Post Widget 2

Dernières nouvelles

Articles populaires

Togo – Média : Mina Douti appelle les journalistes africains à travailler pour une information bonne et véridique

Togo – Média : Mina Douti appelle les journalistes africains à travailler pour une information bonne et véridique

Psychologue de formation, Mina Douti Lare, est actuellement l’une des présentatrices d’émission à la radio télé nationale TVT. Au cours d’un entretien accordé à la rédaction d’Eventsrdc.com, Mina Douti a retracé son parcours en tant que journaliste et a balayé le monde médiatique togolais tout en invitant les journalistes à travailler pour une information bonne. Entretien.

 

Rappelez-nous votre parcours professionnel avant d’atterir à la TVT ?

J’ai commencé par un bel hasard. C’était avec Tam Hakim Toutou qui était le Directeur de Zephyr Fm, une radio très écoutée. Il m’a donné l’occasion de me découvrir parcequ’il était convaincu de mon potentiel. C’était vraiment l’occasion pour moi de lui témoigner toute ma gratitude.

Je me suis lancée sans réfléchir pour une personne ambiante comme moi.

J’ai donc rejoins un groupe de jeunes dans l’émission Casse lui la gueule. Comme le nom l’indique il fallait se défendre, défendre sa position sur un thème donné.

Très vite , ceux qui se sont démarqués ont été piqués pour une autre émission Le talk show. J’étais en co-animation avec Toutou et Adrien. Une belle aventure !!!!

J’ai ensuite tenu l’émission matinale (Good morning Zephyr) de la radio, et repris l’émission le 10 – 12, une émission que tenait celle que j’appelle mon coach Fatima Kuma.

Apres 5 ans de radio, j’ai voulu explorer d’autres horizons. C’est ainsi que j’ai répondu à un casting qu’avait lancé l’émission l’bala, la plus belle émission matinale de la TVT.

J’ai été retenue après ce casting et ça fait 2 ans maintenant que j’y ait posé mes valises.

La journaliste Mina en pleine rédaction. Ph.Dr.Tiers

 

À l’ère du numérique, quelle lecture faites-vous du monde médiatique togolais ?

Nous avons un souci de connexion chez nous, ce qui ne nous donne pas une autonomie dirais-je.

Nous faisons des efforts certes, mais assez limités. La question est combien de personnes peuvent nous suivre sur le numérique quand on sait que la plupart n’est connecté que sur Facebook et bien évidemment Whatsapp.

Certains diront que les megas sont couteux pendant que les médias font des efforts pour poster les lives, les émissions, les actualités…

 

Citez-nous les médias en ligne qui jusque-là, se distinguent dans l’univers médiatique togolais ?
Permettez que je puisse féliciter toutes ces personnes qui ont pris l’initiative de nous informer à temps réel. Mais il y en a tellement qui se distinguent de façon négative je vais dire. Tous sont à l’affût du buzz. Du coup, difficile pour moi de me prononcer. Essayons quand même.

Togoonair.com, Republicoftogo.com sont les plus crédibles de foi.

Contactez la rédaction au +243 810000579

 

Quelle est la place du numérique, de la jeunesse et de la culture dans la télévision nationale où vous travaillez ?
Le gouvernement abat un travail considérable concernant le numérique au niveau de la télévision nationale. Il y a quelques années c’était assez compliqué. Aujourd’hui nous faisons des recherches et avons des informations à temps et en lieu.

Et, nous constatons avec plaisir que les jeunes sont beaucoup plus présents.
La TVT promeut la culture togolaise, étant une chaîne nationale. Notre émission par exemple, est très poussée sur la culture togolaise. Que ce soit le tourisme, la mode, la musique… On se fait un plaisir d’accompagner ce secteur d’activités.

 

Quel message adressez-vous aux journalistes africains ?
Déjà, félicitations à toute la corporation. C’est un travail énorme qui est abattu tous les jours entre les reportages sur terrain et le rendu.

 

Cependant, fort est de constater que tous ne respectent pas la déontologie.

Donnons les informations oui, mais prenons soin d’en donner la bonne.

CINARDO KIVUILA

Eventsrdc.com

Articles récents

Lire aussi x