#RDC PasseportGate : plusieurs artistes sont arrêtés par la police de Kinshasa

Plus de cinq artistes rd-congolais sont mis aux arrêts à l’Inspection provinciale de la police (Kinshasa) sur le dossier d’invalidation des passeports semi-biométriques, ce mercredi 20 septembre 2017, alors qu’ils revendiquaient pacifiquement devant le ministère des Affaires étrangères.

Il s’agit notamment du rappeur rd-congolais Lexxus Légal, du metteur en scène Ados Ndombasi, des écrivains Déo Vuadi, Diane Bajika, Fédorah Bikay et Missy Bangala. Signalons que ces manifestants détenaient un mémorandum à déposer au ministère des affaires étrangères pour dénoncer l’invalidation des passeports semi-biométriques à partir du 16 octobre 2017. Décision qui n’a pas rencontré le consentement des millions de rd-congolais au pays et dans la diaspora, qui nuits et jours multiplient des efforts pour arriver à nouer les deux bouts du mois.

 

Les artistes rd-congolais peu avant leur arrestation. Ph.Dr.Tiers

Rappelons que la revendication est prévue par la Constitution rd-congolaise. Elle n’est pas une invention de ces groupes d’artistes rd-congolais. Cette protestation est suscitée par le communiqué officiel n°130/0001/2017 du ministère des Affaires étrangères signé par le Vice-ministre Aggée AJE MATEMBO TOTO, le 15 septembre 2017. Après plusieurs enquêtes sur internet, aucune organisation internationale ou chancellerie a interdit ce passeport. Comme dans d’autres pays où les citoyens sont porteurs de cette pièce d’identité, elle sera expirée qu’à la date prévue par le délivreur.

Selon les personnes interrogées à l’extérieur des Affaires étrangères de la République Démocratique du Congo, cette interpellation était brutale et a occasionné la perte de plusieurs biens des manifestants entre autre les téléphones.

 

Jusqu’au moment où nous postons cet article, les artistes et autres manifestants sont toujours à l’Inspection provinciale de la police de Kinshasa sans l’assistance de leurs avocats.

CINARDO KIVUILA

Related posts