RDC – Médias: Ça brûle encore à Siloé TV

Après avoir été suspendus à délai indéterminé, le lundi 4 février 2019 par la direction générale de Siloé TV, trois de quatre journalistes concernés sont prêts à mettre à la disposition de la hiérarchie les présents et l’enveloppe reçus auprès de l’ex. première dame Olive Lembe Kabila et de demander pardon pour y retourner.

Ils réfléchissent pour une dernière fois, ce week-end, avant de poser cet acte qui ne les honore pas. Or, selon certains journalistes rd-congolais présents à la réception qui a lieu le dimanche 3 février 2019 à la ferme de Kingakati autour d’Olive Lembe, cette rencontre n’avait pas un lien direct avec leurs rédactions.

C’était pour la femme de Joseph Kabila, une façon de remercier la presse kinoise qui l’a accompagné durant plus d’une décennie dans toutes ses activités.

Depuis le 3 février jusqu’à maintenant, Siloé TV est le seul organe de presse de Kinshasa qui a interpellé ses journalistes au sujet de cette manifestation. Même les chaînes ou les responsables des organes de presse réputés dans cette pratique non professionnelle n’ont pas coincé ou contraint leurs journalistes à présenter ou à donner ce qu’ils ont reçu à Kingakati.

Il ne s’agissait que d’un wax et d’une enveloppe par personne. Chose que la directrice générale adjointe Lydie Mbiye veut voir de ses propres yeux.

Cette manière d’agir discrédite cette télévision privée du pasteur-chanteur rd-congolais Moïse Mbiye, qui en peu de temps s’est très bien positionnée dans le microcosme médiatique rd-congolais. La réputation ou l’image a toujours été difficile à redorer après un dommage. Plusieurs professionnels des médias rd-congolais, étrangers et les téléspectateurs sont surpris par une telle décision émanant des enfants du célèbre apôtre Emmanuel Mbiye qui était bien réputé avec sa télévision Sentinelle entre la fin des années 90 et début 2000.

Qui entourent ou conseillent Moïse et Lydie Mbiye ? Pourquoi un tel agissement au moment où les deux sont capables de gratifier fréquemment leur personnel ?

Abandonner la suspension et s’excuser auprès de ses quatre journalistes, rendront grands les deux Mbiye et redoreront l’image d’entreprise de Siloé TV.

Et si ces quatre journalistes demeuraient dans leur position actuelle ?
MYRIAM NZEKE

Related posts