Post Widget 2

Dernières nouvelles

Articles populaires

RDC – Culture : Christophe Meko privilégie la voie diplomatique pour son monument (Nelson Mandela) désacralisé par l’ambassade nigériane

RDC – Culture : Christophe Meko privilégie la voie diplomatique pour son monument (Nelson Mandela) désacralisé par l’ambassade nigériane

Peint aux couleurs du drapeau du Nigeria par l’ambassade de ce pays en RDC, le monument de la Paix dédié à la libération de Nelson Mandela à Kinshasa, jadis placé au croisement de l’avenue Pierre Mulele (ex. 24 novembre), Kisangani et le Boulevard du 30 Juin fait couler beaucoup d’encre et de salive dans le milieu artistique et culturel rd-congolais depuis le week-end du 10 octobre 2020.

 

Déplacé en 2009 par les entreprises chinoises exécutant le projet des 5 chantier de l’ex. président rd-congolais Joseph Kabila, juste à côté de la résidence diplomatique nigériane, ce monument a perdu sa signification.

Voyant cela l’artiste plasticien rd-congolais Jospin Lohanga l’a filmé pour manifester son désarroi. Il s’est interrogé sur cet acte qui a son avis illégal. Car, le Zaïre, à travers l’un de ses sculpteurs de renom Christophe Meko tenait à témoigner au peuple sud-africain son attachement par rapport à la libéralisation de Nelson Mandela en 1990.

Selon nos sources, Meko connaît cette affaire, mais privilégie la voie diplomatique afin de la gérer avec douceur. « Il ne veut surtout pas faire le tapage sur ce dossier. Car, il est également suivi à un haut niveau de l’État rd-congolais. Il ne préfère pas aller en justice contre l’État nigérian », nous a confié notre source.

 

Pour Jospin Lohanga, Vitshois Mwilambwe et d’autres artistes, et les culturels rd-congolais, il est temps que le gouvernement de la République Démocratique du Congo trouve un autre endroit pour placer cette majestueuse oeuvre d’art très significative pour la coopération congolo-sud-africaine et pour le panafricanisme.

Ils pensent également que le gouvernement rd-congolais et nigérian doivent présenter des excuses à l’artiste Christophe Meko, le concepteur et créateur de ce monument symbole de la liberté et de la paix au rond-point Mandela pour son abandon et sa désacralisation.

CINARDO KIVUILA

Redaction Eventsrdc

Articles récents

Lire aussi x