Post Widget 2

Dernières nouvelles

Articles populaires

Musique : Joyce Kaj à Kinshasa pour booster sa carrière (Interview)

Musique : Joyce Kaj à Kinshasa pour booster sa carrière (Interview)

Chanteuse compositrice et interprète rd-congolaise, Joyce Kaj, d’actualité avec son single « Déraisonné » qui tourne bien sur les plateformes digitales, a choisi la capitale, Kinshasa afin de se frayer un chemin sur le plan musical.

Joyce, ressortissant de la province du Sud-Kivu est le produit du groupe Ndaro culture situé dans la ville de Bukavu et c’est dans cette troupe que cette jeune artiste a fait ses premiers pas musicalement. A la faveur d’une interview accordée à Eventsrdc.com, Joyce Kaj a fait un bref aperçu de son parcours musical son style, et a évoqué les raisons qu’ils l’ont poussée de s’installer à Kinshasa. Entretien.

Plusieurs stars ou vedettes de la chanson rd-congolaise sont passés par des chorales d’une ou des églises. Est-ce le cas avec vous ?

Oui. Je suis passée par l’église, dans des chorales et groupes. J’ai participé à plusieurs concerts religieux. Jusqu’à ce que je me décide de faire une carrière solo en dehors de l’église.

 

Que représente Ndaro Culture dans votre parcours musical professionnel ?

Ndaro culture dans ma carrière musicale professionnelle, représente la transformation de la personne artiste que je suis. Quand je suis arrivé à Ndaro, je sortais tout droit de l’église, ignorante des règles musicales. J’étais plus dans l’interprétation. C’est à Ndaro que j’ai compris que la musique est vaste. Mon maestro Thomas Lusangu m’a formé en m’inculquant des valeurs musicales. Aujourd’hui, je suis très fière d’être une des artistes ressortissant de Ndaro culture.

Quels sont les styles musicaux auxquels vous vous identifiez au quotidien ?

Je suis plus dans la musique traditionnelle. Le soft, le jazz, le blouse, le gospel… Et là, je suis en train de voyager dans plusieurs styles, question de voir si je peux apporter quelque chose de beau et de nouveaux dans la musique.

 

Qui sont vos modèles dans cet art ?

Je prends comme modèle des artistes qui apportent quelque chose de nouveau dans la musique, les artistes qui imposent leurs marques. Par exemple, Lokwa Kanza, Myriam Makieba, Angelico Djo, Charlotte Dipanda, Fally Ipupa, Gims et les autres.

Jusque-là, combien de chansons ou de disques avez-vous déjà mis à la disposition du public ?

Je viens de dévoiler mon tout premier single intitulé « Déraisonné », sur ma chaine Youtube « Joyce Kaj Officiel ». Allez-y découvrir ma musique.

 

Depuis plus d’un trimestre vous êtes à Kinshasa, quel est le but de votre séjour ?

L’objectif premier est de m’installer d’abord à Kinshasa et ensuite, de poursuivre ma carrière musicale.

Comme tout artiste musicien, vous voulez bien être sur les planches d’une salle de spectacles. Y-a-t-il des dates en vue ?

Jusque-là il n’y en a qu’une. Le 2 octobre 2020 dans une cérémonie de remise des prix à Kinshasa.

R(é) écoutez en Podcast le récent passage de Joyce sur Eventsrdc FM

Lire aussi :

RDC – Musique : Joyce Kaj espère bien imposer sa marque

GLODY NDAYA

CINARDO KIVUILA

Redaction Eventsrdc

Articles récents

Lire aussi x