Post Widget 2

Dernières nouvelles

Articles populaires

Deux fois Meilleur acteur cinéma 2019 -FICKIN et Mongita Awards, Moyindo Mpongo rêve Grand

Deux fois Meilleur acteur cinéma 2019 -FICKIN et Mongita Awards, Moyindo Mpongo rêve Grand

Il s’appelle Moyindo Mpongo. Ce jeune cinéaste rd-congolais qui monte en crescendo. Avec une bonne dose de discipline et de stratégies, il construit simultanément sa carrière tant au niveau national qu’international. « J’ambitionne faire parler de mon pays, la République Démocratique du Congo, à travers le monde grâce à mon travail. Je tiens également à ramener les grands noms du cinéma mondial dans notre pays pour qu’ensemble, nous bâtissions une industrie cinématographique réaliste et professionnelle, mais surtout, basée sur notre culture et notre système économique », nous a confié Moyindo.

 

En six ans de carrière professionnelle, ce cinéaste rd-congolais a une riche filmographie avec, jusque-là, un total de 27 films dont 15 déjà sortis, où il est soit acteur principal soit adjuvant soit encore simple personnage. « Ma filmographie est un ensemble des longs et courts métrages, et des séries télévisées », a-t-il insisté.

La liste des 27 films où il a joué se présente comme suit: « Esprit de paix », « Triste fin », « Meta cor », « Ndakisa », « Eden », « Chronos », « Rosie & Rosiane », « Bon Berger », « Megan Bar », « Baadaye ya haribu », « Hoa », « Jamaa », « Val-à-teint », « Porte disparue », « Démons », « Destin », « Masuama », « Ba yaya », « Les amazones », « Roi bébé », « Venin dans les veines », « Ngunde », « L’agence », « Briser le silence », « Les Av de Staliol », « Pascaline » et « Amour à 200 mètres ».

En lunettes, l’acteur rd-congolais Moyindo Mpongo lors du tournage du film « Meta Cor ». Ph.Dr.Tiers

 

Il reconnaît et doit donc son tout premier casting et rôle professionnel dans une oeuvre cinématographique au professeur des universités en cinéma, le rd-congolais Balufu Bakupa Kanyinda, dans le film « Esprit de paix », en 2013.

 

Une année plus tard (2014), l’organisation Mbonda Tshangu lui a décerné le Prix de la fierté et de l’excellence du district de Tshangu à Kinshasa.

Le trophée Mbonda Tshangu remis à Moyindo Mpongo. Ph.Dr.Tiers

Après quatre années de tournage et de dur labeur (2018), Moyindo a commencé à récolter ce qu’il avait semé. Au cours de la même année, il était tour-à-tour primé Meilleur acteur rd-congolais par Culture Awards (Kinshasa RDC), Meilleur acteur des Grands Lacs au Feciglac (Bukavu RDC) et Meilleur acteur rd-congolais au Congo Film Awards (Londres).

Le trophée Feciglac décerné à l’acteur rd-congolais Moyindo Mpongo. Ph.Dr.Tiers

En 2019, il a été honoré par deux awards à savoir, le festival international de cinéma de Kinshasa – FICKIN – et Mongita Awards.

Le trophée Fickin décerné à Moyindo Mpongo. Ph.Dr.Tiers

Depuis 2018, il effectue fréquemment des voyages vers Hollywood, aux États-Unis d’Amérique où il participe aux discussions et aux castings des projets à venir. Il échange également avec les cinéastes, les maisons de production et d’édition en cinéma sur les possibilités d’investir au pays du célèbre réalisateur Dieudonné Mweze Ngangura. Cette connexion en construction entre Kinshasa et Hollywood, lui a valu le sobriquet de Mr Hollywood dans son environnement direct de son fief kinois.

« Mes plus fortes ambitions sont d’appuyer tant rationnellement, matériellement que financièrement toutes les personnes physiques et morales qui peuvent donner un coup de pouce à notre cinema rd-congolais », a déclaré Moyindo Mpongo.

Contactez la rédaction au +243 810000579

« À Hollywood, mon but c’est de conquérir ce circuit comme tous les autres représentants acteurs africains qui ont pu planter les drapeaux de leurs pays au grand Hollywood comme Adewale Akunnoye Agbaje et Chiwetel Ediofor. Aujourdhui, nous avons Lupita Nyongo et Geneviev. Pourquoi ne pas être celui qui ferait comme Tyler Perry. C’est-à-dire construire le plus grand studio cinématographique de l’Afrique. Pourquoi pas être celui qui contribuerait à la création de l’industrie cinématographique rd-congolaise. Je demande à notre Président rd-congolais Félix Antoine Tshisekedi et au Premier ministre Sylvestre Ilunga d’octroyer 26 grandes cités dans 26 provinces de notre Rd-Congo pour la construction des édifices pouvant accueillir des très grands et bons projets musicaux, cinématographiques, littéraires et autres pour l’intérêt national. Ces lieux scelleront des partenariats publics-privés et gagnants-gagnants », a-t-il conclu.

CINARDO KIVUILA

Eventsrdc.com

Articles récents

Lire aussi x