Post Widget 2

Dernières nouvelles

Articles populaires

Vodacom Congo précurseur du congé de maternité entièrement rémunéré

Vodacom Congo précurseur du congé de maternité entièrement rémunéré

A l’occasion de la journée internationale de la femme 2015, la direction générale de Vodacom Congo annonce la très bonne nouvelle à toutes les femmes employées dans sa firme. Précieuse information venant de la direction mondiale du groupe Vodafone. Désormais, les femmes évoluant chez le Leader du monde cellulaire bénéficieront de 16 semaines de congé de maternité totalement payées. Elles passeront quatre mois aux côtés de leur nouveau-né.

Sa préoccupation au social est une réalité. C’est une nouvelle qui réjouit la population féminine des 30 représentations de Vodafone dans le monde. Cette information du groupe Vodafone vient d’adopter une réglementation qui permettra à ses employées féminines en Afrique, au Moyen Orient, dans la région Asie-Pacifique et aux Etats-Unis  de bénéficier d’au moins 16 semaines de congé maternité totalement payées. Cette décision entrera en vigueur ce 1er avril 2015. En Afrique, cette décision concerne les opérations Vodafone au Mozambique, en Tanzanie, au Lesotho et en République Démocratique du Congo. Une autre bonne nouvelle est que cette mesure offre également 30 heures de travail par semaine pendant les 6 premiers mois qui suivent la reprise de travail de nouvelles mamans. Aussitôt, appris la nouvelle, la gente féminine du leader de monde cellulaire a manifesté sa jouissance et a remercié son staff dirigeant.

Excepté les Nations Unies, très peu d’organisations mondiales et de corporations multinationales ont adopté des politiques de ce genre. Ce qui fait de Vodafone, l’une des premières entreprises multinationales à adopter un règlement relatif à la maternité des femmes.

Alors que plusieurs filiales de Vodafone offrent déjà des soins substantiels de maternité, la nouvelle réglementation sur le congé de maternité des femmes apportera un grand soulagement aux milliers de femmes de Vodafone qui prestent particulièrement dans des pays où il n’y a aucune législation qui soutient la maternité.

Selon l’administrateur délégué de  Vodafone Groupe, Vittorio Colao, « Beaucoup de femmes talentueuses abandonnent leur carrière parce qu’elles ont du mal à choisir entre leur responsabilité de maman, qui consiste à prendre soin de leurs bébés et poursuivre leur carrière. Notre nouvelle réglementation sur le congé de maternité va donc soutenir chaque année plus de 1.000 femmes employées de Vodafone dans des pays sans réglementation qui soutient la maternité. Soutenir les conditions de travail des mamans à tous les niveaux de notre organisation va améliorer nos décisions, notre culture et notre profonde compréhension des besoins de nos clients ».

Vodacom Congo qui se réjouit de cette nouvelle réglementation,  en précurseur, avait déjà adopté depuis  le mois d’avril 2013, une mesure qui accorde la totalité de salaire à toutes les femmes durant leur congé de maternité.  Ceci s’inscrit dans le cadre des objectifs de Vodacom qui visent à créer un cadre propice à l’épanouissement et au développement des femmes.  » En outre, la question d’augmenter le ratio des femmes employées à Vodacom demeure au cœur des préoccupations du leadership de Vodacom. Voilà pourquoi cette entreprise s’emploie lors du processus de recrutement à encourager les candidatures féminines, à performance égale nous allons prendre une femme  » a précisé, le Directeur des Ressources Humaines de Vodacom Congo, Jean Martin Kama.

C’est aussi dans le souci de combler la disparité homme versus femme au sein de l’entreprise que le Directeur des Ressources Humaines de Vodacom Congo Jean-Martin Kama annonce dans les prochains jours, la 3ème édition de son programme d’intégration professionnelle « Elite » ; destinée aux jeunes diplômés des universités et instituts supérieurs rd-congolais qui cette année se concentrera singulièrement à l’embauche spécifique des femmes.

« Cette nouvelle mesure devrait pousser les femmes rd-congolaises à envisager leur carrière au sein de Vodacom Congo, car l’entreprise leur assure un bon plan de carrière qui ne va pas empiéter sur leur vie familiale », a dit Jean-Martin Kama. De poursuivre : « Le fait de porter Murielle Lorilloux comme Directrice Générale de Vodacom Congo, les actionnaires de  cette entreprise ont une fois de plus affiché ouvertement leur détermination à soutenir le dynamique genre en Rd-C ».

Selon le bureau d’étude international KPMG, les entreprises mondiales pourraient épargner jusqu’à 19 milliards de dollars annuellement en implémentant le congé de maternité entièrement payé de 16 semaines, perdre 47 milliards de dollars chaque année si elles recrutaient et formaient de nouvelles personnes afin de remplacer les femmes qui ne regagnent pas leurs postes de travail après avoir donné naissance à leurs bébés. C’est qui coûterait aux entreprises  un montant additionnel de 28 milliards par an alors si elles retenaient plus de femmes dans leurs équipes après leur accouchement.

NDLR : Le social, une spécialité de Vodacom Congo.

Le logo de Vodacom Congo. Ph.Dr.Tiers
Le logo de Vodacom Congo. Ph.Dr.Tiers

CINARDO KIVUILA

Eventsrdc.com

Articles récents

Lire aussi x