RDC – CULTURE: Le programme du gouvernement Ilunkamba ne réserve qu’un tiré à la Culture et aux Arts

Déposé le samedi 31 août 2019, au bureau de la présidente de l’Assemblée nationale de la République Démocratique du Congo, Jeanine Mabunda, le programme du gouvernement Ilunkamba s’est moqué du secteur de la Culture et des Arts de ce pays continent en lui réservant qu’un tiré à la page 16 (dernière page), pilier 15.

Alors que ce secteur mérite d’être considéré pour redorer l’identité rd-congolaise et contribuer à l’économie nationale, le tout premier Premier Ministre de l’ère Félix Antoine Tshisekedi préfère de l’étouffer davantage en le plaçant au dernier niveau de ses priorités gouvernementales.

https://www.youtube.com/user/eventsrdc

Sa promesse à ce secteur est simplement la mise en place d’une loi qui la réglementera. Encore, c’est une promesse venant d’un vieux routier en politique et dans les finances. Il peut ou ne pas la réaliser et ne sera pas inquiéter par la majorité parlementaire tenue par sa plateforme politique Front commun pour le Congo – FCC -.

Cette manière d’agir est l’érection d’un conflit permanent entre les artistes – culturels et le Président de la RDC, Félix Antoine Tshisekedi qui pourrait avoir un impact direct et négatif sur sa réélection à l’élection présidentielle de 2023.

Le Premier Ministre rd-congolais Sylvestre Ilunga Ilunkamba salue le Président de la RDC Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Ph. Présidence RDC

Il est important que les députés nationaux de tout bord se saisissent de cette affaire pour sauver les artistes et les culturels qui évoluent dans des conditions très précaires dans ce pays à mosaïque culturel de plus de 450 ethnies. Pourquoi la culture demeure toujours le dernier souci de tous les gouvernements rd-congolais qui se sont succédés depuis mai 1997 jusqu’à ce jour ?

Contactez-nous au +243 998321400

La rédaction et la promulgation d’une politique culturelle nationale est certes, importante pour tous les acteurs de ce secteur, mais n’est pas un bâton magique pour changer dans un bref délai, les souffrances qu’ont enduré ces derniers durant 59 ans.

À travers ce programme, Sylvestre Ilunga Ilunkamba a craché sur la mémoire des pionniers de la culture rd-congolaise.
CINARDO KIVUILA

Related posts