24.5 C
Kinshasa
lundi 08/Mar/2021

Jugo Garcia Mayona : « en politique, je souhaite être un modèle pour les autres »

Connu sous diverses casquettes, le jeune entrepreneur rd-congolais Jugo Garcia Mayona s’est décidé d’embrasser la politique pour contribuer au changement des mentalités et de l’amélioration de la situation socio-économique de la République Démocratique du Congo. Directeur Général de l’entreprise Apogée Groupe Sarl, il est prêt à déclarer sa fortune pour s’aligner dans le rang des politiciens modèles. Coordonnateur national des ligues de jeunes de l’UPPA (Union du Peuple pour la Paix et l’Agapee), Jugo Garcia a ouvertement répondu à nos questions pour faire découvrir ses opinions auprès du monde et se tracer un très bon chemin. Entretien !  

Connu comme jeune entrepreneur, qu’est-ce qui vous a motivé à embrasser la politique ?

Rien ne nous empêche de suivre deux passions qui vous anime, donc je suis entrepreneur mais aussi un homme politique, deux font parti de mes passions, mais le souci de servir mon pays de manière consciencieuse pour un beau pays plus beau qu’avant comme dit notre hymne national. Voilà pourquoi je me suis engagé dans la politique, je suis jeune et je me bâts pour la place des jeunes au seins des institutions politiques, développement du secteur de l’entrepreneuriat de jeunes, la réinsertion socio économique des jeunes doit être effective pas seulement un slogan

Quelle est votre combat ou mission dans ce monde des vautours ?

Ma mission c’est de servir mon pays avec conscience, incarné des valeurs républicaines et faire en sorte que les jeunes puissent croire en notre pays. La RDC appartient à tous les congolais. Pourquoi me contenter des vautours du moment où je suis animé de l’amour de bien servir mon pays ? Quand les jeunes auront conscience de leurs missions pour ce pays, ils travailleront pour un Congo meilleur et croyez moi les vautours partiront parce qu’ils auront en face d’eux une génération consciente et non corrompue. Je reste optimiste sur ce point où nous sommes capables de faire mieux.

Êtes-vous prêt à déclarer graduellement vos biens pour vous démarquer des autres ?

Bien sûr ! Je souhaite être un modèle pour les autres. Alors, je serais toujours prêt pour cela.

Le peuple veut l’alternance à tous les niveaux. Vous le souhaitez aussi ?

Oui, je le souhaite du moment où l’alternance fait partie du processus démocratique pour l’avancement du pays et ceci doit être à tous les niveaux. Il n’est pas question d’un individu ou groupe d’individus, mais un problème du système. C’est le système qui doit changer pour que ce pays parte à nouveau de l’avant.

Le Rassemblement et la Majorité Présidentielle issue de l’Accord de la Cité de l’Union Africaine discutent sous la médiation de la CENCO. Êtes-vous optimiste ou pessimiste ?

Je suis optimiste qu’ils vont certainement trouve des solutions pour faire sortir le pays de la crise. Il faut qu’ils mettent de côté les intérêts personnels qu’ils se soucient pour les peuples.

Quels conseils prodiguez-vous au Premier Ministre Samy Badibanga Ntita et à son gouvernement à venir ?

Attendons voir la médiation de la CENCO. Il se pourrait que Monsieur Badibanga ne soit pas le Premier Ministre voulu par le Rassemblement. Mais s’il serait le Premier Ministre voulu par les deux parties, alors je lui dirai de travailler pour le peuple. Travailler pour l’organisation des élections et l’amélioration du social des congolais.

Votre présentation en quelques paragraphes ?

Je me présente comme un jeune à différentes casquettes. Comme  entrepreneur : DG de l’entreprise Apogée Groupe Sarl, une entreprise multisectoriel premièrement mais qui a fait ses débuts dans le secteur de la communication visuelle et le E-Marketing. Petit à petit, nous nous lancerons dans l’agriculture et l’immobilier. Je suis aussi associé et responsable chargé des projets au sein de l’entreprise Moka Solutions Sarl. En tant que politique. Je suis Coordonnateur national des ligues de jeunes du parti #Uppa (Union du       Peuple pour la Paix et l’Agapee).

