Post Widget 1

Heath Tips

  • In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a
  • Fringilla vel, aliquet nec, vulputateDonec pede justo,  eget, arcu. In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a, venenatis vitae, justo.Nullam dictum felis eu pede mollis pretium.

Post Widget 2

Foot – RDC : « Que les supporters se méfient des discours de Mayaka. Il n’a pas la bonne volonté d’aider l’équipe » (Pascal Mukuna) 

Foot – RDC : « Que les supporters se méfient des discours de Mayaka. Il n’a pas la bonne volonté d’aider l’équipe » (Pascal Mukuna) 

Le FC Renaissance du Congo traverse une période de turbulence. Pendant que son président, l’Évêque Pascal Mukuna croupit en prison pour une affaire de viol, un groupe des supporters du club orange veut s’en passer de son pouvoir et se rabaisser à un des co-fondateurs de Renaissance en la personne de Jean-Max Mayaka, qui a quitté le club depuis plusieurs mois, afin d’assurer le rôle du président.

Bien que le président de la Fédération congolaise de football association –FECOFA- Constant Omari Selemani a joué au sapeur-pompier, le vendredi 31 juillet 2020 en conseillant Max (qui se dit ambitieux pour aider Renaissance) d’organiser un tête-à-tête avec Mukuna pour apaiser les esprits. Cela n’a pas été fait et une partie des supporters continuent toujours à annoncer le départ de Pascal à la tête de cette formation la plus populaire de la capitale rd-congolaise, Kinshasa.

Depuis les quatre murs de sa cellule au Centre pénitentiaire de rééducation de Kinshasa – CPRK-, Mukuna a précisé que Mayaka n’a jamais contribué à l’avancée de Renaissance et il est d’ailleurs en procès contre le club.

« Renaissance du Congo existe depuis 6 ans et Max n’a donné aucun rond encore moins une paire de bottines au club. Il n’a jamais formé une partie des membres de Renaissance. Lors de la scission entre les imaniens et les renais (en 2014, NDLR), Max avait pour rôle de trouver les partenaires pour le club, mais il avait failli à sa mission », a dit Mukuna au cours d’un entretien téléphonique avec le confrère Gullith Basakisa.

Et de rajouter : « Max est en procès avec le FC Renaissance. Il veut à ce que le club lui paie 4 millions d’USD. Les supporters renais ne sont pas dépourvus de sagesse. Si Max avait besoin d’apporter un plus à l’équipe, il devait depuis très longtemps aller à la rencontre du président du comité de Renaissance. Il ne m’a jamais appelé au téléphone ».

Contactez la Rédaction au +243810000579

Puisque le FC Renaissance du Congo vise la qualification aux interclubs de la CAF la saison prochaine et vise encore grand, Mukuna a dit à Mayaka : « Personne n’a le monopole de troubler Renaissance. Nous sommes un patrimoine national. Nous demandons à Mayaka d’arrêter ces conneries. Il n’est pas du FC Renaissance. Que les supporters se méfient des discours fallacieux de Mayaka. Il n’a pas la bonne volonté d’aider l’équipe. Il trouble les esprits de l’opinion sportive inutilement ».

C’est une nouvelle page qui s’ouvre dans ce dossier qui est loin de se terminer. Au quotidien, Max multiplie des stratégies pour renverser Pascal. Il solliciterait même le soutien du ministre rd-congolais des sports et loisirs, Amos Mbayo. Nos sources nous renseignent qu’il a rencontré le patron du sport rd-congolais, le mardi 4 août 2020 au ministère. Que recherche Jean-Max Mayaka ?

Lire aussi :

Foot – Renaissance jure : « Nous allons jouer la Coupe d’Afrique la saison prochaine »

ETIENNE KAMBALA

DANNY KABANGA

https://soundcloud.com/eventsrdcfm243

Redaction Eventsrdc

Related Posts

Read also x