Post Widget 1

Heath Tips

  • In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a
  • Fringilla vel, aliquet nec, vulputateDonec pede justo,  eget, arcu. In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a, venenatis vitae, justo.Nullam dictum felis eu pede mollis pretium.

Post Widget 2

RDC : Rififi entre le ministère de la culture et des arts et celui des sports sur le choix du site principal qu’abritera les Jeux de la Francophonie 2022

RDC : Rififi entre le ministère de la culture et des arts et celui des sports sur le choix du site principal qu’abritera les Jeux de la Francophonie 2022

En mai 2020, le Conseil d’orientation du Comité international des Jeux de la Francophonie – CIJF – a décidé de repousser pour 2022 (vendredi 19 août au dimanche 28 août 2022) les IXèmes Jeux de la Francophonie afin de permettre au pays organisateur, la Rd-Congo d’assurer une bonne préparation.

Alors qu’il était dos au mur sur le plan organisationnel de cet événement grandiose, la Rd-Congo a été sauvée  grâce à la pandémie de coronavirus. À la place de se mettre au travail, une guerre silencieuse est déclarée entre le ministère de la culture et des arts de Jean-Marie Lokundji et le ministère des sports d’Amos Mbayo Kitengie sur le principal site où doit abriter les Jeux de la Francophonie 2022.

Bien que ce soit la Foire internationale de Kinshasa – FIKIN – qui est dans le cahier des charges du CIJF (signé il y a 6 mois), Amos Mabayo s’obstine à placer le village des Jeux au stade Tata Raphael de Kinshasa qui est en plein réhabilitation. Quelle intention ?

La maquette officielle du FIKIN. PH. Dr Tiers

 

Selon le ministre des sports et son équipe, la FIKIN abrite un projet du Chef de l’État rd-congolais Félix Tshisekedi. À en croire certaines sources, le Président de la République rd-congolais Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui est le premier parrain des IXes Jeux de la Francophonie, a, déjà, pris des dispositions pour poursuivre avec son projet de réhabilitation de la foire, après l’organisation de cet événement mondial.

Dans le camp du ministère de la culture et des arts, l’on se demande si l’idée de délocaliser le village des Jeux de la FIKIN au stade Tata Raphaël n’est pas dans l’objectif de faire retirer les Jeux de la Rd-Congo. « Le déséquilibre entre les aspects sportifs et culturels dans le traitement (au profit des sports) ne risque-t-il pas de pousser le monde culturel à désavouer l’organisation des Jeux au risque de les perdre ? À qui profitent tous ces imbroglios ? Il est temps que le Chef de l’État s’implique personnellement sans intermédiaire pour palper la réalité », lâche un fonctionnaire à la culture et aux arts qui a requis l’anonymat.

Dans l’entre-temps, le ministère de la coopération régionale et de la Francophonie, coordonnateur de ce rendez-vous aussi important pour la Rd-Congo, a opté pour le silence.

Notons que les Jeux de la Francophonie est un grand événement qui nécessite du sérieux à tous les niveaux, question d’assurer une bonne préparation puisqu’ils regrouperont 88 États et gouvernements, et connaîtront des épreuves sportives et des concours culturels ouverts aux 18-35 ans afin de promouvoir les talents de la jeunesse francophone.

Lire aussi :

Covid-19 : Les IXes Jeux de la Francophonie sont reportés en 2022

ETIENNE KAMBALA

Contactez la Rédaction au +243810000579

Redaction Eventsrdc

Related Posts

Read also x