Vodacom Elite: c’est parti pour les épreuves de la 6ème édition

Les épreuves pour la 6ème édition de « Vodacom Elite » ont commencé depuis le mardi 20 novembre 2018. Elles ont lieu dans l’enceinte de l’immeuble 5 à sec dans la commune de la Gombe.

 

Pour la première journée des épreuves, les antagonistes ont été soumis à un test axé sur les mathématiques, le français et l’anglais.

 

Placés dans d’excellentes conditions, les participants à ces épreuves, chacun devant un ordinateur, ont dit leurs satisfactions au sortir de la salle. Confiants, ils ont chacun estimé être dans un ballotage favorable pour rafler la mise. « Je suis confiant et sûr de mes efforts, de mon travail, et de la présentation que j’ai faite. A cet instant, je ne peux qu’être positif », a déclaré avec foi et conviction un des participants.

 

Critères de sélection

Pour prendre part à la 6ème édition de Vodacom Elite, les participants ont été soumis à quelques critères de sélection. Il s’agit entre autres d’avoir la nationalité rd-congolaise, être âgé de 28 ans tout au plus, avoir obtenu son diplôme de licence durant les années académiques 2015-2016, 2016-2017 ou encore 2017-2018 avec 65% ou plus, avoir obtenu la mention distinction une fois durant son cursus académique.

Un des candidats à « Vodacom Elite » 2018. Ph.TT

 

Entreprise de télécommunication opérant en Rd-Congo depuis plus d’une quinzaine d’années, Vodacom Congo, au-delà de garantir satisfaction à sa clientèle, oeuvre pour le bien-être des rd-congolais. En plus des dons offerts aux écoles, orphelinats et autres organisations, Vodacom Congo a mis en place le programme « Vodacom Elite » en vue de répondre à l’épineuse problématique de l’emploi des jeunes. L’entreprise leader du secteur de télécommunication en Rd-Congo offre aux jeunes la possibilité d’intégrer son équipe de personnel au terme des épreuves organisées en marge du programme « Vodacom Elite » qui est à sa 6ème édition.

 

Après corrections, le jury a retenu 251 candidats pour le second test prévu pour le samedi 24 novembre 2018 à Kinshasa.

TRESOR TSHINKUNKU

Related posts