Esprit Kin » (VIDÉOCLIP)

Il y a quelques mois, Stavo marquait le rap français de son empreinte avec la sortie de son premier album « TVX ». Cette...