32.1 C
Kinshasa
lundi 29/Nov/2021

- publicité -

RDC – Musique : JRB Record, un studio d’enregistrement moderne au cœur de la commune de la N’sele

Dans l’objectif de décentraliser le secteur musicale dans la capitale rd-congolaise, Kinshasa, le jeune rappeur Mr Lumumba a ouvert en juin 2021, les portes de son studio d’enregistrement baptisé « JRB Record ». Implanté dans la commune de la Nsele,  à l’Est de Kinshasa, précisément dans le quartier Bibwa, cette structure d’enregistrement a pour mission de donner un coup de pouce aux artistes émergents.

À la faveur d’une interview avec la rédaction d’Eventsrdc.com, le promoteur de ce studio a abordé les motivations derrières la création de cette entreprise à vocation musicale et son implantation dans cette commune considérée comme banlieue de la capitale rd-congolaise. Lumumba a aussi évoqué son parcours musical. Entretien.

Votre studio existe depuis combien de temps et d’où vous ai venu l’idée de l’ouvrir à Nsele ?

Le studio JRB Record a ouvert ses portes depuis le 1er juin de cette année (2021). Trois mois déjà. L’idée m’est venue de ma nature d’artiste, je crois. Nous avons toujours voulu avoir quelque chose pour nous (artistes) permettre de travailler tranquillement, mais surtout dans des conditions minimum et acceptables.

Quelles sont les différents services qu’offrent votre studio et le tarif ? Et les artistes sentent-ils à l’aise ?

Oui ! Les artistes avec qui nous avons travaillé jusque-là, se sentent très à l’aise. Nous faisons des sondages régulièrement. Nous sommes dans la programmation, la prise de voix, le mixage, le mastering, la distribution, la promotion, mais également le design et la réalisation des projets visuels via nos partenaires.

Nos tarifs sont très abordables, 30 USD/séance et 100 USD/jour (Location) pour des chansons urbaines, 60 USD/séance et 150 USD/jour (Location) pour des chansons typiques.

Pourquoi avoir choisi la commune de la Nsele pour l’implanter ?

Déjà, la commune de la Nsele est mon lieu de résidence. Du coup, nous voulions offrir aux artistes de notre belle commune un bel espace de travail.

Ce choix est-il aussi motivé par le fait que cette commune est souvent considérée comme la banlieue de Kin ?

Pas du tout. C’est notre milieu, c’est ça la plus grande des motivations. À savoir aussi, il existe plein d’artistes à découvrir dans cette commune. Nous voulons être parmi ceux qui vont vous les faire découvrir.

Kinshasa est inondée par plusieurs studios, comment comptez-vous vous démarquer ?

En agissant différemment ! Il s’agit de deux choses différentes comme vous venez de dire. Cependant, agir d’une façon différente que la manière rencontrée dans X ou Y studio, nous permet de respirer, et pour faire tourner le studio comme on l’entend. Mais aussi, nous fidélisons nos artistes en leur rendant le meilleur service possible, en accompagnant en détail leurs projets, etc.

En juin, lors de l’éruption volcanique du Nyiragongo, JRB Record a envoyé de la force à la population de Goma. Qu’est-ce qui vous a le plus motivé ?

En juin, nous venions à peine d’ouvrir nos portes. Pendant cette période, la ville de Goma venait de connaître cette catastrophe. Nous nous sommes dits qu’il fallait forcément compatir avec nos frères de cette partie du pays. C’était tout à fait naturel et rapide. À l’ouverture du studio, le 1er juin, nous avons fait appel aux artistes, la prod (beat ou instrumental, NDLR) et les textes composés surplace, l’enregistrement aussi, puis le reste a suivi.

Vous êtes artistes musicien depuis plusieurs années. Parlez-nous brièvement de votre parcours ?

J’ai commencé avec la musique depuis tout petit. Depuis 2009, sans doute. J’ai pu faire quelques sons balancés gratuitement sur le réseau notamment « Yuda », « Longwa Nzele » ainsi que le maxi-single « Wayarem » qui était une aventure ndombolo-trap.

C’est en juin 2020 que j’ai lancé ma carrière professionnelle avec le single « Mokonzi’a Sika », puis le single « Yoka » en mars 2021. Les deux sont sur toutes les plateformes légales.

Mr Lumumba est dans le calme depuis plusieurs mois. Actuellement, que préparez-vous ? Votre discographie est-elle composée de combien de titres ?

Je suis actuellement en train d’enregistrer des milliers (Rire). Bref, je vous prépare des gros morceaux. Nous allons bien sortir cela j’espère.

Parlant des titres, professionnellement, je compte deux titres : « Mokonzi’a Sika » et « Yoka ». Cependant, plus ou moins dix titres ont été faits avant.

Un mot pour clôturer notre entretien.

Merci infiniment à vous Eventsrdc.com pour cette attention à notre personne. Nous invitons des artistes, managers d’artistes… à nous rejoindre pour qu’ensemble, nous allions le plus loin possible.

Pour nous contacter, écrivez-nous sur nos pages Facebook et Instagram : JRB Record.

ETIENNE KAMBALA

Articles Récents

Restitution du patrimoine rd-congolais : Vers l’entame des travaux d’un projet de décret pour faciliter le processus

S'inscrivant dans la vision du Chef de l'État qui émet le vœu de voir le processus de rapatriement du patrimoine culturel rd-congolais redonner aux...

Musique : A quoi servent les rééditions ?

Ninho, Damso, Kaaris, Dinos, Hatik, SCH, PNL, Kalash Criminel… Au cours de ces deux dernières années, tous ces rappeurs ont publié une réédition. Mais dans...

RDC – Foot : « Le président Omari disait qu’il aimerait que ce soit Shabani son successeur » (F. Ibenge)

Les élections à la Fédération congolaise de football association - FECOFA - sont reportées pour une date ultérieure en attendant la réforme de ses...

Restez connecter

51,700FansLike
29,237FollowersFollow
180FollowersFollow
30,346FollowersFollow
1,106SubscribersSubscribe
- Publicité -

à la une

Restitution du patrimoine rd-congolais : Vers l’entame des travaux d’un projet de décret pour faciliter le processus

S'inscrivant dans la vision du Chef de l'État qui émet le vœu de voir le processus de rapatriement du patrimoine culturel rd-congolais redonner aux...

Musique : A quoi servent les rééditions ?

Ninho, Damso, Kaaris, Dinos, Hatik, SCH, PNL, Kalash Criminel… Au cours de ces deux dernières années, tous ces rappeurs ont publié une réédition. Mais dans...

RDC – Foot : « Le président Omari disait qu’il aimerait que ce soit Shabani son successeur » (F. Ibenge)

Les élections à la Fédération congolaise de football association - FECOFA - sont reportées pour une date ultérieure en attendant la réforme de ses...

Barrages Coupe de la CAF : Maniema Union chute à la maison, Mazembe prend une petite avance, DCMP tombe dans un piège

La manche aller des barrages de la Coupe de la CAF s'est disputée ce dimanche 28 novembre 2021. Les clubs rd-congolais étaient aussi au...

Barrages Coupe de la CAF / TP Mazembe vs Marumo Gallants : « Nous devons optimiser nos chances de qualification lors du match aller...

Le TP Mazembe affronte la formation de Marumo Gallants ce dimanche 28 décembre 2021, dans un match comptant pour les barrages de la Coupe...