RDC Médias: Les vrais motifs de la suspension de Kuku Mamengi à la RTNC

Contrairement à ce qui a circulé sur les réseaux sociaux et à ce qu’a publié notre confrère C-News, le 24 janvier 2019, le directeur des informations TV de la Radio Télévision Nationale Congolaise – RTNC -, Guillaume Kuku Mamengi Panji, a été suspendu par rapport à la retransmission en direct d’une audience de la Cour Constitutionnelle en rapport avec les contentieux de l’élection présidentielle du 30 décembre 2018.

Il ne s’agissait pas d’une suspension en rapport avec l’ivresse. Cette fausse information manipulée et truquée, publiée par C-News avait pour objectif de ternir l’image de Kuku Mamengi Panji auprès de nombreux rd-congolais et étrangers. Cela en échange avec quelques billets verts du pays de l’oncle Sam. Ce qui est extrêmement grave pour ce journal en ligne qui dans le passé a bénéficié de l’aura du célèbre journaliste rd-congolais Mike Mukebayi Nkoso. Ce mensonge étalé sur la toile et sur la place publique peut ouvrir une poursuite judiciaire dans les cours et tribunaux de la République Démocratique du Congo contre son auteur, le journaliste Yves Buya.

Contactez-nous au +243 808500059

Signalons que malgré le recours de sanction introduite le 28 janvier 2019, la suspension de Kuku Mamengi continue. Notre rédaction invite le ministre de Communication et Médias, Lambert Mende Omalanga, encore en fonction de se saisir de cette suspension injuste et injustifiée qui tâche l’image de la RTNC pour que Kuku Mamengi revienne dans ses droits.

Toutes les correspondances liées à cette affaire sont sur le compte Twitter de notre rédaction. Cliquez sur ici 👉🏿 Kuku Mamengi pour les lire.
DANNY KABANGA

Related posts