Coupure d’internet : La SCPT, l’ARPTC et les télécoms réfléchissent sur comment maintenir les services malgré la panne

Il y a de cela une semaine que plusieurs pays d’Afrique ont été touchés par une panne géante d’internet. Selon les informations à notre possession, la coupure de la connexion internet est due à un forage pétrolier par la société Petro-Casse qui a décapoté le câble sous-marin WACS et la réparation prendra plusieurs semaines.

Depuis ce 16 janvier 2020 jusqu’à ce jour, la Rd-Congo se connecte sur le réseau angolais avec un faible débit (connexion lente). L’Autorité de régulation de poste et télécommunications du Congo (ARPTC), la SCPT (Société Congolaise des Postes et Télécommunications) et les opérateurs de télécommunication se réunissent depuis quelques jours pour statuer sur la continuité de l’utilisation des services sans que cela impacte négativement sur les prix des forfaits, mais aussi sur l’encadrement de la concurrence.

Contactez la Rédaction au +243810000579

Le câble WACS qui est coupé est un câble sous-marin construit par l’entreprise Alcatel-Lucent er reliant l’Afrique du Sud au Royaume-Uni en passant par l’Océan Atlantique.

Cette situation impacte aussi négativement les médias en ligne qui émettent à partir de la République Démocratique du Congo. Ils n’arrivent pas à travailler convenablement.

Lire aussi : Afrique – Coupure inopinée d’internet : Le câble WACS a été endommagée suite à un forage pétrolier en haute mer

RDC : Une géante panne d’internet a perturbé les internautes et les entreprises

ETIENNE KAMBALA

Read Previous

Strong2Kin Moov, le média au cœur de la culture urbaine rd-congolaise

Read Next

Ça brûle à l’UNPC : Suspension de la vente de carte et radiation de Kasonga Tshilunde

Most Popular