Au centre culturel M’eko, la Cie de danse « Union fait la force » casse la baraque

Rêve d’espoir, l’esprit de la danse incarné aux œuvres d’arts, c’est le spectacle de danse livré en intégralité par la structure U2F « Union fait la force » le samedi 04 juin 2016 au centre culturel M’eko. Cette activité culturelle a connu le partenariat effectif  du centre culturel M’eko et de l’Association Culturelle Ciel Bleu.

Ce spectacle de plus d’une heure qui a mêlé la danse, l’acrobatie et la peinture a tenu en alène le public venu découvrir la quintessence de « Rêve d’espoir ».

A en croire le manager de l’Union fait la force, Emmanuel Peku, dans ce spectacle la peinture et la danse se croisent dans une même scène pour peindre, mettre à vue les problèmes qui se passent dans une ville cosmopolite comme Kinshasa où se croisent plusieurs cultures nationales aux cotés de celles étrangères, au delà des difficultés que connaissent les habitants, l’espoir pointe à l’horizon où la joie et l’ambiance illuminent les zones d’ombres.

L’« Union fait la force », souligne-t-on, est une fusion de deux groupe à savoir extrême soldiers et le groupe Master crew, tous de la commune de Ngaliema, dans les quartiers voisines.

A ce jour l’union fait la force compte en son sein 10 danseurs dont 5 venant d’extrême soldiers et 5 autres de Master crew. Et depuis cette fusion, le groupe ne cesse de convaincre son public et de l’émerveiller par ses chorégraphies.

La preuve parmi les diverses prestations déjà faites, l’on compte la participation au concours du festival international de danse Meyabe où ils sont sorti vainqueur.

Durant le spectacle, l’on pouvait voir un tableau que l’un des danseurs peignait sur scène. Ce spectacle, selon les témoignages recueillis, a fait une année de préparations pour aboutir à ce produit fini.

La motivation de cette fusion était du au fait de répondre à une demande, celle de produire un spectacle d’une heure. Et Master Crew à lui seul ne pouvait répondre à cette demande d’où la main forte prêtée par extrême soldiers.

Le fruit de ce spectacle a permis à ces derniers de se décider de rester ensemble vu le résultat escompté. Et ils ont opté pour l’union fait la force.

L’union fait la force, il sied de le souligner, a presté à la 1ère édition du festival international de danse qui a mis au prise l’association culturelle Ciel Bleu, Makia Production et l’institut des arts du spectacle, INAS.

Le président de Ciel Bleu/Asbl, témoigne la volonté de cette structure culturelle de vouloir accompagner les jeunes artistes dans leur métier qui doit constituer un gagne pain comme toute autre métier noble.

Elle s’engage favoriser les rapports de partenariat avec des organismes nationaux et internationaux ayant des objectifs similaires comme le justifie sa présence sur terrain.

L’on peut donc retenir que l’Association Culturelle Ciel Bleu, est une œuvre socioculturelle et éducative ancrée dans l’univers culturelle congolais et africain, par extension.

Elle est créée sur l’initiative de Blaise Puala, journaliste chroniqueur culturel, operateur culturel, manager d’artistes et fervent de la culture africaine et occidentale.

Ciel Bleu/Asbl culturelle de son état, a légalement vu le jour en novembre 2014 et elle résume ses objectifs diversifiés par la promotion et la préservation de la culture, l’épanouissement de la jeunesse, des personnes vulnérables, leur encadrement par les Arts littéraires, scéniques et plastiques.

Spécifiquement, les objectifs de Ciel Bleu/Asbl sont multiples notamment celui d’assurer la promotion de l’Enfance et de la jeunesse en vue de l’éclosion des talents cachés.

« Nous avons compris, à cet effet, que si l’être humain s’approprie cette mine dès son Enfance, il sera d’avantage armé pour pouvoir solutionner n’importe quels problèmes auxquels il sera confronté tout au long de son existence sur cette terre des hommes », dixit Blaise Puala.

Ciel Bleu entend également favoriser le développement et les échanges intra et extra-culturels. Elle organise en outre la formation multidisciplinaire dans divers domaines culturels en encourageant ainsi la jeune fille à se mettre au même diapason que son collègue garçon; Elle exerce les activités dans les domaines de publicité, marketing et de management ; Elle organise et/ou appuie des manifestations scientifiques et culturelles instructives et d’information éducative.

Ciel Bleu organise et/ou appuie activement le partenariat des événements et des rencontres tels que : marchés artisanaux, expositions diverses, concerts, spectacles vivants et de rue, forum et projections cinématographiques, etc.

Elle initie et/ou appuie en outre les activités touristiques et des loisirs tout en initiant et/ou participant également aux activités caritatives en faveur des Jeunes, des Enfants ainsi que des Personnes Vulnérables ;

Dans ce même cadre, Ciel Bleu, déjà recensée par le Ministère de la Culture et des Arts de la RDC, s’attèle à favoriser les rapports de partenariat avec ces organismes nationaux comme le témoigne différentes activités, d’ores et déjà, organisées avec des structures culturelles de la place.

Ciel Bleu, il sied de souligner, est légalement partenaire du Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire, professionnel et Initiation à la nouvelle Citoyenneté, EPS-INC.

Elle a eu à réaliser plusieurs activités dans la foulée entre autres passeport vacances, des soirées de contes, concours de danse, des représentations théâtrales avec des enfants ou avec professionnels, divers ateliers notamment sur le théâtre, sur la bande dessinée, sur l’écriture poétique, sur le chant chorale avec les élèves et les enfants recueillis dans des centres d’accueil, l’atelier sur l’animation culturelle en milieu scolaire avec les encadreurs et autres spectacles.

RK

Related posts