Je travaille au sein du cabinet politique du Ministre de l’énergie et ressources hydrauliques en qualité de chargé d’études. En tant que homme social, je suis fondateur d’une association des jeunes dénommées #jlic (jeune leader impacte ta communauté) -une association qui sensibilise et mène des actions pour le développement intégral de la jeunesse dans le secteur social, environnemental et de la santé.

Le taux des jeunes au chômage est incommensurable. Que prévoyez-vous pour cette catégorie sociale ?

Je pense que l’Etat doit favoriser la création d’Emploi en faisant en sorte que le climat politique soit favorable pour que les investisseurs viennent investir et ceci contribuera déjà à la réduction du taux chômage. La RDC regorge des ressources incroyables qui a mon sens peut-être bien exploité pour créer beaucoup d’emplois. Mais à nous jeunes : « soyons plus créatif, n’attendons pas seulement le gouvernement mais faisons de l’entrepreneuriat un modèle économique important pour participer à la réduction du taux de chômage ».

Quant à ma politique sur le chômage je vise l’agriculture à une grande échelle, parce que l’agriculture crée beaucoup d’emplois. Le secteur de l’énergie renouvelable et de l’environnement, création des industries voilà sur quoi je vais me battre pour combattre le taux de chômage

CINARDO KIVUILA

Articles Récents

ITW – #85 : Enfin, Chimelle Folo apprête son tout 1er single et nous dit tout sur sa carrière (AUDIO)

Très connue en République Démocratique du Congo, au Congo Brazzaville et dans d'autres coins du monde pour ses nombreuses interprétations de tubes de la...

RDC – Sport : Les terrains de foot synthétiques sont-ils dangereux pour la santé des footballeurs et autres ?

Depuis 2010, en République Démocratique du Congo, toutes les provinces veulent avoir des terrains de football avec une pelouse synthétique. Effet de la mode...

ITW – #84 : Sans producteur ni éditeur, Do Nsoseme est décidée d’avancer (AUDIO)

Passionnée d'arts, la jeune rd-congolaise Do Nsoseme se définit également comme humaniste. Elle ne veut pas se coller l'étiquette de féministe, car au quotidien...

Restez connecter

43,203FansLike
9,652FollowersFollow
109FollowersFollow
17,795FollowersFollow
530SubscribersSubscribe
- Publicité -

à la une

ITW – #85 : Enfin, Chimelle Folo apprête son tout 1er single et nous dit tout sur sa carrière (AUDIO)

Très connue en République Démocratique du Congo, au Congo Brazzaville et dans d'autres coins du monde pour ses nombreuses interprétations de tubes de la...

RDC – Sport : Les terrains de foot synthétiques sont-ils dangereux pour la santé des footballeurs et autres ?

Depuis 2010, en République Démocratique du Congo, toutes les provinces veulent avoir des terrains de football avec une pelouse synthétique. Effet de la mode...

ITW – #84 : Sans producteur ni éditeur, Do Nsoseme est décidée d’avancer (AUDIO)

Passionnée d'arts, la jeune rd-congolaise Do Nsoseme se définit également comme humaniste. Elle ne veut pas se coller l'étiquette de féministe, car au quotidien...

Musique : Josky Kiambukuta n’est plus !

Un des baobabs de la musique rd-congolaise moderne vient de tomber. C’est depuis ce dimanche 7 mars 2021 dans la matinée que le chanteur,...

RDC – Médias : OLPA souhaite l’intervention du CSAC pour la réouverture de RALIG

Dans son communiqué de presse n°46/CE/03/21 du vendredi 5 mars 2021, le comité exécutif de l’Observatoire de la liberté de la presse en Afrique...