Post Widget 1

Heath Tips

  • In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a
  • Fringilla vel, aliquet nec, vulputateDonec pede justo,  eget, arcu. In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a, venenatis vitae, justo.Nullam dictum felis eu pede mollis pretium.

Post Widget 2

RDC – Culture : Aroba Design, l’artiste qui ressuscite les sachets, les bouchons en plastiques et qui attend toujours la réalisation de la promesse de Félix Tshisekedi

RDC – Culture : Aroba Design, l’artiste qui ressuscite les sachets, les bouchons en plastiques et qui attend toujours la réalisation de la promesse de Félix Tshisekedi

Dans un paysage composé de plusieurs artistes de renommé dans l’art plastique, le jeune artiste designer rd-congolais Franck Ngongo dit Aroba Design a su imposer sa propre marque en redonnant une nouvelle vie aux bouchons des bouteilles plastiques, aux sachets, aux ballons d’airs ainsi qu’aux préservatifs.

Lui, qui, au départ était étouffé par ses parents, plus précisément son père (son actuel manager) de n’est pas vivre son rêve, celui de devenir artiste, Aroba a fait un petit crochet à l’ISP Gombe en économie avant de réussir à changer de direction pour l’Académie des Beaux-arts de Kinshasa.

« Depuis que j’étais au collège, je voulais bien faire de l’art. Après mon bac, j’avais demandé à mon père d’aller à l’Académie des beaux-arts. Malheureusement, il a refusé puisque, selon lui, l’art ne paie pas. Il m’a inscrit à l’Institut Supérieur Pédagogique de la Gombe où j’ai tenté de faire l’économie. Malheureusement, cela n’était pas mon genre avec plusieurs chiffres et calculs (rire). Je n’aimais pas du tout devenir économiste. Et, papa a, finalement, compris que je devais m’inscrire à l’Académie des beaux-arts. Chose qui a été faite », explique Aroba au cours d’un entretien avec Eventsrdc.com

Aroba Design et Etienne Kambala après l’interview. PH. FabriceLeReporter

Ce passage à l’Académie des beaux-arts l’a permis d’avoir sa propre touche, son propre coup de patte en étonnant le monde avec la résurrection des bouchons plastiques et les sachets. « Faire des œuvres d’art avec les bouchons et les sachets, c’est aussi lutter contre la pollution de l’environnement. Il y a plusieurs bouchons et plusieurs sachets qui traînent à Kinshasa et j’ai décidé de les ressusciter. Si nous sommes plusieurs jeunes, nous allons faire un bon usage des bouchons et sachets plastiques qui traînent dans la capitale », confie t-il.

Depuis qu’il s’est lancé officiellement dans ce métier en 2019, Aroba a réalisé plusieurs œuvres avec les plastiques, en faveur des personnalités publiques notamment le portrait du Dr. Mukwege, Éric Mandala, Fridolin Ambongo, Abed Achour, Gaz Mawete, Mike Kalambayi, Mohamed Ali …ainsi que le Chef de l’État rd-congolais Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui a accepté d’accueillir ce jeune artiste le 3 août 2019 dans son bureau à la Cité de l’Union Africaine.

« J’avais décidé de surprendre le président, le jour de son anniversaire (13 juin) avec cette œuvre et lancer officiellement ma carrière. Cette œuvre grâce aux réseaux sociaux, a fait le tour du monde et l’image est tombée dans ses mains. Il m’a invité dans son bureau. Il m’a demandé qu’est-ce que tu veux que je fasse pour toi. Au lieu de demander au Chef de l’État de me donner des parcelles ou des voitures, je l’avais demandé de m’envoyer ailleurs question d’aller à approfondir mon savoir-faire », nous a dit Aroba.

Aroba devant son oeuvre d’art. PH. FabriceLeReporter

Par rapport à cette rencontre avec Félix, l’artiste rajoute : « Je devais recevoir une bourse d’étude, malheureusement, jusqu’à ce jour, il n’y a pas toujours de retour. Moi, ma famille et mon staff nous attendons toujours avec impatience que la présidence nous appelle pour cette bourse d’étude à l’étranger qui tarde. C’est ce sera un grand avantage pour notre pays ».

Alors qu’il est l’unique artiste dans la sous-région des grands lacs à avoir réalisé des œuvres avec des bouchons et sachets en plastiques, Aroba veut avoir un bon nombre de jeunes artistes comme lui lutter contre la détérioration de l’environnement en ramassant les bouchons plastiques dans les rues de la capitale rd-congolaise.

« Ma mission première n’est pas de garder cet art pour moi-même, mais de partager mon expérience avec plusieurs jeunes artistes afin de lutter contre la pollution de notre environnement. Je ramasse une grande quantité des bouchons dans les rues de Kinshasa et dans les poubelles. Imaginez-vous si nous étions plus de 100 jeunes dans mon atelier ayant la même mission ! », s’exclame Franck.

Revenant sur sa récente exposition « Zaïre 74 » au Musée national de Kinshasa avant que le coronavirus frappe la Rd-Congo, Aroba dit avec regret : « Lors de mon exposition, j’étais étonné de voir que les gens étaient venus juste pour prendre des photos et puis, partir ! Alors que derrière cette exposition, il y avait toute une histoire racontée. C’est un grand travail pour le ministre de l’art qui est censé multiplier des efforts pour mettre dans le cœur de chaque congolais l’amour de l’art. Cela doit commencer depuis la maternelle d’apprécier les œuvres d’art ».

Le portrait de Mohamed Aly by Aroba Design. PH. FabriceLeReporter

Jeune artiste, Aroba a reçu le trophée Prix Lokumu Art Visuel lors de la 1ère édition de la Soirée des Arts.cd organisée en 2019. Il demande à ses collègues (jeunes artistes) de mettre d’abord la passion avant de viser l’argent.

« Que les jeunes artistes ne mettent pas encore l’argent en premier. C’est vrai sans l’argent, c’est impossible d’acheter les matériels. Mais vous devez laisser parler votre passion. J’ai un parcours bizarre où les parents refusaient que je fasse ce métier et aujourd’hui, mon père est mon premier manager », dit-il.

Le portrait de Dr. Mukwege by Aroba Design. PH. FabriceLeReporter

L’artiste qui a déjà fait les œuvres d’art avec les sachets, les bouchons plastiques, les ballons d’air et les préservatifs, va bientôt présenter au grand public les œuvres faites avec les CD – Compact Disc ou Disque Compact -.

Un jour, un art, une passion, une réussite. Franck Ngongo dit Aroba Design a, désormais, inscrit son nom dans les annales de l’art rd-congolais. Qu’il plaise aux autorités de l’Académie des beaux-arts de Kinshasa d’inviter fréquemment ses diplômés ayant apporté une nouveauté dans les arts visuels et arts plastiques partants des notions fondamentales apprises. C’est à travers ces genres de rencontres que l’art rd-congolais triomphera dans le monde.

Bonus Photos

Aroba Design en compagnie de l’équipe Eventsrdc.com. PH. FabriceLeReporter
Le portrait de Gaz Mawete by Aroba Design. PH. FabriceLeReporter
Le portrait d’Eric Mandala by Aroba Design. PH. FabriceLeReporter
Aroba Design et Eventsrdc.com

FABRICE PUKUTA

ETIENNE KAMBALA

Redaction Eventsrdc

Related Posts

Read also x