Raphaël Katebe Katoto confirme le retour prochain de Moïse Katumbi Chapwe

Il est parmi les rares politiciens rd-congolais qui vivent loin des micros et des caméras, mais qui se soucient de l’avenir de la République Démocratique du Congo. Il s’appelle Raphaël Katebe Katoto et est membre du Comité des sages du Rassemblement des Forces Acquises au changement. Depuis Bruxelles, il nous a accordé une interview exclusive pour faire connaître sa position autour de l’actualité politique dans son pays. Clair et concis, le silencieux RKK a rassuré que le retour de son petit-frère Moïse Katumbi Chapwe est très proche. Il reste, cependant, optimiste sur la tenue d’un autre Dialogue National Inclusif où toutes les forces vives seront présentes pour décider sur le devenir de la Rd-C. A vous la lecture !      

Selon nos sources, Raphaël Katebe Katoto n’a pas des problèmes judiciaires en RDC. Qu’est-ce qui justifie votre absence aux différentes rencontres du Rassemblement et dans votre Katanga natal ?
Mon absence est justifiée par le dégoût du système en place.

 
L’affaire de l’immeuble spolié demeure encore d’actualité au TGI de Lubumbashi. Un court séjour dans cette ville cuprifère avec tous les documents vous permettra d’éclaircir les juges et de rendre votre frère Moïse Katumbi libre ?
Le Pouvoir a arraché la liberté de la justice.

 

Depuis la dernière assemblée générale annuelle des Nations-Unies jusqu’à ce jour, la communauté internationale multiplie des pressions et des sanctions à l’endroit du pouvoir de Kinshasa. Comment analysez-vous cette démarche?
C’est le début de la fin de cette affreuse Dictature. Ça rappelle la fin de Mobutu. L’histoire qui se répète.

 

Le ministre belge des affaires étrangères Didier Reynders et celui de la France Jean-Marc Ayrault exigent le respect constitutionnel. Ne pensez-vous pas qu’ils s’ingèrent aux problèmes congolais au moment où le Dialogue National Inclusif se tient à Kinshasa ?
Nous  ne pouvons pas parler d’ingérences. C’est dans le cadre de nos relations de Coopération et relations bilatérales. Nous leur demandons de l’aide et nous leur donnons droit au chapitre.

 

Le Rassemblement où vous êtes membre exige la tenue d’un autre Dialogue National Inclusif et la mise en place d’un régime spécial. Où trouverez-vous le financement ?
Le Rassemblement est la voix du Peuple Souverain. La détermination des bonnes volontés est source des financements.

 

A quand le retour de Moïse Katumbi à Kinshasa ?
Le retour de mon frère est très proche.

 

Depuis plus d’un semestre, votre frère entre partout. Qui est derrière lui ?
La Nation est derrière lui.
CINARDO KIVUILA

Related posts