Post Widget 1

Heath Tips

  • In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a
  • Fringilla vel, aliquet nec, vulputateDonec pede justo,  eget, arcu. In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a, venenatis vitae, justo.Nullam dictum felis eu pede mollis pretium.

Post Widget 2

RDC – Culture: La 1ère édition du festival Congo Biennale a fermé ses portes avec succès

RDC – Culture: La 1ère édition du festival Congo Biennale a fermé ses portes avec succès

Lancé depuis le samedi 20 octobre dernier, la Congo Biennale s’est clôturée ce jeudi 21 novembre 2019 à Kin ArtStudio. Ce festival d’art contemporain tenu durant un mois avait comme thème « Transition » et comme objectif principal de questionner l’histoire de la République Démocratique du Congo de 1885 à 2019 avec les artistes rd-congolais et étrangers sélectionnés par l’équipe organisatrice chapeautée par deux curateurs rd-congolais Vitshois Mwilambwe et Patience Basabose.

Pour réussir cette première édition et baliser le chemin pour le futur, les organisateurs avaient pensé au premier plasticien rd-congolais, le célèbre sculpteur André Lufwa Mawidi. « Congo Biennale est une histoire d’Amour de Vitshois, et la scène arististique nationale et internationale. C’est une histoire d’amour entre les artistes et Kin ArtStudio qui depuis ces 8 années d’existence accompagne les artistes et a par la même occasion accueilli cette première édition de la Biennale », a signifié Vitshois Mwilambue -responsable de cette entreprise culturelle et initiateurs de ce festival.

La voiture en panne. Oeuvre du sculpteur rd-congolais Freddy Tsimba. Ph.Eventsrdc

En dehors de la cinquantaine d’artistes venus de quatre coins de la planète, Congo Biennale avait aussi bénéficié du soutien logistique, moral et financier de Made in Lola, Eventsrdc.com, Bracongo à travers sa bière Tembo, TMB (Trust Merchand Bank), Rwand’Air, Institut Français de Kinshasa, Académie des Beaux-Arts, Texaf, Total et Art Africa. « Ma joie se résume aussi du fait que plusieurs artistes rd-congolais ayant participé à la biennale, sont sollicités en dehors de notre RDC pour participer à des résidences et exposer leurs œuvres dans des biennales et dans des galeries », a dit Vitshois MB.

Les invités lors de l’exposition à l’Institut français de Kinshasa. PH. CB

Soulignons qu’au lieu de 5 sites devant abriter ce grand événement artistique, seuls quatre étaient réellement opérationnels, à savoir, Kin Art, Texaf Bilembo, l’Institut Français de Kinshasa et l’Académie des Beaux-arts. Par rapport au Pavillon Luputa situé dans la commune de Bandalungwa, au centre-est de Kinshasa, le comité organisateur a, à travers, Nicolas Patience Bosabose présenté ses excuses à l’opinion et a promis qu’incessamment, la biennale ouvrira ses portes dans ce coin de Kinshasa durant une période bien déterminée.

Les invités à la soirée de clôture de la biennale. Ph.Eventsrdc & PN

Il a profité de la même occasion pour manifester son regret face à l’indifférence des autorités rd-congolaises qui malgré, les correspondances ont préféré l’indifférence : « Le gouvernement qui devrait être notre premier partenaire a préféré laisser cette place et cette charge aux structures étrangères. Nous les remercions encore ».

Lire aussi : RDC – Culture: Bénie par André Lufwa, Young Congo Biennale se poursuit jusqu’au 21 novembre

GLODY NDAYA

Contactez la Rédaction au +243998321400

Redaction Eventsrdc

Related Posts

Read also x