Post Widget 1

Heath Tips

  • In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a
  • Fringilla vel, aliquet nec, vulputateDonec pede justo,  eget, arcu. In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a, venenatis vitae, justo.Nullam dictum felis eu pede mollis pretium.

Post Widget 2

RDC – Télécoms : Ce que les étudiants Kinois comprennent de la 4G

RDC – Télécoms : Ce que les étudiants Kinois comprennent de la 4G

De la 2G à la 4G, une génération de la téléphonie mobile à une autre en passant par la 3G, une très infinie partie de la communauté estudiantine kinoise comprend ce terme, même dans le rang de ceux qui étudient ou sont diplômés en télécommunications.

 

En Rd-Congo, la 4G est encore loin de connaître une fin. Elle est encore d’actualité auprès des télécoms et d’autres parties prenantes. Cependant, plusieurs utilisateurs ne comprennent pas assez ce que signifie réellement la 4ième génération de la téléphonie mobile. Elle apparaît plus comme un slogan creux, plutôt qu’une réalité. Elle est plus théorique que pratique. Elle installe une confusion dans le chef de la population et singulièrement auprès des étudiants, les principaux et grands utilisateurs des Smartphones. Même, les publicités diffusées à longueur des journées n’informent qu’une minorité très sélecte.

Contactez la Rédaction au +243810000579

Interrogés par la rédaction d’Eventsrdc.com, plusieurs étudiants des différentes universités de la ville de Kinshasa, entre autres, ceux de l’IFASIC, UNIKIN, ISIPA, ISTA, William Booth ISP, UPN, UCC, UPC et Académie des Beaux-arts, ont une connaissance particulière de la 4G.

 

Pour certains, la 4G est juste la 4ème génération de la téléphonie mobile permettant à n’importe quel porteur d’un Smartphone d’avoir une connexion internet haut débit. « Un système qui permet à ce que la connexion internet soit rapide, mais cela moyennant quelques frais supplémentaires dont la consommation rapide des mégas », a-déclaré un étudiant de l’université de William Booth.

 

Évoluant dans la même idée, une autre étudiante de l’Université Catholique au Congo pense que la 4G est une génération à haut débit de la connexion internet. Pour d’autres, la 4G reste encore un mystère, bien que l’utilisant. « Honnêtement, je ne connais rien de la 4G. Je sais juste qu’avec la 4G, l’Internet est plus rapide, mais cela est abstrait pour moi », a fait savoir un étudiant de G1, à l’Université de Kinshasa.

Rien de faux, la 4G est exactement la 4ième génération de la téléphonie mobile qui permet une connexion à haut débit. Mais au delà de cela, la 4G a une explication plus large que les opérateurs de télécoms pourront bien éclaircir les utilisateurs.

 

Faudrait-on organiser des conférences dans les universités et instituts supérieurs pour très bien expliqué cette catégorie sociale, principale acheteuse et utilisatrice des forfaits internet ? Ou Faudrait-on réaliser des petites vidéos en français facile ou en langues nationales de la RDC pour mieux informer les millions d’abonnés des sociétés de télécommunications implantées en République Démocratique du Congo ?

 

La population rd-congolaise est-elle technologiquement analphabète ou pas ?

Plusieurs questions entourent cette technologie et cela devient un mystère que n’importe qui peut interpréter à sa manière.

 

Notez que c’est vers les années 2012 que la 4ème génération de la téléphonie mobile a été déployée dans certains pays du monde. Au fil du temps, elle s’améliore et a débarqué en République Démocratique du Congo en 2018. Actuellement, le monde est en plein mutation vers la 5ème génération de la téléphonie mobile, qui, apporte elle aussi des nouvelles possibilités que les précédentes.

 

Plusieurs équipementiers dans l’électronique et les télécommunications tels que Ericsson, Huawei et ZTE la teste déjà, mais aussi, les sociétés de télécommunications de renommée comme Orange et China Mobile.

 

GLODY NDAYA

 

Crédit photo La Une: John Bompengo (Radio Okapi)

https://soundcloud.com/eventsrdcfm243

Redaction Eventsrdc

Related Posts

Read also x