Post Widget 1

Post Widget 2

Jeux de la Francophonie à Kinshasa : La FIKIN reste le site principal retenu par le CIJF

Jeux de la Francophonie à Kinshasa : La FIKIN reste le site principal retenu par le CIJF

Malgré la publication du droit de réponse du comité exécutif national des IXèmes Jeux de la Francophonie que nous avions publié le samedi 4 juillet 2020 pour contredire notre article publié le vendredi 3 juillet 2020, (RDC : Rififi entre le ministère de la culture et des arts et celui des sports sur le choix du site principal qu’abritera les Jeux de la francophonie 2020) l’Organisation internationale de la Francophonie à travers le comité international des jeux de la Francophonie n’a pas cédé aux tentatives du ministère rd-congolais de la coopération internationale, intégration régionale et de la Francophonie, celle de délocaliser cet événement grandiose.

Nos sources à Paris (France) nous confirment que le choix du stade Tata Raphaël tombe caduque. Aucune activité de ce grand rendez-vous francophone ne se tiendra là bas.

Contactez la Rédaction au +243810000579

Pourquoi ?

Parce que ce site choisit avec la complicité de l’Ordre national des architectes – ONA – s’entoure de plusieurs problèmes entre autres, la réhabilitation du stade proprement dit (l’aire de jeu, les gradins et autres), l’humidité dans certains endroits et le contrat de l’école de football Ujana qui est encore en cours.

L’entreprise ayant la réhabilitation de ce temple du football dans ses attributions ne veut pas se mêler dans les conflits qui opposent les membres du comité de pilotage de ces jeux prévus en 2022, malgré l’interruption momentanée des travaux. De son côté, l’école Ujana évoque son contrat en temps plein de 20 ans et n’est pas prête à céder quelques semaines ou mois à une autre organisation. Toutes ces réalités rencontrées surplace par le comité de pilotage et le comité exécutif n’ont fait qu’appuyer le refus du CIJF qui ne jure que sur la FIKIN d’après les conclusions de ses experts internationaux datant de 2019.

Quel est cet insecte qui a piqué toutes ces éminentes personnalités qui ont récemment visité et validé le stade Tata Raphaël ? Quelle est cette personne qui a induit les autres en erreur ?

Un ouf du côté des artistes et des culturels qui ne voulaient pas de ce stade et qui partage toujours le même avis avec le CIJF.

Pour l’instant, tous les regards sont tournés vers le Président rd-congolais Félix Antoine Tshisekedi qui envisage lancer les travaux liés à ces jeux, à la Fikin, le mercredi 15 juillet 2020. « Si le président lançait les travaux à 11h00′, à 12h30′, l’entreprise ayant remporté ce marché démarre pour honorer son contrat », nous a soufflé un personnel du ministère en charge de la Francophonie.

Le souhait de millions de rd-congolais, singulièrement des kinois est de voir l’organisation de ces jeux dans un site irréprochable et à la hauteur de la République Démocratique du Congo. Ils veulent démontrer à tous les francophones leur hospitalité et profiter de faire des chiffres à travers le tourisme et la gastronomie rd-congolaise et internationale.

MYRIAM NZEKE

Redaction Eventsrdc

Related Posts

Read also x