Télé 50: De l’info à la musique, bonjour la grève!

Annoncée dimanche 10 février dans la matinée, la grève blanche prônée par les agents de Télé 50 est effective depuis la matinée de ce lundi 11 février. Elle se fait déjà ressentir.

Réputée télé au service de l’information en boucle, Télé 50 a quitté ce statut vers celui de chaîne musicale et de spot publicitaire.

Le grève a eu raison de la première édition du jour du JT, censé être présentée par Gaëtan Magalano à 7h.

Désigné pour animer la tranche matinale, Bonjour 50, en remplacement d’Eric Lukoki malade, Crispin Tshibasu s’est retrouvé seul sur le plateau.

Les journalistes de Télé 50 ce matin. Ph. Dr Tiers

La peur d’un chef dépourvu d’arguments

Menaçant ses agents d’en venir aux mains, Jean-Marie Kassamba, patron de Télé 50, est apparu dimanche 23h au siège de la chaîne avec de l’argent pour soudoyer policiers et Shegues -enfants de la rue. Leur mission: brutaliser tout agent qui se tiendra devant le siège pour initier une quelconque manifestation.

Kassamba s’est même permis de qualifier ses collaborateurs «d’ingrats». «Plusieurs sont arrivés ici sans de quoi mettre sur la peau. Je vous ai donné un toit, une identité. Je vous ai pris pour mes enfants mais voilà comment vous me remerciez», a-t-il dit après avoir affirmé, à la faveur d’une réunion ténue samedi 9 février: «Je suis têtu. Je suis avec Beya -conseiller de sécurité du Président de la République, NDLR-. D’ailleurs, Felix c’est mon cousin. Il sera de mon côté et vous ne me ferez rien du tout. Joseph Kabila, c’est mon ami et sa femme également».

Les agents sont resté imperturbables face à ces menaces teintés de trafic d’influence. Ils grondent et réclament la paie de leurs arriérés de 11 mois.

Correspondance extérieure

Contactez nous au +243808900059

Related posts